RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

  Veuillez utiliser cette adresse (DOI) pour citer ce document:
http://dx.doi.org/doi:10.1522/030146299

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Denise Helly
Anthropologue, chercheure, INRS urbanisation, culture et société.




“Une nouvelle rectitude politique au Canada.
Orientalisme populaire, laïcité,
droit des femmes, modernisme”. (2010)

À la suite de la demande de la direction de The Tocqueville Review/La Revue de Tocqueville (vol. XXXI, no 2, 2010), qui nous avait demandé d'attendre jusqu'à avril 2012 pour respecter le délai de deux ans demandé par la revue, nous remettons maintenant en ligne cet article. Merci. JMT, 27 avril 2012.

Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Denise Helly, “Une nouvelle rectitude politique au Canada. Orientalisme populaire, laïcité, droit des femmes, modernisme.” Texte inédit disponible sur les sites internet Metropolis.net, (Centre Métropolis du Québec – Immigration et métropoles, un consortium de recherche interuniversitaire composé de six universités québécoises), CERIUM (Centre d’études et de recherches internationales, Université de Montréal), Science politique, Paris. Montréal, avril 2010, 36 pp. [Autorisation accordée par Mme Helley le 25 avril 2010 de diffuser ce texte dans Les Classiques des sciences sociales.]

Courriel: Denise.Helly@ucs.inrs.ca





Voir les articles du cahier
Que devient la culture québécoise
disponibles ici.

  • Pierre Bosset, Dominique Leydet, Jocelyn Maclure, Micheline Milot et Daniel Weinstock, MANIFESTE POUR UN QUÉBEC PLURALISTE. Montréal, Le Devoir, édition du mercredi, 3 février 2010, page A7 — idées. [Les auteurs sont tous professeurs (sciences juridiques, philosophie ou sociologie) à l'UQAM, à l'Université de Montréal ou à l'Université Laval.]

  • Dimitrios Karmis (Politologue, Université d'Ottawa), Jocelyn Maclure (Philosophe, Université Laval), Geneviève Nootens (Politologue, Université du Québec à Chicoutimi), “Réplique à Jacques Beauchemin et Louise Beaudoin. Pourquoi opposer majorité et minorités?”. Le Devoir, Montréal, édition du 6 mars 2010 — idées. [EN LIGNE] Le Devoir, consulté le 6 mars 2010.


Revenir à l'auteur: Jacques Brazeau, sociologue, Univeristé de Montréal Dernière mise à jour de cette page le vendredi 27 avril 2012 9:49
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref