RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

BOSCO la tendresse. BOSCOVILLE: UN DÉBAT DE SOCIÉTÉ ” (1998)
Présentation du livre


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Gilles Gendreau et collaborateurs, BOSCO la tendresse. BOSCOVILLE: UN DÉBAT DE SOCIÉTÉ. Montréal: Les Éditions Sciences et Culture, 1998, 364 pp.[Autorisation formelle accordée par le président de la maison d’édition Les Éditions Sciences et culture, M. Mathieu Béliveau, le 21 décembre 2005 de diffuser ce livre.]

Présentation du livre
(Texte au verso du livre)

Mars 1997. On annonce t'éventuelle fermeture de Boscoville, célèbre centre de réadaptation pour adolescents. Étonnement dans la population, consternation chez les anciens "citoyens" de Boscoville et chez des parents de jeunes en difficulté. 

Le débat s'engage dans les médias. Aux journalistes qui lui demandent ce que représente pour lui Boscoville, Michel Forget, comédien et homme d'affaires bien connu, mais aussi ancien citoyen de Boscoville, fait cette réponse inattendue : « Boscoville... c'est ta tendresse ! »  

Qui dans la population en général, qui chez Les décideurs, Les professionnels ou les journalistes aurait seulement pensé faire un lien entre "tendresse" et "internat spécialisé pour jeunes en difficultés comportementales" ? Les différents courants d'opinions à propos de ces jeunes, les mégasystèmes et leurs structures véhiculent un tout autre discours qui relève plutôt de la ligne dure du contrôle social : répression, incarcération et autres. 

Au moment où tant de parents, d'enseignants et de spécialistes s'inquiètent de l'avenir de la jeunesse, ce livre pourrait peut-être ouvrir des pistes non seulement pour un « Boscoville des années 2000 » mais aussi pour l'intervention auprès des jeunes en difficulté. 

Membre de l'équipe des fondateurs de Boscoville et d'une nouvelle profession, la psychoéducation, professeur émérite de l'Université de Montréal, l'auteur sort de sa retraite pour se joindre aux anciens, parents et professionnels dans leur combat pour sauver l'institution. Il situe huit événements de ce débat public dans la perspective à la fois historique et actuelle de l'intervention sociopsychoéducative auprès des jeunes en difficulté. Il puise dans sa longue expérience de l'intervention, de l'enseignement universitaire et de la recherche-action ses arguments en faveur d'un Boscoville des années 2000. 

Des articles de journaux publiés durant cette période, des avis de professionnels, de chercheurs, de décideurs ainsi que des prises de position d'anciens et de parents fondées sur des expériences vécues apportent des points de vue complémentaires et enrichissent le débat. Un débat toujours d'actualité. 

Nous reconnaissons l'aide financière du gouvernement du Canada par l'entremise du Programme d'Aide au Développement de l'Industrie de l'Édition pour nos activités d'édition.


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le dimanche 12 février 2006 9:29
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref