RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Un métier et une vocation. Le travail des religieuses au Québec de 1901 à 1971. (1997)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Danielle JUTEAU et Nicole LAURIN Un métier et une vocation. Le travail des religieuses au Québec de 1901 à 1971. Montréal: Les Presses de l'Université de Montréal, 1997, 194 pp. Collection trajectoires sociales. l. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole, professeure à la retraite de l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation conjointe accordée par les deux auteures le 16 décembre 2009 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Quatrième de couverture
Danielle Juteau est sociologue, titulaire de la Chaire en relations ethniques et vice-doyenne de la Faculté des arts et des sciences de l'Université de Montréal.

Nicole Laurin est sociologue et directrice du département de sociologie de l'Université de Montréal.

Les deux auteures ont publié, avec Lorraine Duchesne, un ouvrage intitulé : À la recherche d'un monde oublié. Les communautés religieuses de femmes au Québec de 1900 à 1970.


Entre 1901 et 1971, des milliers de religieuses ont travaillé dans les écoles, couvents et pensionnats, dans les hôpitaux, crèches et orphelinats, dans les maisons mère et presbytères du Québec. Le présent ouvrage lève le voile sur ce travail, en démontre l'ampleur et cerne ses caractéristiques principales.


Grâce à l'information recueillie auprès de 3,700 religieuses de 24 communautés différentes, on a pu identifier les occupations des religieuses et examiner la répartition et l'évolution des catégories professionnelles de cette main-d’œuvre.

Accompli comme métier et vocation, effectué hors foyer et hors salariat, le travail des religieuses est comparé à celui des mères-épouses et des salariées. Les liens qui unissent ces trois catégories de femmes, leurs ressemblances et leurs différences émergent alors clairement. Ainsi, la division sexuée du travail revêt, au sein du monde ecclésial, des modalités spécifiques que Danielle Juteau et Nicole Laurin explorent tout au long de ce livre.

En faisant ressortir la place fondamentale de ces travailleuses, elles éclairent la situation de toutes les femmes et ouvrent ainsi la voie à une nouvelle compréhension des rapports de sexes, de leur construction et de leur naturalisation.


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le jeudi 11 novembre 2010 9:33
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref