RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »


Louise Guyon

DERRIÈRE LES APPARENCES.
Santé et conditions de vie des femmes
.


Avec la collaboration de Claire Robitaille, May Clarkson et Claudette Lavallée. Québec : Ministère de la Santé et des Services sociaux, novembre 1996, 384 pp. [
Autorisation accordée par l'éditeur du Québec le 17 octobre 2006.]

Introduction: pourquoi une étude sur la santé des femmes ? (pp. 1-2)

Dans toutes les études statistiques sur la santé des populations, les plus grandes variations observées, tant sur le plan de la morbidité (*), de la mortalité que de l'incapacité, concernent les différences entre les groupes d'âge. L'appartenance à un sexe constitue la seconde grande catégorie discriminante: les femmes présentent une prévalence plus grande de symptômes, de problèmes chroniques mineurs et de maladies que les hommes, elles consultent plus souvent qu'eux les services de santé et consomment plus de médicaments. Pourtant, leurs taux de mortalité sont moins élevés que ceux des hommes, et ce, à tous les âges. Ces données ne sont pas nouvelles, mais leur persistance continue à nous interpeller et leur interprétation a suscité de nombreuses recherches au cours des dernières décennies. Certaines d'entre elles ont mis en lumière l'impact du statut social des femmes - particulièrement les effets des obligations liées à leur rôle de nourricières (Gove et al., 1979, 1981 et 1984; Verbrugge, 1980 ; Mechanic, 1980; Marcus et al., 1981, 1982 et 1984) - alors que d'autres invoquaient les caractéristiques biologiques ou encore des facteurs d'ordre psychologique. Les plus récentes d'entre elles (Popay et al., 1993) ont démontré que les théories biologiques ou psychologiques résistent mal à une analyse serrée. On pense que le fait qu'un plus grand nombre de femmes que d'hommes soient exposées a certains risques reconnus pour être associés à un mauvais état de santé - notamment ceux qui sont reliés à un revenu inférieur - jouerait un rôle important dans les différences observées entre les sexes (Popay et al., 1993). Par ailleurs, la plupart des auteurs semblent s'entendre sur le fait que tout n'a pas été dit sur ces questions et qu'il reste encore a préciser comment les variables du statut social influencent différemment la santé des hommes et des femmes. 

Ce livre traite de la santé et des conditions de vie des femmes, à partir des résultats des grandes enquêtes faites auprès des populations au cours des dix dernières années. En se basant sur les déclarations des femmes elles-mêmes, l'étude s'efforce de faire ressortir ce qui leur est spécifique, tant dans leur situation et leur environnement que dans les gestes qu'elles posent pour conserver ou améliorer leur santé ou dans les gestes qui auront un effet négatif à court ou à long terme. Ces résultats sont interprétés dans une perspective globale qui fait appel à la fois à la situation historique et sociale des femmes et aux dynamiques actuelles, découlant des changements importants qui se sont produits dans les relations entre les hommes et les femmes et entre les institutions et les femmes, au cours des dernières décennies. Cette approche implique également que les solutions aux problèmes désignés doivent s'inspirer largement du savoir et des expertises que les femmes elles-mêmes ont su acquérir (Beauregard et DeKoninck, 1991). 

L'amélioration de la santé implique qu'on doive tenir compte des divers déterminants de la santé et des liens complexes qui les unissent. L'étude qui suit s'est donc inspirée du cadre de référence pour l'étude des déterminants de la santé mis de l'avant par le rapport Lalonde (1974) et poursuivi par les travaux récents sur le système de soins de santé au Canada et au Québec (Angus et al., 1995 ; Frank et Mustard, 1994). Ce cadre propose la prise en considération des modes de vie, de l'environnement, des aspects biologiques et des services de santé. Les recherches des dernières années ont identifié les principaux facteurs qui vont jouer sur la santé des populations. Un rapport préparé par le Comité consultatif fédéral-provincial-territorial sur la santé de la population (1994) établit la liste de ces déterminants : « le revenu et la situation sociale ; les réseaux de soutien social ; le niveau d'instruction ; l'emploi et les conditions de travail ; l'aspect sécuritaire et la propreté des environnements physiques ; la constitution biologique et génétique ; les habitudes de vie personnelles et les compétences d'adaptation; le développement sain dans l'enfance; les services de santé » (p. 12). La plupart de ces aspects seront traités dans les pages qui suivent, et ce, dans la mesure où le permettent les informations recueillies dans les enquêtes de santé. 

Cette publication s'adresse aux personnes intéressées par la santé et les conditions de vie des femmes, par exemple à celles qui travaillent à tous les niveaux de la dispensation des soins et des services, de la planification et de la prise de décision, à celles aussi qui oeuvrent en recherche ou dans l'enseignement. Elle intéressera particulièrement les intervenantes et les intervenants, les travailleuses et les travailleurs de la santé et des services sociaux, les étudiantes et les étudiants qui se préparent à suivre leurs traces et celles et ceux qui les forment. 

Enfin, en interprétant les données des enquêtes présentées, et ce, en s'appuyant sur les réflexions actuelles sur la santé des femmes, cette étude tente de rejoindre ceux et celles qui ont le désir de poursuivre cette réflexion et d'y apporter leur propre contribution.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le samedi 28 juillet 2007 10:08
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref