RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Anslo Ladouceur, Éthique, anthropologie et métaphysique. (2012)
Introduction


Une édition électronique réalisée à partir du texte d'Anslo Ladouceur, Éthique, anthropologie et métaphysique. Rapport de recherche pour l'obtention d'un diplôme en philosophie du Centre Salésien d'Enseignement supérieur, Haïti, 2012, 53 pp. [Autorisation formelle accordée par Ricarson Dorce le 13 mars 2014 de diffuser ce mémoire dans Les Classiques des sciences sociales, dans la collection: “Études haïtiennes”.] Un partenariat avec l'Association science et bien commun et l'Université d'État d'Haïti.

[3]

Éthique, anthropologie et métaphysique

Introduction


Comprendre l’homme dans sa réalité, saisir le sens de sa vie, sa provenance, ses aspirations et ce vers quoi il tend, sont des interrogations sur lesquelles depuis la nuit des temps que chaque être humain, à un moment précis de sa vie, se trouve dans la nécessité de s’arrêter pour y accorder même un court instant de méditation. Toute la pensée philosophique se fonde sur trois axes fondamentaux, à savoir : l’homme, le monde et [4] Dieu. L’homme dans sa poursuite du bonheur se voit dans l’obligation de faire face à des situations qui requièrent sa décision ou sa délibération. Etant doté des facultés qui lui permettent d’avoir le jugement clair et précis grâce au bon usage de sa raison qui lui sert de phare, de son intelligence qui saisit le sens des choses et de sa volonté qui lui permet  d’effectuer les choses sans nulle contrainte, en toute liberté, l’être humain est appelé à donner une directive à sa vie. Autrement dit, il est tenu à s’orienter en agissant suivant les normes qui lui permettront de répondre à l’impératif qu’il a, qui est de se réaliser pleinement comme personne humaine. C’est l’initiative de toute la réalité de sa personne et même de son être puisqu’il doit d’abord participer à l’existence pour pouvoir agir. Pour ce faire, il doit agir conformément aux principes, c’est-à-dire son action doit suivre la directive du bien. L’agir de l’homme ne concerne pas que lui.  Il concerne à la fois ceux avec qui il est appelé à vivre et l’endroit dans lequel il vit. Puisqu’il vit dans un milieu qui l’accueille, il est appelé à l’entretenir. L’environnement lui est un abri des plus sûrs. Il lui doit protection et entretien puisqu’il est à la fois gérant et garant de son développement. La non prise en charge de la nature coûtera gros à l’homme, c’est-à-dire cela peut provoquer même sa propre destruction. Le constat est flagrant si nous observons les conséquences combien odieuses des deux Guerres Mondiales et leurs conséquences pour l’humanité entière. Il est aussi à remarquer des abus desquels sont victimes plus d’un de la mauvaise utilisation des ressources naturelles d’une part, et des retombées des grandes découvertes scientifiques, d’autre part. Ce manque de responsabilité diminue l’homme dans le devoir qu’il a à s’assumer pleinement, alors que sa conduite devrait lui orienter vers ce qui est bien.  Agir en vertu de ce qui est bien veut dire déjà être sur le point de se réaliser comme personne humaine, s’aspirer au bonheur et à la béatitude. Ainsi il convient de voir comment l’éthique, l’anthropologie et la métaphysique se donnent la main en ce qui attrait à l’homme de répondre à l’impératif auquel il est tenu, qui est de devenir pleinement personne humaine. Dans les pages qui suivent, nous montrerons que la réalisation de l’homme implique toute sa personne. Autrement dit, devenir pleinement personne humaine demande à ce qu’une considération intégrale soit faite sur sa personne. Nous montrerons les liens existants entre l’éthique, l’anthropologie et la métaphysique.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mercredi 30 avril 2014 14:57
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref