RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

L'ENFANT MIS À NU. L'allégation d'abus sexuel: La recherche de la vérité. (1992)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre Sous la direction de Hubert Van Gijseghem, L'ENFANT MIS À NU. L'allégation d'abus sexuel: La recherche de la vérité. Montréal: Les Éditions du Médidien, 1992, Une édition numérique réalisée par mon épouse, Diane Brunet, guide de musée retraitée du Musée de la Pulperie à Chicoutimi.286 pp. Collection: PSYCHOLOGIE. [Le 30 janvier 2014, l'auteur, Hubert Van Gijseghem, nous accordait son autorisation formelle de diffuser, dans Les Classiques des sciences sociales, en accès ouvert et gratuit à tous, toutes ses publications. ]

[281]

Table des matières

Quatrième de couverture

Remerciements [7]

INTRODUCTION, par Hubert Van Gijseghem [9]

LE PROBLÈME DE LA CRÉDIBILITÉ DE L'ENFANT

PARTICULARITÉS DU TÉMOIGNAGE DE L'ENFANT
VICTIME D'ABUS SEXUEL
.”

par Hubert Van Gijseghem [15]

PROBLÉMATIQUE [17]

FACTEURS D'ORDRE AFFECTIF [19]

L'enfant a la certitude de ne pas être cru [19]
La fonction d'accusation dans une relation d'inégalité de statut [20]
La difficulté de porter et de réitérer des accusations contre un adulte significatif et souvent aimé [22]
Le besoin d'oublier ou de censurer le contenu factuel de l'événement [23]
La censure est d'autant plus forte que l'événement a eu lieu sur la scène du corps [24]

FACTEURS D'ORDRE COGNITIF [26]

Le souvenir diminue progressivement avec le temps [27]
La suggestibilité [27]
Les particularités de la mémoire de l'enfant quant à la chronologie et au cadre temporel [29]
La mémoire épisodique (factuelle) diminue au profit d'une « mémoire de scénario » [30]

CONCLUSION [32]

BIBLIOGRAPHIE [33]

DE QUELQUES RÉFLEXIONS SUR LE SERMENT:
HISTOIRE DE NE PAS SE FAIRE RACONTER D'HISTOIRES
.”

par Louisiane Gauthier [43]

L'HONNEUR DANS L'HISTOIRE DES FICTIONS [45]

COURTES HISTOIRES SUR LE SERMENT ET LONGUE HISTOIRE DE LA PENSÉE MAGIQUE [48]

L'HISTOIRE À FACETTES DU MIROIR DE LA RÉALITÉ [52]

LES GRANDS MOMENTS DANS L'HISTOIRE DU DÉVELOPPEMENT MORAL [53]

LE MENSONGE: DE L'HISTOIRE RÉFLEXE À L'HISTOIRE DOMPTÉE [57]

ET L'ENFANT TÉMOIN DANS L'HISTOIRE ? [58]

BIBLIOGRAPHIE [64]

L'INVESTIGATION ET L'ÉVALUATION

L'ENTREVUE DE L'ENFANT DANS UN CONTEXTE D'INVESTIGATION ET L'ÉVALUATION SYSTÉMATIQUE DE SA DÉCLARATION.”

par John C. Yuille [67]

L'ENFANT COMME TÉMOIN OCULAIRE [71]

Panorama historique [71]
Méthodologie de la recherche contemporaine [73]
La quantité d'informations contenue dans le rappel des enfants [75]
La fidélité du rappel des enfants [77]
La suggestibilité [78]
La distinction entre la fantaisie et la réalité [79]
Études de cas sur la mémoire des enfants [80]

LA CRÉDIBILITÉ DES DÉCLARATIONS D'ENFANTS [81]

Les fausses révélations [81]
L'entrevue des enfants [82]

L'ENTREVUE PAR ÉTAPES PROGRESSIVES [83]

Enregistrement vidéo [87]
Les poupées détaillées sur le plan anatomique [88]
Les procédures d'entrevue [90]

ANALYSE DE LA DÉCLARATION [90]

Analyse de la réalité des déclarations [91]
La modification systématique de l'ARD [92]
Critères de l'analyse de contenu [92]
Liste de vérification [96]
Évaluation de la technique AVD [98]

CONCLUSION [100]

REMERCIEMENTS [102]

BIBLIOGRAPHIE [102]

LES HYPOTHÈSES ALTERNATIVES : LA FAUSSE ALLÉGATION.
LES CAUSES DE DIVORCE OU DE DROITS D'ACCÈS
COMME CONTEXTE DE LA FAUSSE ALLÉGATION D'ABUS SEXUEL
.”
par Hubert Van Gijseghem [117]

LE PROBLÈME [119]

LES PARTIES EN CAUSE [120]

La mère [120]
L'enfant [122]
Le père [123]

LE SCÉNARIO TYPIQUE [124]

LES ÉVALUATEURS ET « EXPERTS » [126]

Le médecin [126]
Le travailleur social [129]
Le psychologue [130]

LES SOURCES DE DONNÉES [131]

L'observation des interactions parents-enfants [131]
L'interprétation des comportements de l'enfant [132]
Les poupées sexuées [135]
Les dessins [137]
Le Rorschach et autres outils projectifs [138]
Le matériel psychothérapique [140]
Le MMPI [140]
Les mesures physiologiques [142]
L'analyse de la validité des déclarations (« Statement Validity Analysis ») [143]

CONCLUSION [145]

BIBLIOGRAPHIE [146]

LA THÉORIE DES INTERACTIONS CIRCULAIRES
INTRAFAMILIALES COMME SCHÉMA DE
COMPRÉHENSION DE LA FAUSSE ALLÉGATION
D'ABUS SEXUEL : EXEMPLES CLINIQUES
.”

par Paule Lamontagne [153]

INTRODUCTION [155]

Contexte et données statistiques du problème [155]

PERSPECTIVE HISTORIQUE ET STATISTIQUE [156]

CONTEXTE THÉORIQUE [158]

L'approche systémique [158]
Les enfants et le contexte de la rupture [159]
Les enfants et le développement de la sexualité [163]

ILLUSTRATIONS CLINIQUES [165]

ANALYSE ET DISCUSSION [178]

De l'importance de la sexualité [179]
Du désir de mentir [180]

CONCLUSIONS [183]

BIBLIOGRAPHIE [185]

LA RÉPONSE JUDICIAIRE

LA LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE
ET LE PROBLÈME DE L'ABUS SEXUEL CHEZ L'ENFANT
.”

par Jacques Ulysse [189]

1. INTRODUCTION [191]

2. DÉFINITION DE LA NOTION D'ABUS SEXUEL [194]

2.1. Sens des mots « est victime de » [194]
2.2. De la gratification sexuelle à la suffisance de stimulations à caractère sexuel [195]
2.3. La présomption de compromission créée par l'article 38 paragraphe G [200]

3. LA DÉTERMINATION DE LA PREUVE [204]

3.1. La situation antérieure au 1er octobre 1989 [205]
3.2. Depuis le 1er octobre 1989 [208]
3.3. L'exclusion des parties [216]
3.4. L'inaptitude et la dispense [217]
3.5. La corroboration de la déclaration extra-judiciaire [221]
3.6. Le fardeau de persuasion [230]

4. CONCLUSION [237]

L'ABUS SEXUEL DE L'ENFANT
SOUS L'ANGLE DU DROIT CRIMINEL
.”

par Thomas P. Walsh [239]

1. INTRODUCTION [241]

2. CHANGEMENTS RELATIFS À L'ADMISSIBILITÉ DE LA PREUVE [242]

2.1. Faits similaires [242]
2.2. Ouï-dire [248]
2.3. Preuve par expert [260]

3. CHANGEMENTS FACILITANT LE TÉMOIGNAGE PAR L'ENFANT [268]

3.1. L'aptitude à. témoigner [268]
3.2. Corroboration  [269]
3.3. Vidéocassettes [272]
3.4. Utilisation de l'écran [275]
3.5. Témoignage : évaluation [275]

4. AUTRES DÉVELOPPEMENTS JURISPRUDENTIELS [277]

4.1. Preuve de caractère [277]
4.2. Divulgation [278]
4.3. Le délai antérieur à la dénonciation [278]

5. CONCLUSION [280]



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le jeudi 14 août 2014 10:05
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref