RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

La philosophie et son enseignement au Québec (1665-1920). (1980)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Yvan Lamonde, La philosophie et son enseignement au Québec (1665-1920). Montréal: Les Éditions Hurtubise HMH, 1980, 312 pp. Collection Cahiers du Québec - Histoire. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole, professeure à la retraite de l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Avec l'autorisation de l'auteur et de son éditeur accordée le 2 septembre 2008 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Table des matières


TABLE DES TABLEAUX et DES GRAPHIQUES

SIGLES

AVANT-PROPOS


CHAPITRE 1 : « La servante de la Théologie »: les débuts de la Philosophie en Nouvelle-France (1665-1759)

La philosophie dans les Amériques coloniales. Le « Collège » de Québec (1635). Un enseignement « privé » de la Philosophie en 1655. Les raisons de l'établissement d'un enseignement régulier de la Philosophie (1665-1920) : la formation d'un clergé local. Les professeurs en Philosophie et en Théologie. Le Ratio studiorum des Jésuites et l'enseignement de la Philosophie. Le contenu des cours manuscrits de Philosophie. Les exercices pédagogiques en Philosophie. Les élèves. La littérature philosophique imprimée. Conclusions.


CHAPITRE II :
Objections et réfutations : l'enseignement de la Philosophie
dans les collèges (1770-1835)


Enseignement irrégulier de la Philosophie entre 1759 et 1770.

La « philosophie » hors des collèges. La montée d'une bourgeoisie de professions libérales. La philosophie des Lumières et la lexicologie « philosophique » au Québec: raison, progrès, libertés, « philosophie ».

« Objecto » : l'Église et la lexicologie « antiphilosophique » : impiété, « philosophes », « philosophie ». L’Église et la responsabilité de l'enseignement secondaire classique.

La philosophie dans les collèges et les séminaires. Les professeurs. Les élèves. L'organisation de l'enseignement de Philosophie : appellation des classes, alternance, exercices pédagogiques. L'enseignement de la Philosophie dans les Traités des Études de Batteux et Rollin. Le contenu des cours manuscrits de Philosophie.

Les Institutiones philosophicae (1835) de l'abbé Jérôme Demers : contexte et raisons de leur publication. La polémique (1833-1834) autour de la philosophie de Lamennais. Le contenu des Institutiones philosophicae de l'abbé Demers. Conclusions.


CHAPITRE III :
« La servante de l'Église » : la philosophie hors
et dans les collèges (1835-1879)

La bourgeoisie de professions libérales et l'évolution du libéralisme. Les « principes » libéraux, la « philosophie » et la raison.

L'Église militante : les encadrements de la société. L'enseignement de la théologie. Le militantisme contre la « philosophie », le philosophisme, le libéralisme, le socialisme et le protestantisme. La philosophie catholique opposée à la « philosophie impie ».

L'Église, la bourgeoisie de professions libérales et la question de l'éducation. Confessionnalisation de l'éducation.

Onze fondations de collèges. Les professeurs de Philosophie. Les élèves. Les plans d'études », l'organisation d'une Faculté des Arts, l'affiliation des collèges et l'établissement d'un baccalauréat ; le baccalauréat en Philosophie (1857-1879) : exigences, questions. Les exercices pédagogiques en Philosophie.

La multiplicité des cours imprimés de philosophie. Le contenu des cours de philosophie et les matières nouvelles : religion, histoire de la philosophie, économie politique.

Les conditions de restauration d'une philosophie catholique et du thomisme.

Dans les collèges : évolution du contenu de l'enseignement-, le thomisme de l'abbé Isaac Désaulniers de Saint-Hyacinthe ; célébration de la fête de saint Thomas, panégyrique dans des Académies collégiales.

Hors des collèges. Les étapes de 1860 à Aeterni Patris (4 août 1879) ; deux événements : l'établissement (oct. 1873) des Dominicains à Saint-Hyacinthe et le sixième centenaire (1874) de la mort de Thomas d'Aquin.

L'établissement des Dominicains : de la réfutation de Lamennais aux contacts avec Lacordaire. La romanisation de l'Église canadienne-française : voyages de tourisme et d'études. Thématique de conférences publiques sur la philosophie.

Une « solennité inaccoutumée » : les fêtes de 1874 à Saint-Hyacinthe et à Québec.

L'encyclique Aeterni Patris : son contenu, sa réception au Québec.

Conclusions.

CHAPITRE IV :
Une philosophie de baccalauréat et de manuel (1879-1920)

Trois phénomènes importants : le programme du baccalauréat, la formation des professeurs et la « question sociale ».

La société. L'industrialisation et les questions nouvelles : les relations entre le travail et le capital, le droit d'association, la grève, le salaire juste, le monopole. L'urbanisation et les questions de la famille, du droit de propriété et de l'alcoolisme.

L'Église. La réaction à la question sociale. Relations entre l’Église et l'État. Les structures, les effectifs, le « besoin des études ». La formation du clergé : le thomisme en Théologie (1884), les scolasticats ; un nouveau milieu universitaire : conférences, Périodiques, publications des clercs. La crise moderniste.

L'éducation : réformes aux différents niveaux. Le « bill des bacheliers », la Faculté des Arts. La philosophie dans cinq nouveaux collèges : Lévis (1881), Valleyfield (1898), École d'enseignement supérieur pour les Jeunes Filles (1909), Saint-Jean (1911) et Nominingue-Mont-Laurier (1912).

Les professeurs de Philosophie. Le régime du double professeur. Caractéristiques (sexe, état religieux, tâches). Formation plus poussée ; les études en Europe, à Rome : les aspects quantitatifs, le « récit romain ». Corrélation entre les études et la persistance dans l'enseignement de la Philosophie. Publications et « action sociale » des professeurs.

Les élèves en Philosophie. Croissance des effectifs. Effets du bill des bacheliers.

Les programmes d'études en Philosophie de la Faculté des Arts : un décalque du contenu des deux manuels successifs. L'apport, pour la philosophie, des congrès pédagogiques. L'examen du baccalauréat en Philosophie : les questions, leur provenance collégiale, la correction et le rapport du jury. Autres concours : le Prix du Prince de Galles, le Concours inter-collégial (1916- )

La Philosophie dans la Faculté des Arts. Les professeurs de philosophie, les « élèves », la Licence, le Doctorat. La philosophie universitaire (1921- )

Les classes de Philosophie dans les collèges : répartition des matières, exercices pédagogiques des élèves (dissertation, argumentation). La fête de saint Thomas, les Académies, les prix et les médailles.

Les manuels de philosophie thomiste. La Summa philosophica (1880-c. 1909) du cardinal Zigliara : raisons de l'adoption et de l'abandon, analyse de contenu. Les Elementa philosophiae christianae (1909-  ) de l'abbé S.-A. Lortie : raisons de leur publication, analyse de contenu. Ouvrages complémentaires pour l'étude de l'économie sociale et politique, de l'histoire de la philosophie, de l'apologétique. Conclusions.

CONCLUSION

APPENDICES

A. Liste chronologique des professeurs de Philosophie et de Théologie au Collège des Jésuites de Québec (1655-1759)

B. Chronologie des collèges qui offrirent la classe de Philosophie (1770-1920)

C. Index des « parties » des Institutiones philosophicae (Québec, 1835) de  l'abbé Jérôme Demers du Séminaire de Québec

D. Questions de philosophie au baccalauréat de Philosophie de la Faculté des Arts de l'Université Laval (1857-1879)

E. Professeurs de Philosophie de collèges ayant étudié en Europe, principalement à Rome, 21 collèges du Québec (1879-1920)

F. Persistance (n. d'années) des professeurs dans l'enseignement de la Philosophie, 21 collèges du Québec (1879-1920)

G. Professeurs de Philosophie, Faculté des Arts,

 Université Laval, Québec (1859, 1871-1920), et,

 Professeurs de Philosophie, Faculté des Arts,

 Université Laval à Montréal (1887-1920)

PLAN DE LA BIBLIOGRAPHIE et BIBLIOGRAPHIE

INDEX DES NOMS

INDEX DES SUJETS



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le vendredi 12 juin 2009 13:18
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref