RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

  Veuillez utiliser cette adresse (DOI) pour citer ce document:
http://dx.doi.org/doi:10.1522/cla.frm.dia2

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Michel Freitag
sociologue, département de sociologie (UQAM)




Dialectique et société.
Tome 2: Culture, pouvoir, contrôle.
Les modes de reproduction formels de la socitété
. (1986)

La table des matières du tome IIPrésentation de l'oeuvre (tome II) par l'éditeur
Avertissement de l'auteur; Avant-propos de l'auteur; Bibliographie.
La liste des schémas (au format jpg)

Livre retiré le 20 novembre 2012
à la demande des ayant-droit.
Une édition électronique réalisée à partir du livre du professeur Michel Freitag, professeur de sociologie à l'UQAM, Dialectique et société. Tome 2: Culture, pouvoir, contrôle Les modes de reproduction formels de la socitété. (1986). (1986). Montréal: Éditions coopératives Albert Saint-Martin, 1986, 443 pages. Collection “ Connaissance de la société ”. [Autorisation accordée mercredi le 23 juillet 2003]. Une édition réalisée par Nathalie Freitag [nfreitag@sympatico.ca], la fille du professeur Freitag, Catherine Beaupré-Laforest et le sociologue Éric Pineault de l'UQAM [Pineault.eric@sympatico.ca].

Courriel: michelfreitag@videotron.ca
Présentation de l'ouvrage, au verso du livre:

À une époque où la conscience de l'échec du positivisme dans les sciences humaines entraîne une crise profonde de la théorie générale, et où le développement des recherches spécialisées menées sans base conceptuelle cohérente tend à produire la pulvérisation des disciplines et des enseignements traditionnels en même temps que la perte de toute capacité de jugement synthétique, DIALECTIQUE ET SOCIÉTÉ s'attache à la reformulation d'une théorie générale de la société qui vise à ressaisir systématiquement le phénomène humain dans ses trois dimensions constitutives : celle de la signification subjective de l'action, celle de l'unité structurelle de la société et celle de l'historicité. D'ailleurs, la crise n'affecte pas seulement la connaissance de la société, mais aussi directement celle-ci, dans ses trois références à la subjectivité, à l'unité et à l'historicité à travers lesquelles seulement elle parvient à se saisir, à se juger et à s'orienter elle-même réflexivement.

Sous le titre d'Introduction à une théorie générale du Symbolique, le premier livre de DIALECTIQUE ET SOCIÉTÉ a déjà exposé une théorie de l'action significative, où l'action est analysée selon sa double orientation vers le monde et vers elle-même en tant qu'autoreproduction de la subjectivité.

Le deuxième livre présenté ici a pour objet les conditions de constitution de la société en tant que totalité. Il présente une typologie des modes de reproduction formels qui sont désignés respectivement comme modes de reproduction « culturel-symbolique », « politico-institutionnel » et « décisionnel-opérationnel ». C'est d'abord l'opposition classique de la « communauté traditionnelle » et de la « société moderne » qui est repensée de manière formelle et systématique dans cette typologie, mais celle-ci intègre aussi la nouvelle opposition de la « modernité » et de la « postmodernité » qui traverse tout le 20e siècle, et au déploiement de laquelle peuvent être rattachés les divers aspects de la crise actuelle (« crise de civilisation », « crise d'identité », « crise de la culture », « crise de légitimité », « crise des sciences humaines », etc.), ainsi que les nouveaux concepts de technologisme et de technocratisme.

En plus des deux titres déjà parus, DIALECTIQUE ET SOCIÉTÉ comprendra 3. Communautés, sociétés et systèmes sociaux. Essai de typologie historique; 4. La Question de la méthode dans la connaissance compréhensive; 5. La Perte de la transcendance. Ébauche d'une critique de la postmodernité.

Michel Freitag est né à La Chaux-de-Fonds en Suisse en 1935. Diplômé en droit et en économie politique, et titulaire d'un doctorat en sociologie, il enseigne la théorie sociologique générale, l'histoire de la pensée sociologique, l'épistémologie des sciences humaines et la sociologie de la culture à l'Université du Québec à Montréal depuis 1970.

  • Encyclopédie de l'Agora, Michel Freitag, Critique de l'économie. - L'oubli de la société. Pour une théorie critique de la postmodernité. Les Presses de l'Université Laval, 2002.
  • Le monde enchaîné. Ouvrage sous la direction de Michel Freitag et Éric Pineault. Collection Essais critiques. Éditions Nota Bene, Québec, 1999, 333 pages.

  • Mondialisation : L'urgence de choisir !
    Dossier préparé par la Librairie Pantoute en prévision du Sommet des Amériques de Québec, du 20 au 22 avril 2001, que le libraire a préparé ce dossier spécial sur la mondialisation.

  • Daniel Dompierre (Le Magazine, Librairie Pantoute), “Michel Freitag : Ne pas se laisser envahir par le marché”. Michel Freitag a enseigné plusieurs années au département de sociologie de l'UQAM. Il a dirigé, en collaboration avec Éric Pineault, la publication d'un ouvrage regroupant les contributions de divers universitaires québécois, Le monde enchaîné (Nota bene), qui représente une sorte de manifeste critique sur l'évolution de nos sociétés à l'aune du libéralisme.
  • L'UQAM branché, Numéro 5, 28 octobre 1996, “MICHEL FREITAG, Sociologue et philosophe de la société postmoderne

  • Lauréat du prix littéraire du Gouverneur général de 1996 : Michel Freitag: Le naufrage de l'Université: http://www.nlc-bnc.ca/litterature/8/t8-4003-f.html

Revenir à l'auteur: Michel Freitag, sociologue (UQAM) Dernière mise à jour de cette page le mardi 20 novembre 2012 16:27
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref