RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Psychiatrie clinique: approche bio-psycho-sociale. 2e édition (1988)
Table des illustrations


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la direction de Pierre Lalonde et Frédéric Grunberg, Psychiatrie clinique: approche bio-psycho-sociale. Montréal: Gaëtan Morin, Éditeur, 1988, 2e édition, 1348 pp. Une édition numérique réalisée par Vicky Lapointe, bénévole, historienne. [Avec l'autorisation formelle des auteurs accordée le 22 octobre 2014.]

Première partie: Introduction à la psychiatrie.
Chapitre 4: “
Psychophysiologie”, par Jean-François DENIS
Figure 4.1. Classification des neurones selon le nombre et la disposition des prolongements cytoplasmiques. [p. 52]
Figure 4.2.
Modèle schématique d'une synapse. [p. 53]
Figure 4.3. Localisation de neurotransmetteurs
(cerveau de rat). [p. 58]
Figure 4.4. Évolution phylogénétique du cerveau
(d'après Maclean). [p. 62]
Figure 4.5. Représentation schématique
du réseau neuronal cérébral (d'après Betz). [p. 65]
Figure 4.6. Région limbique
(D'après Truex et Carpenter). [p. 66]
Première partie: Introduction à la psychiatrie.
Chapitre 5: “
Développement de la personnalité”, par Raymond MORISSETTE
Figure 5.1. Cycles de la vie selon Levinson. [p. 93]
Première partie: Introduction à la psychiatrie.
Chapitre 6: “
Examen psychiatrique”, par Jean-François DENIS
Figure 6.1. Schémas pour vérifier la mémoire visuelle. [p. 122a]
Figure 6.2. Schémas pour vérifier
l'habileté constructionnelle. [p. 122b]
Figure 6.3. Courbe de distribution de l'intelligence
en fonction du quotient intellectuel (QI). [p. 124]
Deuxième partie: Syndromes cliniques psychiatriques.
Chapitre 8: “
Troubles psychiatriques reliés au stress”, par Léon-M. Larouche
Figure 8.1. Syndrome général d'adaptation. [p. 167]

a) PHASE D'ALARME : l'organisme subit l'action de l'agent stressant et commence à réagir.
b) PHASE DE RÉSISTANCE : l'organisme mobilise ses ressources et lutte contre l'agent stressant, puisant dans ses réserves.
c) PHASE D'ÉPUISEMENT : l'organisme, par suite d'une exposition prolongée, se vide de ses énergies jusqu'à la mort.

Figure 8.2. Médiations chimiques
dans les réactions de stress. [p. 168]
Figure 8.3. Place des émotions
dans les réactions de stress. [p. 169]
Figure 8.4. Rôle de l'appréciation (appraisal) dans l'élaboration
de la réponse du sujet au stress, d'après Lazarus. [p. 172]
Figure 8.5. Phases générales
de réponse aux stresseurs. [p. 173]
Figure 8.6. Approche écologique de la santé. [p. 189]
Deuxième partie: Syndromes cliniques psychiatriques.
Chapitre 11: “
Toxicomanies”, par Roch Tremblay
Figure 11.1. Cycle d'assuétude. [p. 254]
Figure 11.2. Sources de satisfaction -
frustration et leurs conséquences [p. 255]
Deuxième partie: Syndromes cliniques psychiatriques.
Chapitre 12: “
Troubles de la personnalité”, par Jean-Guy Fontaine
Figure 12.1. Schéma-concept des troubles limites. [p. 308]
SOURCE: GUNDERSON (1984). Traduction et ajout des « états limites de BERGERET » par JEAN LEBLANC et WILFRID REID.
Deuxième partie: Syndromes cliniques psychiatriques.
Chapitre 13: “
Schizophrénie”, par François BOUGEAT
Figure 13.1. Taux de rechute (%) chez 128 patients schizophrènes
après 9 mois de réinsertion dans leur famille. [p. 353]
Figure 13.2. Tentative d'intégration
des divers facteurs. [p. 354]
Figure 13.3. Taux cumulatif de rechutes.
SOURCE : HOGARTY (1974). [p. 366]
Figure 13.4. Synthèse : évaluation-réhabilitation. [p. 371]
Figure 13.5. Évolution variable de la schizophrénie. [p. 373]
Deuxième partie: Syndromes cliniques psychiatriques.
Chapitre 17: “
Retard mental”, par Daniel PAQUETTE
Figure 17.1. Courbe de distribution normale du quotient intellectuel. [p. 461] Le retard mental est divisé en quatre sous-types :
a) retard mental léger (QI de 50 à 70) ; b) retard mental modéré (QI de 35 à 49) ; c) retard mental sévère (QI de 20 à 34) ; d) retard mental profond (QI plus petit que 20). N.B. : Un QI de 70 à 85 est défini comme fonctionnement intellectuel limite.
Deuxième partie: Syndromes cliniques psychiatriques.
Chapitre 20: “
Troubles du sommeil et de la vigilance”, par Jacques MONTPLAISIR
Figure 20.1. Échantillons de tracés polygraphiques du sommeil chez un jeune adulte normal. [p. 546] Pour chaque échantillon, les quatre dérivations électrographiques superposées représentent respectivement l'électro-oculogramme gauche, l'électro-oculogramme droit, l'électromyogramme sous-mentonnier et l'électroencéphalogramme monopolaire central gauche. La flèche indique le moment du passage de l'éveil au stade 1.
Figure 20.2. Hypnogramme d'une nuit de sommeil chez un jeune adulte normal. [p. 549]
TEMPS (min)
SP : sommeil paradoxal.
PSP : période de sommeil paradoxal, définie comme une succession d'époques de sommeil paradoxal non interrompue par plus de 15 minutes d'un autre état de vigilance.
Troisième partie: Troubles de la sexualité.
Chapitre 22: “
Dysfonctions sexuelles”, par Édward BELTRAMI
Figure 22.1. Courbe de la réponse sexuelle en laboratoire, en fonction du temps de chaque phase. [p. 617] SOURCE : BELTRAMI, figure modifiée, d'après MASTERS et JOHNSON (1968).
Figure 22.2. Courbe de la réponse sexuelle dans la vie courante.
[p. 618] SOURCE : BELTRAMI, m.d.
Figure 22.3. Neurophysiologie de l'érection. [p. 620]
SOURCE : BELTRAMI, COUTURE et ALARIE, m.d. (1988).
Figure 22.4. Neurophysiologie de l’éjaculation. [p. 622]
SOURCE : BELTRAMI, COUTURE et ALARIE, m.d. (1988).
Troisième partie: Troubles de la sexualité.
Chapitre 23: “
Homosexualités”, par Édward BELTRAMI
Figure 23.1. Évaluation hétérosexualité – homosexualité basée sur les réactions psychologiques et les expériences manifestes. [p. 660] SOURCE : KlNSEY et al. (1948, p. 638).
Quatrième partie: Aspects spécifiques de la psychiatrie.
Chapitre 25: “
Couple et famille”, par Roger Leduc, Pierre Lalonde et Guy Ausloos
Figure 25.1. Cycle conflit - intimité selon FELDMAN.
[p. 718] SOURCE : FELDMAN (1979, p. 70).
Figure 25.2. Modèle de fonctionnement familial
selon STEINHAUER. [p. 730]
SOURCE : STEINHAUER et al. (1984).
Quatrième partie: Aspects spécifiques de la psychiatrie.
Chapitre 27: “
Psychogériatrie”, par Michel FRÉCHETTE
Figure 27.1. Prévalence des problèmes de santé mentale par groupe d'âges au Québec, 1978-79. [pp. 772] SOURCE : Statistique Canada, Enquête Santé Canada, calculs du Conseil des affaires sociales et de la famille, 1979.
Figure 27.2. Comparaison entre le profil de sommeil
de la personne âgée et celui du jeune adulte. [p. 779]
Figure 27.3. Pharmacocinétique — 1. [p. 794a]
Figure 27.4. Pharmacocinétique — 2. [p. 794b]
Quatrième partie: Aspects spécifiques de la psychiatrie.
Chapitre 29: “
Travail, chômage et santé mentale”, par Dominique SCARFONE
Figure 29.1. Schéma de la pathogénie liée
au stress d'origine psychosociale. [p. 822]
SOURCE : Figure modifiée, tirée de LEVI (1972).
Figure 29.2. ARBRE DE DÉCISION DANS L'ÉVALUATION
ET LE TRAITEMENT DE LA PATHOLOGIE
LIÉE AU TRAVAIL. [p. 840]
Sixième partie: Traitements psychiatriques.
Chapitre 35: “
Anxyolitiques et hypnotiques”, par Linda BEAUCLAIR et Guy CHOUINARD
Figure 35.1. Liposolubilité des benzodiazépines. [p. 990]
Figure 35.2. Implications coniques de l'accumulation
des benzodiazépines. [p. 993]
Figure 35.3. Mécanisme d'action des benzodiazépines. [p. 994]
a)
RÉCEPTEUR GABAergique. Libération de GABA dans la fente synaptique ; le GABA va interagir avec les récepteurs GABAergiques.
b)
CANAL IONIQUE. Ouverture du canal ionique ; les ions chlorés (CI") migrent à l'intérieur de la cellule nerveuse.
c)
RÉCEPTEURS BENZODIAZÉPINIQUES. Les benzodiazépines interagissent avec les récepteurs benzodiazépiniques ; cette interaction augmente la migration des tons chlorés à l'intérieur de la cellule nerveuse. SOURCE: MÖHLER (1987, p. 5).
Sixième partie: Traitements psychiatriques.
Chapitre 36: “
Antipsychotiques”, par Guy CHOUINARD
Figure 36.1. Classification et profil d'activité conique
des principaux neuroleptiques. [p. 1011]
SOURCE : LAMBERT (1980, p. 54).
Figure 36.2. Voies dopaminergiques du cerveau. [1012]
Le système mésolimbique provient du cerveau moyen, se lie à différentes par-ties du système limbique et projette des neurones au cortex frontal. Ce système serait impliqué dans la schizophrénie. Le système nigro-strié projette de la subs-tance nigro-striée aux noyaux caudé et putamen. Ce système est impliqué dans la maladie de PARKINSON et le syndrome parkinsonien induit par certains médi-caments. SOURCE: Figure adaptée, inspirée de UNGERSTEDT (1971) et de LIND-VALL et BJORKLUND (1974).
Figure 36.3. Mécanisme d'action des antipsychotiques. [p. 1018]
Les autorécepteurs (récepteurs présynaptiques) contrôleraient le degré de l'activité dopaminergique et régulariseraient la libération présynaptique de la dopamine pour maintenir une homéostasie. Le blocage des récepteurs dopaminergiques postsynaptiques dans la région mésolimbique améliore les symptômes schi-zophréniques et le blocage au niveau striatal produit des réactions extrapyramidales.
Sixième partie: Traitements psychiatriques.
Chapitre 37: “
Antidépresseurs et électroconvulsiothérapie”, par Linda BEAUCLAIR
Figure 41.1. Conditionnement classique. [p. 1115a]
Figure 41.2. Réponse d'évitement. [p. 1115b]
Sixième partie: Traitements psychiatriques.
Chapitre 41: “
Thérapies comportementales”, par Yvon-Jacques LAVALLÉE
Figure 41.4. Exemple de graphique. [p. 1125]
Sixième partie: Traitements psychiatriques.
Chapitre 42: “
Thérapies cognitives”, par Gilbert D. PINARD
Figure 42.1. Causalité circulaire. [p. 1159]


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le vendredi 20 juillet 2018 18:22
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref