RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

  Veuillez utiliser cette adresse (DOI) pour citer ce document:
http://dx.doi.org/doi:10.1522/030034419

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Diane Lamoureux
politologue et professeure au département de science politique à l’Université Laval



“Et si le socialisme avait à apprendre
du féminisme ?
” (2003)

Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Diane Lamoureux, “Et si le socialisme avait à apprendre du féminisme ?” Un article publié dans Tribunes solidaires, 9 mars 2003. [Texte reproduit dans Les Classiques des sciences sociales avec la permission de Mme Lamoureux accordée le 20 juin 2007.]

Courriel: Diane.Lamoureux@pol.ulaval.ca


  • Auguste Bebel (1891), La femme et le socialisme. Traduit de l'Allemand par Henri Bavé. Paris: Éditions Georges Carré, 1891.

  • Hélène David, “Les revendications du mouvement de lutte contre l'oppression des femmes et l'État québécois”. Un article publié dans l'ouvrage collectif sous la direction de Jean-François Léonard, La chance au coureur. Bilan de l'action du gouvernement du Parti québécois, “3e partie: Le Gouvernement du P.Q. et les Québécoise”, pp. 115-123. Montréal : Éditions Nouvelle Optique, 1978, 253 pp. Collection: Matériaux.

  • Louise Vandelac, «À droites toutes ! ou l’impact “des droites” sur le féminisme et les rapports de sexes» in ouvrage sous la direction de Lizette Jalbert et Laurent Lepage, Néo-conservatisme et restructuration de l’État. Troisième partie: restructuration de la politique sociale (pp. 219-232) Collection Études d’économie politique. Montréal: Les Presses de l’Université du Québec, 1986, 274 pp.

  • Diane Lamoureux, “Nos luttes ont changé nos vies. L’impact du mouvement féministe”. Un article publié dans l’ouvrage sous la direction de Gérard Daigle et Guy Rocher, Le Québec en jeu. Comprendre les grands défis. Chapitre 25 (pp. 693 à 711). Montréal: Les Presses de l’Université de Montréal, 1992, 812 pp.
  • Diane Lamoureux, “Mouvement social et lutte des femmes”. Un article publié dans la revue Sociologie et sociétés, vol. 13, no 2, octobre 1981, pp. 131-138. Montréal: PUM.

  • Francine Descarries, “Le projet féministe à l’aube du XXIe siècle : un projet de libération et de solidarité qui fait toujours sens”. Un article publié dans la revue Cahiers de recherche sociologique, no 30, 1998 [Thème: La sociologie face au troisième millénaire], pp. 199 à 210.
  • Francine Descarries, “Regards sociologiques sur le féminisme contemporain”. Communication présentée par Francine Descarries, Ph.D., professeure au Département de sociologie de l’UQÀM et directrice universitaire de l’Alliance de recherche IREF/Relais-femmes à l’occasion du colloque « 30 ans d’action, ça porte fruit ! », marquant le 30e anniversaire du Conseil du statut de la femme du Québec, à Montréal, le 23 mai 2003.
  • Francine Descarries, “THÉORIES FÉMINISTES: ESSAI DE TYPOLOGIE”. Un article publié dans Questionnements et pratiques de recherches féministes. Communication présentée le 6 mai 1988 à l'UQÀM dans le cadre d'un séminaire organisé par le CRF "Théories -épistémologie - éthique féministes". Textes réunis par Francine Descarries, Diane Telmosse et Nicole Tremblay, pp. 85-91. Montréal: Les Presses de l'Université du Québec, 1990, 173 pp. Cahier de recherche 1990, Centre de recherche féministe dirigé par Francine Descarries.

  • Louise Toupin, “Les courants de pensée féministe” (1998). Un texte publié dans l'ouvrage Qu'est que le féminisme? Trousse d'information sur le féminisme québécois des vingt-cinq dernières années, Montréal, Centre de documentation sur l'éducation des adultes et la condition féminine/Relais-femmes, 1997. (Une mise à jour de ce texte, effectuée en 1998, est diffusée sur le site Netfemmes: www.netfemmes.org).

  • Nicole Laurin-Frenette, “La libération des femmes”. Un article publié dans la revue Socialisme québécois, no 24, 1er trimestre 1974, pp. 47-62. Montréal: Éditions coopératives Albert Saint-Martin.

  • Denise Dorval et al., “Le mouvement des femmes au Québec”. Un article collectif publié dans la revue Politique aujourd’hui, Paris, no 7-8, 1978, pp. 165 à 178. (Québec : de l’indépendance au socialisme) [Le collectif est composé de : Denise Dorval, Irène Durant-Foupart, Serge Lacroix, Martine Lanctôt, France Leboeuf, Danielle Lemay, Louise Maillette, Hedi Mizouni et Pauline Lacroix-Lecompte, étudiant(es) de Maîtrise en sociologie à l’Université du Québec à Montréal].

  • Le Comité des Cent, Pour un Québec socialiste. Manifeste du Mouvement pour un Québec socialiste, indépendant, démocratique et pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Montréal: Mouvement socialiste, 1980, 56 pages.

  • John Stuart Mill, De l'assujettissement des femmes (1869). Traduction française de M. Émile Cazelles. Paris: Éditions Avatar, 1992, 206 pages.

  • Émile Durkheim (1910), «La femme dans l'histoire.» Texte extrait de la revue l'Année sociologique, no 11, 1910, pp. 369 à 371. Texte reproduit in Émile Durkheim, Textes. 3. Fonctions sociales et institutions (pp. 150 à 152). Paris: Les Éditions de Minuit, 1975, 570 pages. Collection: Le sens commun.
  • Émile Durkheim (1904), «La condition de la femme.» Texte extrait de la revue l'Année sociologique, no 7, 1904, pp. 433 à 434. Texte reproduit in Émile Durkheim, Textes. 3. Fonctions sociales et institutions (pp. 146 à 148). Paris: Les Éditions de Minuit, 1975, 570 pages. Collection: Le sens commun.
  • Émile Durkheim (1903), «La condition de la femme en Chine.» Texte extrait de la revue l'Année sociologique, no 6, 1903, pp. 367 à 369. Texte reproduit in Émile Durkheim, Textes. 3. Fonctions sociales et institutions (pp. 134 à 136). Paris: Les Éditions de Minuit, 1975, 570 pages. Collection: Le sens commun.

  • Pascale Guéricolas, “Pas mort, le féminisme! Le mouvement fortement revendicateur des dernières décennies pourrait même, à la faveur d'un rapprochement avec les mâles, se transmuer en une puissante force humaniste”. Au fil des événements, Université Laval, 23 mars 2000.

Revenir à l'auteure: Diane Lamoureux, politologue, Université Laval Dernière mise à jour de cette page le lundi 19 novembre 2007 13:32
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref