RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Psychiatrie clinique: approche bio-psycho-sociale.
Tome I: Introduction et syndromes cliniques. 3e édition, (1999)
Préface de la 3e édition


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la direction de Pierre Lalonde, Jocelyn Aubut et Frédéric Grunberg, Psychiatrie clinique: approche bio-psycho-sociale.Tome I: Introduction et syndromes cliniques. Boucherville, Québec: Gaëtan Morin, Éditeur, 1999, 3e édition, 832 pp. Une édition numérique réalisée par mon épouse, Diane Brunet, bénévole, guide de musée retraitée du Musée de la Pulperie de Chicoutimi. [Avec l'autorisation formelle des auteurs accordée le 22 octobre 2014.]

[x]

Psychiatrie clinique : une approche bio-psycho-sociale
Tome I. Introduction aux syndromes cliniques


Préface de la 3e édition

de

Yves LAMONTAGNE, m.d.

C’est avec joie, mais aussi avec beaucoup de respect, que j’ai accepté de préfacer cette troisième édition de Psychiatrie clinique : une approche bio-psycho-sociale.

Avec joie, parce que je suis à même de constater l’évolution remarquable de l’œuvre avec le temps, évolution qui lui assure une portée et une crédibilité de plus en plus grandes : 39 Chapitres dans l’édition de 1980, 48 dans la deuxième édition, parue en 1988, et 85 dans celle-ci. Quel courage, quel travail, quelle coordination, quelle chasse d’auteurs, tous très connus dans le milieu et chacun hautement compétent dans son domaine particulier d’expertise.

La première parution, au début des années 80, de Psychiatrie clinique avait inauguré, au Québec, une nouvelle tradition en ce qui a trait à la façon non seulement de faire le point sur la psychiatrie qui s’y pratique, fruit d’un heureux amalgame de la pensée psychiatrique française et anglo-saxonne, mais aussi d’en rendre compte clairement. C’est à cette même orientation que s’articule la présente édition. De plus, Psychiatrie clinique continue de mettre l’accent sur l’importance de l’approche bio-psycho-sociale que plusieurs d’entre nous, psychiatres du Québec et d’ailleurs, préconisons depuis de nombreuses années, aussi bien sur le plan clinique que dans le domaine de la recherche et de l’enseignement.

Enfin, quelle joie de constater et de souligner la collaboration accrue, pour cette troisième édition, avec la France, la Suisse et la Belgique. Depuis tant d’années que j’entends parler de toutes sortes de collaboration avec l’Europe francophone, trop rares sont les résultats concrets comme c’est le cas ici. Pourrons-nous bientôt rêver d’échanges de professeurs et d’étudiants de part et d’autre de l’Atlantique, comme dans le milieu anglophone, sans être continuellement arrêtés par des questions administratives, de rémunération et tant d’autres tatillonnages bureaucratiques ?

J’ai dit aussi avec respect au début de ce texte, respect que je porte aux directeurs de publication Pierre Lalonde, Jocelyn Aubut et Frédéric Grunberg. Je dirais trois générations.

Pierre Lalonde, collègue d’université, avec qui j’entretiens de cordiales relations depuis 30 ans par la recherche et l’enseignement : un pionnier et une autorité dans le domaine de la schizophrénie. Jocelyn Aubut, le cadet, un des étudiants les plus talentueux qu’il m’a été donné de rencontrer au cours de ma carrière, devenu depuis une autorité internationale dans le domaine des agressions sexuelles. Et Frédéric Grunberg, l’aîné, mon mentor, un érudit, un grand psychiatre, un grand Québécois. Après avoir travaillé dans plusieurs pays où lui furent confiés les postes les plus élevés, il a acquis une vision extraordinaire non seulement de la maladie mentale, mais encore du besoin d’une approche à la fois scientifique et humaniste. De nombreux psychiatres québécois lui doivent leur ouverture d’esprit et leur curiosité scientifique. Voilà donc un trio de directeurs très respectable.

À l’aube du troisième millénaire, avec les progrès rapides et importants de la technologie, de la pharmacologie et de la génétique, pour ne prendre que ces exemples, il y a de fortes chances pour que les connaissances en psychiatrie, ainsi que notre compréhension des maladies mentales et leur traitement, prennent un essor sans précédent et donnent à notre spécialité une place de premier plan dans tous les aspects de la santé de la population. Cet ouvrage, qui laissera vraisemblablement sa marque parmi les publications scientifiques françaises, ouvre sans aucun doute la voie à une nouvelle psychiatrie, plus humaine, scientifique et efficace.

Véritable somme, cette édition augmentée de Psychiatrie clinique mérite incontestablement le meilleur accueil.

Yves Lamontagne, M.D.

Président du Collège des médecins du Québec
Professeur titulaire au Département de psychiatrie

de l’Université de Montréal



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le samedi 11 août 2018 19:32
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref