RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Marie-France Labrecque
anthropologue, Département d'anthropologie, Université Laval.


Marie-France Labrecque

Diplômée en anthropologie de la City University of New York en 1982, je me suis insérée au Département d'anthropologie d'abord comme spécialiste du Mexique et de l'anthropologie économique. Actuellement, mon enseignement porte sur l'histoire de l'anthropologie, l'ethnologie du Mexique, l'ethnologie de l'Amérique du Sud (andine), l'anthropologie du développement et l'anthropologie appliquée. Je suis spécialisée dans l'étude de la paysannerie au Mexique où j'ai mené plusieurs recherches, particulièrement dans le domaine des projets de développement pour les femmes dans les années 1980. Plus tard, j'ai élargi ma base comparative en Colombie où je me suis concentrée sur l'étude des rapports de genre dans la région andine de La Cocha. J'ai également mené une recherche participative en Colombie dont l'objectif principal consistait à former la paysannerie aux méthodes et techniques de recherche en sciences
sociales afin qu'elle fasse ses propres recherches.

Présentement, je m'intéresse aux dimensions locales de la mondialisation et à tout ce qui touche la modernité. Dans les années à venir, je prévois continuer mes recherches dans ces domaines, particulièrement dans le sud-est du Mexique et dans les Andes colombiennes.

Source: Université Laval.

Marie France LABRECQUE
Professeure titulaire
Ph.D., City University of New York, 1982. Économie politique; développement; genre; justice sociale; autochtones ; Amérique andine, Mexique.


Intérêts de recherche :

Présentement, je m'intéresse aux dimensions locales de la mondialisation et à tout ce qui touche la modernité. Dans les années à venir, je prévois continuer mes recherches dans ces domaines, particulièrement au Mexique. Dans l’immédiat, dans une démarche critique visant à relier les problématiques de développement tant au Nord qu’au Sud, j’entends approfondir mes recherches et mes réflexions sur les multiples dimensions (économiques, politiques, idéologiques) de l’État international, sur les politiques publiques de développement, particulièrement en ce qui a trait aux rapports de genre de même qu’à la segmentation ethnique du marché du travail. Dans l’ensemble de mes travaux, je m’efforce de tenir compte des aspects structurels des processus tout en plaçant les sujets anthropologiques, soit les individus dans leur quotidien, au centre de la démarche.

Source: Département d'anthropologie, Université Laval.

Diplômée en anthropologie de la City University of New York en 1982, je me suis insérée au Département d'anthropologie comme spécialiste du Mexique et de l’économie politique en anthropologie. Actuellement, mon enseignement porte sur l'histoire de l'anthropologie, l'anthropologie du Mexique, l'anthropologie de l'Amérique du Sud (andine), et l'anthropologie du développement. Je suis spécialisée dans l'étude de la paysannerie au Mexique où j'ai mené plusieurs recherches, particulièrement dans le domaine des projets de développement pour les femmes dans les années 1980. Plus tard, j'ai élargi ma base comparative en Colombie où je me suis concentrée sur l'étude des rapports de genre dans la région andine de La Cocha. J'ai également mené une recherche participative en Colombie dont l'objectif principal consistait à former la paysannerie aux méthodes et techniques de recherche en sciences sociales afin qu'elle fasse ses propres recherches. J’ai aussi participé à un important projet interdisciplinaire mené conjointement par l’Université Laval et l’Université Péruvienne Cayetano Heredia concernant la nutrition et la santé des enfants en milieu urbain au Pérou. Enfin, j’ai organisé et participé à des ateliers de formation à la recherche qui tienne compte du concept de genre ici à l’Université Laval mais aussi au Mali et au Vietnam.

MARIE-FRANCE LABRECQUE

Professeure agrégée au Département d'anthropologie de l'Université Laval

Née à Amos en 1949. Études en anthropologie à l'Université Laval (baccalauréat en 1970 et maîtrise en 1975) et à City University of New York (doctorat en 1982). 

Expériences de recherche 

1970-1971 Sierra Norte de Puebla, Puebla, Mexique. Anthropologie économique. 

1973-1974 Région henequenera, Yucatán, Mexique. Anthropologie économique. 

1975 Comté de Bellechasse, Québec, Canada. Interventions de l'État dans l'agriculture. 

1976-1979 Région henequenera, Yucatán, Mexique. Paysannerie et prolétariat rural. 

1981-1982 Yucatán, Mexique. Réforme agraire.

1982- Basse-Côte-Nord et Haute-Mauricie. Femmes amérindiennes. 

Travaux liés au texte 

1981 L'agriculture, la pêche et l'artisanat au Yucatán : prolétarisation de la paysannerie maya au Mexique, Yvan Breton et M.-F. Labrecque, coéditeurs, Québec, Presses de l'Université Laval, 377 p. 

1982 La Organizacion de la produccion de los Mayas de Yucatán, M.-F. Labrecque et Y. Breton, coéditeurs, Mexico, Instituto Nacional Indigenista, 398 p. 

1982 “Les intellectuels et le prolétariat rural: le cas de Temax au Yucatán, Mexique”, dans Anthropologie et Sociétés, vol. 6, no 1, pp. 99-129. 

1982 « La herencia maya del proletariado rural en Yucatán », dans Yucatán : Historia y Economia, vol. 5, no 29, pp. 25-38.

Source: Sous la direction de Serge Genest, La passion de l'échange: terrains d'anthropologues du Québec, pp. 304-305. Montréal: Gaëtan Morin, Éditeur, 1985, 309 pp.


Retour à l'auteur: Marc Bélanger Dernière mise à jour de cette page le dimanche 15 juin 2008 7:14
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref