RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Louis Gill, “Faut-il consacrer de précieuses ressources à la réduction de la dette ?
Dans l’intérêt des générations futures et de la génération actuelle, il faut répondre: Non !
(2006)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du texte de Louis Gill, “Faut-il consacrer de précieuses ressources à la réduction de la dette ? Dans l’intérêt des générations futures et de la génération actuelle, il faut répondre: Non !”, février 2006; des extraits de cet article ont été publiés sous le titre “Remboursement de la dette: une fausse urgence”, L’Action nationale, volume XCVI, no 3, mars 2006, p. 17-24. [Avec l'autorisation de l'auteur accordée le 6 février 2007.]

Table des matières

Introduction 

Une hypothèque pour la génération actuelle et pour les générations futures 

L’objectif caché : privatiser les services publics et les biens de l’État 

Des montants à la fois trop élevés et trop faibles 

Annexe 

Tableau 1. Coût de la réduction de la dette et économie d'intérêts en découlant. Taux d’intérêt : 6.5%. 

Tableau 2. Coût de la réduction de la dette et économie d'intérêts en découlant. Taux d’intérêt : 6.5%. 

Tableau 3. Coût de la réduction de la dette et économie d'intérêts en découlant. Taux d’intérêt : 8.5%. 

Tableau 4. Coût de la réduction de la dette et économie d'intérêts en découlant. Taux d’intérêt : 8.5%.


Retour au texte de l'auteur: Louis Gill, économiste québécois, retraité de l'UQAM Dernière mise à jour de cette page le lundi 12 février 2007 15:55
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref