RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Suanne Lemerise
PhD anthropologie sociale et historique,
Professeure associée, Département des arts visuels et médiatiques, UQAM


Suzanne Lemerise

Suzanne Lemerise est professeure associée à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Elle détient un doctorat en anthropologie sociale et historique de l’École pratique des hautes études de Paris. Elle est pionnière dans la recherche sur l’histoire du dessin et de l’enseignement des arts au Québec et se passionne pour la culture populaire et ses liens avec la culture savante.

Source: PUQ.




Ma conception de la retraite

Un professeur qui prend sa retraite ne se retire pas, mais il fait les choses qu'il aime, différemment. Dans mon cas, quitter l'université fut très difficile la première année, car je perdais des collègues et un milieu de vie que j'adorais.

Il fut cependant facile de garder des liens avec quelques professeurs dans le cadre de la poursuite de la recherche, à un point tel que j'ai réappris à dire non à certaines propositions pour me garder du temps de libre.

C'est cette liberté de choisir qui embellit les années de retraite, car vieillir n'est pas synonyme de joies particulièrement exaltantes. Voir son corps et sa santé prendre un coup de vieux n'est pas particulièrement excitant.

Malgré les vicissitudes de la vie qui passe, le temps que l'on organise à sa guise est pour moi le plus grand bénéfice de la retraite comme visiter la famille, voir grandir les petits-fils, faire du bénévolat, voyager, lire jardiner, tout cela sans se sentir coupable de ne pas travailler.

Un aspect important de la retraite est d'entretenir et de choyer ses amitiés et c'est aussi et surtout le moment de tisser de nouveaux liens avec des milieux que l'on découvre. À l'université, le milieu d'accueil est construit, on n'a qu'à s'y insérer. À la retraite, il faut faire davantage d'efforts pour s'aménager une vie sociale et culturelle enrichissante. Il faut donc apprendre à se construire une nouvelle vie.

Suzanne Lemerise

Source: UQÀM.


Retour à l'auteure: Suzanne Lemerise, docteure en anthropologie sociale et historique, UQAM. Dernière mise à jour de cette page le samedi 12 mai 2007 8:47
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref