RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Jeanne Grégoire (1898-1987)
enseignante, traductrice, auteure et généalogiste, Montréal.



Notes biographiques

Grégoire, Jeanne [pseud. : Marjolaine, Fushia]. Enseignante, traductrice, auteure et généalogiste. Saint-Valentin (comté de Saint-Jean, Québec), 12 décembre 1898 - Montréal (Québec), 9 juillet 1987.

École normale de Saint-Hyacinthe, diplôme d'enseignement anglais et français, 1916. Conservatoire national de musique, lauréate de piano, 1918. Université de Montréal : École de tourisme, 1940; Institut de traduction (dont elle est la fondatrice), diplôme en traduction bilingue, 1944; doctorat honoris causa, 1979. Commission des écoles catholiques de Montréal, enseignante pendant 35 ans.

Donne les premiers cours de traduction à Montréal, 1940. Université de Montréal, Institut de traduction, direction des cours, 1940-1964. Université de Saint-Joseph-de-Memramcook (N.-B.), École de pédagogie, implantation des cours de traduction, 1949. Société généalogique canadienne-française: membre fondatrice, 1944; membre du Conseil d'administration (première femme à occuper un poste au Conseil), 1946; membre émérite, 1950; vice-présidente, 1952-1955; présidente, 1955. Membre: Société historique de Montréal; Institut d'histoire de l'Amérique française; Association technologique de langue française d'Ottawa, aujourd'hui Association des traducteurs et interprètes de l'Ontario; Société historique de la Vallée du Richelieu; Société des traducteurs et interprètes du Canada (membre titulaire); Société des traducteurs du Québec (membre d'honneur); Société des écrivains canadiens. Ordre du mérite scolaire: commandeur; médaille d'or 1948. Société du bon parler français: «directrice à vie» , 1951; Ordre académique « Honneur et mérite» , médaille d'argent (1951), nommée chevalier, 1954. Prix Rauber, Société pour la propagation des langues étrangères, France, 1955. Chevalier de l'Ordre des palmes académiques, France, 1983. Patriote de l'année, Société des patriotes, 1984. Prix de la Survivance du français des sociétés d'histoire et de généalogie.

Publications : À la recherche de nos ancêtres, 1957; La Source et le Filon : de l'ancêtre Pierre Paradis à la fondatrice des Petites Sœurs de la Sainte Famille, Mère Léonie, 1961; Le Dict de Grégoire de Blois : du Val de Loire au Saint-Laurent, 1962; Projection sur Saint-Valentin: 1830-1980, 1981; D'une aube à l'autre s'écrit l'histoire de Saint-Valentin de l'Île aux Noix (ouvrage posthume), 1988. Collaboration à plusieurs périodiques de généalogie et d'histoire.

Sources : Dossiers administratifs CRCCF; Fonds Jeanne-Grégoire; Le Droit; Perspectives, 7 juin 1980, p. 8, 10; Les Alchimistes des langues: la Société des traducteurs du Québec (1940-1990) / Jean Delisle. - Ottawa: Presses de l'Université d'Ottawa, 1990; Forum (journal de l'Université de Montréal), vol. XIII, no 33, 28 mai 1979.

Source: Centre de recherche en civilisation canadienne-française, Université d'Ottawa, Fonds Jeanne-Grégoire.


Retour à l'auteure: Jeanne Grégoire. Dernière mise à jour de cette page le Samedi 20 novembre 2004 20:18
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref