RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Filles de Solitude. Essai sur l'identité antillaise
dans les [auto-]biographies fictives de Simone et André Schwarz-Bart
. (1993)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du texte Kathleen Gyssels, Filles de Solitude. Essai sur l'identité antillaise dans les [auto-]biographies fictives de Simone et André Schwarz-Bart. Paris: Les Éditions L'Harmattan, 1996, 464 pp. [Livre dans Les Classiques des sciences sociales avec l'autorisation accordée conjointement par l'auteure et son éditeur, Les Éditions L'Harmattan, le 21 février 2018.]

[461]

Filles de Solitude

Table des matières

Introduction [7]

Volet I
Histoire d'Outre-mer, histoires d'outre-mères

Chapitre 1. De la Révolution française aux lettres révolutionnaires. [11]

1.1. À l'heure du bicentenaire. [11]
1.2. D'une littérature francophone vers une littérature créolophone. [15]
1.3. Oeuvre métisse : le cycle créole schwarz-bartien. [18]

Chapitre 2. Le regard de la sœur de Caliban. [39]

2.1. De l'Antillais à l'Antillaise. [39]
2.2. Désir d'"ex-il". Mobiles d'écriture féminine. [45]
2.3. Le pion noir sur l'échiquier esclavagiste. [50]
2.4. Les Lougandor : "femmes fantaisies, lunées, temporelles" [53]

Chapitre 3. Le "poteau mitan" de la famille matrifocale. [61]

3.1. Le matriarcat de substitution. [61]
3.2. Romans de famille, romans familiaux. [67]
3.3. Autour du poteau mitan : l'arbre généalogique. [72]

Chapitre 4. Quelle critique pour quelle littérature ? [77]

4.1. Circonscription en huit coordonnées. [77]
4.1.1 Littérature. [78]
4.1.2. Littérature postmoderne. [79]
4.1.3. Littérature postcoloniale. [82]
4.1.4. Littérature afro-antillaise et afro-américaine. [83]
4.1.5. Littérature caribéenne. [83]
4.1.6. Littérature antillaise. [84]
4.1.7. Littérature féminine. [86]
4.1.8. Littérature guadeloupéenne. [87]
4.2. Quelle critique ? [90]

Volet II
Paroleur, paratexte et prologue schwarz-bartiens

Chapitre 1. De la matrifocalité à la focalisation. [95]

1.1. Pileur de la roche opaque : La Mulâtresse Solitude . [95]
1.2. Marqueuse de la parole : Pluie et Vent sur Télumée Miracle. [107]
1.2.1. Roman de la parole. [108]
1.2.2. Droit à la parole et droit au silence. [110]
1.2.3. D'une conteuse à l'autre. [113]
1.2.4  Les petites lettres, Les paroles des Blancs. [120]
1.3. "Djobeur* de l'âme collective" : Ti Jean L'horizon. [125]
1.3.1. Le narrateur-préfacier. [125]
1.4. "Scribouilleuse" : "Un plat de porc aux bananes vertes". [130]

Chapitre 2. À la périphérie du discours antillais. [137]

2.1. Velléités d'une pré-littérature. [137]
2.2. Hommage à Phillis Wheatley. [140]
2.3. Hommage à Harriet Beecher-Stowe. [143]
2.4. Hommage à Paul Éluard. [146]
2.5. Hommage à Jacques Roumain. [149]

Chapitre 3. Temps, espace et mythe dans l'incipit schwarz-bartien. [157]

3.1. Les débuts des romans. [157]
3.2. Le prologue de "La Mulâtresse Solitude". [164]
3.3. Le prologue de "Pluie et Vent sur Télumée Miracle". [169]
3.4. Le prologue de "Ti Jean L'horizon". [181]

Volet III
Quêtes identitaires, enquête sur l'identité

Chapitre 1. "Les graines bâtardes" : Venir au monde aux Antilles. [187]

1.1. La filiation et le conflit parental. [187]
1.2. Bâtardise et identité. [188]
1.3. Mariotte et la question des "présumés pères". [190]
1.4. Solitude : "fiente de jaune" rejetée par Blancs et Noirs. [196]
1.5. Télumée : bâtarde "en guise de boucle d'oreille". [204]
1.6. Ti Jean et la recherche de la paternité originelle. [209]

Chapitre 2. "Le temps du flamboyant" : Enfance paradisiaque ou cauchemardesque. [215]

2.1. "Pour fêter une enfance". [215]
2.2. Aïeux mythiques et magiques. [224]
2.2.1. Télumée et Reine Sans Nom : "verre en cristal". [225v
2.2.2. Ti Jean et Wademba : "liane d'igname". [230]
2.3. Magie quotidienne dans l'arrière-pays. [231]
2.3.1. La "morphrasée". [232]
2.3.2. La négresse volante. [237]
2.4. Le mythe de l'esclavage et de la métamorphose. [243]
2.4.1. La Lougandor descendante d'esclaves. [243]
2.4.2. Le descendant du "Messager du Roi" Ba'Sonanqué. [247]
2.5. L'école de la Ramée. [251]
2.6. La ti-bande : (a)socialisation. [256]
2.7. La rencontre avec Élie. [260]
2.8. Le Bassin bleu : découverte de l'Autre. [263]

Chapitre 3. La "cocotte des Blancs" et la "faiseuse de béchamels" : Domesticité. [271]

3.1. Anancy dans la grande case. [271]
3.2. Portrait du colonisateur. [274]
3.2.1. Les "zabitants". [274]
3.2.2. "Les nègres d'Europe". [275]
3.2.3. Le planteur "philosophe éclairé". [278]
3.3. Portrait de la colonisée. [282]
3.3.1. Habitation du Parc, commune du Carbet de Capesterre. [282]
3.3.2. Habitation Belle-Feuille à Galba. [288]
3.3.2.1. Marronne sans bois. [288]
3.3.2.2. Conversations entre maître et esclave. [291]

Chapitre 4. "L'acomat tombé" : Le placage. [305]

4.1. Première ascension, première chute. [305]
4.2. La "mise en case", la demande en mariage. [306]
4.3. La célébration du placage. [310]
4.4. Télumée victime de la double inconstance. [315]
4.4.1. La Nature traîtresse, destructrice du bonheur conjugal. [318]
4.4.2. La femme, l'Autre qu'on s'aliène. [323]
4.5. Le "bain démarré". []

Chapitre 5. L'acomat redressé" : Concubinage. [311]

5.1. Deuxième ascension, deuxième chute. [311] ]
5.2. L'apprentie-sorcière. [332]
5.3. "Au cœur de la malédiction". [338]
5.4. "Une femme sans espérance" et "l'ombre d'Élie". [341]
5.4.1. La "coulée" : mascarade du Moi. [341]
5.4.2. Le tambour d'exception. [343]
5.5. Cultiver le jardin : défrichement de la terre. [346]
5.6. Cultiver la parole : déchiffrement d'une vie. [351]
5.7. La Grève de la Mort. [354]

Chapitre 6. "Résolu, l'arbre le plus fort de la forêt" : Maternage et vieillesse. [363]

6.1. Troisième ascension, troisième chute. [363]
6.1.1. Le deuil d'Amboise et la "devineuse" du morne La Folie. [364]
6.1.2. La mort miraculeuse de l'Ange Médard. [373]
6.2. Le temps de la consolation. [377]
6.2.1. L'errance enracinée : l'espace choisi. [377]
6.2.2. L'(H)histoire résolue : le peuple éternel. [382]
6.3. Tradition et modernité : de Stéphanie Priccin à Simone Schwarz-Bart. [388]

Conclusion [393]

Glossaire [397]

Bibliographie [409]

Index [453]



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le lundi 28 mai 2018 8:37
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref