RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

L’union sociale canadienne sans le Québec. Huit études sur l’entente-cadre. (2000)
Remerciements


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la direction d'Alain-G. Gagnon, L’union sociale canadienne sans le Québec. Huit études sur l’entente-cadre. Montréal: Les Éditions Albert Saint-Martin, 2000, 277 pp. Programme d’études sur le Québec de l’Université McGill. [L'auteur nous a confirmé le 16 février 2016 sont autorisation de diffuser ce livre en libre accès dans Les Classiques des sciences sociales.]

[7]

L’union sociale canadienne sans le Québec.
Huit études sur l’entente-cadre.

Remerciements

par
Alain-G. Gagnon

Je tiens à remercier le Secrétariat aux Affaires intergouvernementales canadiennes (SAIC) du gouvernement du Québec pour avoir autorisé la diffusion des travaux qui ont été réalisés initialement pour son propre usage au printemps 1999, à la suite de la signature de l'entente-cadre sur l'union sociale canadienne sans l'accord du Québec. Ces travaux ont l'avantage de cerner la problématique québécoise et de faire le point sur les rapports Québec-Canada dans des domaines aussi névralgiques que ceux de la mobilité des citoyens et des travailleurs, du commerce intérieur, de la transparence et de l'imputabilité des décideurs, du pouvoir fédéral de dépenser, de la prévention et des règlements de différends entre ordres de gouvernement dans des programmes à frais partagés (v.g. éducation, santé, aide sociale) tout autant que dans des programmes à être implantés.

Je tiens à remercier les sept spécialistes qui ont rédigé ces études pour le SAIC. La diffusion de leurs travaux permettra à la population de mieux connaître les dangers que l'entente fait courir aux institutions québécoises.

De plus, la situation exigeait que l'analyse éclairée de Claude Ryan soit connue par un public plus large. La position de M. Ryan a déjà été publiée en anglais dans la revue Inroads (n° 8,1999, p. 25-41) et a été reprise en partie par Le Devoir et La Presse. Je tiens à remercier les rédacteurs de la revue Inroads pour avoir autorisé sa parution intégrale dans le présent ouvrage.

En outre, je m'en voudrais de ne pas souligner la contribution du Mouvement Desjardins aux activités du Programme d'études sur le Québec de l'Université McGill sans laquelle il nous serait impossible de travailler à mieux faire connaître la réalité québécoise et de prendre part de façon constructive aux principaux débats de l'heure. La publication du présent ouvrage répond à ces objectifs.

[8]

Enfin, je tiens à remercier Luc Turgeon, du Département de science politique de l'Université McGill pour la préparation de la bibliographie sélective que l'on retrouve à la fin de l'ouvrage.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le vendredi 6 octobre 2017 6:28
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue,
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref