RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Claude Horrut, Ibn Khaldûn, un islam des «Lumières». (2006)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Claude Horrut, Ibn Khaldûn, un islam des «Lumières». Paris: Les Éditions Complexe, 2006, 227 pp. Collection: Théorie politique. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, professeure retraitée de l'enseignement à l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation formelle accordée par l'auteur et le directeur de la collection “Théorie politique”, Michel Bergès, le 5 mars 2011 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Quatrième de couverture

Un historien du XIVe siècle peut-il nous apprendre quelque chose aujourd'hui ?

Oui. Dans le cas d'Ibn Khaldûn. Depuis plus d'un siècle, la pensée occidentale n'a-t-elle pas récupéré dans ses propres catégories cet intellectuel du monde arabe, trop connu pour être bien connu.

Ce ne sont pas quelques extraits, mais l'ensemble de l'œuvre de cet homme d'esprit « de tous les temps » que le présent ouvrage nous invite à relire. Il décrit de façon synthétique et accessible à un large public les étapes de la pensée et de la vie de l'auteur de la Muqaddima et des Ibar, livres d'histoire et sur l'histoire largement traduits.

Issu de la brillante culture de l'Empire arabo-berbéro-andalous d'Occident, Ibn Khaldun a été confronté, dans sa description des sociétés nomades et urbaines du Sud, à l'opposition entre raison analytique et prophétie islamique. Il condense en lui la philosophie aristotélicienne transmise par les centres culturels d'alors, de Bagdad à Séville en passant par Fès, Alexandrie, Grenade et Cordoue. Mais il est en même temps un grand cadi respectueux du Coran et d'un islam de tendance sunnite malékite, voire soufi.

Balloté entre les Cités impériales mérinides, les tribus et les princes (dont Tamerlan, rencontré à Damas), cet ambassadeur de cour nous livre une description fascinante des formes et des pratiques de pouvoir dans le monde arabo-musulman de l'époque, en relation avec les civilisations environnantes.

Les malheurs de sa vie personnelle, mais aussi un regard détaché sur les hommes et les sociétés, empreint d'une recherche de l'harmonie et de la mesure, rendent très attachant cet écrivain qui interroge autant le monde arabe sur ses racines pré-islamiques et sur ses fondements musulmans, que le monde euro-méditerranéen qui le précède sur cette autre rive de la « Mer intérieure » à l'origine de notre culture.

Maître de conférences en sciences politique, Claude Horrut est chercheur au Centre d'analyse politique comparée et coordinateur de la chaire Unesco à l'Université Montesquieu de Bordeaux. Parmi de nombreux travaux, il a publié Les Décolonisations est-africaines (Éditions Pédone) et La République du Kenya (Berger-Levrault).



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le dimanche 25 mars 2012 11:41
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref