RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

  Veuillez utiliser cette adresse (DOI) pour citer ce document:
http://dx.doi.org/doi:10.1522/cla.frm.dia1

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Michel Freitag
sociologue, département de sociologie (UQAM)




Dialectique et société.
Tome 1: Introduction à une théorie générale du Symbolique. (1986)

La table des matières du tome 1
Présentation de l'auteur
Liste des schémas dans le tome 1Bibliographie


Livre retiré le 20 novembre 2012
à la demande des ayant-droit.

Une édition électronique réalisée à partir du livre du professeur Michel Freitag, professeur de sociologie à l'UQAM, Dialectique et société. Tome 1: Introduction à une théorie générale du Symbolique. (1986). Montréal: Éditions coopératives Albert Saint-Martin, 1986, 296 pages. Collection « Connaissance de la société ». [Autorisation accordée mercredi le 23 juillet 2003]. Une édition numérique réalisée conjointement par Mme Réjeanne Toussaint, bénévole, et la fille du professeur Freitag, Mme Nathalie Freitag [nfreitag@sympatico.ca].

Courriel: michelfreitag@videotron.ca

Présentation au verson du tome I

Premier livre à paraître d'un ouvrage plus vaste intitulé DIALECTIQUE ET SOCIÉTÉ, cette Introduction à une théorie générale du Symbolique pose les fondements d'une théorie compréhensive de la société, de la socialité et de l'historicité. Du point de vue dialectique adopté par l'auteur, toute réalité sociale-historique est en effet de part en part constituée de pratiques sociales, et ces pratiques ne peuvent elles-mêmes être étudiées et comprises dans le respect de leur propre mode existentiel que si l'analyse reconnaît et assume cette orientation significative qui fonde leur spécificité ontologique vis-à-vis des phénomènes de la nature « inanimée » aussi bien qu'à l'égard de ces autres niveaux de constitution du « rapport-au-monde » que représentent le comportement sensori-moteur propre à la vie organique en général, et l'opérationnalisation formelle propre à l'objectivation scientifique.

En une période où les sciences sociales sont portées à répudier l'héritage de la sociologie classique parce que les théorisations dogmatiques majeures comme le marxisme, le fonctionnalisme et le structuralisme dans lesquelles celleci s'était divisée sont en crise, DIALECTIQUE et SOCIÉTÉ reste au contraire attaché aux grandes questions posées par la tradition, tout en s'efforçant d'exhumer la dimension philosophique que cette dernière avait refoulée. En liant de manière formelle une théorie de l'action, une théorie de la structure, une théorie de l'historicité et une conception phénoménologique de l'objectivité visée par la connaissance critique de la société, l'ouvrage propose en quelque sorte une synthèse de Marx, Weber et Lévi-Strauss dans laquelle seule l'option positiviste faite par ces auteurs est vraiment rejetée. Mais l'enjeu de toute la réflexion épistémologique, théorique et méthodologique reste la compréhension de la société contemporaine.

DIALECTIQUE ET SOCIÉTÉ comprendra à la suite du Présent titre quatre autres volumes :

Culture, pouvoir, contrôle. Les Modes formels de reproduction de la société;
Les Formes de la société. Essai de typologie historique;
Question de la méthode dans la connaissance compréhensive,
La Perte de la transcendance. Ébauche d'une critique de la post-modernité.

Michel Freitag est né à La Chaux-de-Fonds en Suisse en 1935. Diplômé en droit et en économie politique, et titulaire d'un doctorat en sociologie, il enseigne la théorie sociologique générale, l'histoire de la pensée sociologique, l'épistémologie des sciences humaines et la sociologie de la culture à l'Université du Québec à Montréal depuis 1970.

  • Encyclopédie de l'Agora, Michel Freitag, Critique de l'économie. - L'oubli de la société. Pour une théorie critique de la postmodernité. Les Presses de l'Université Laval, 2002.
  • Le monde enchaîné. Ouvrage sous la direction de Michel Freitag et Éric Pineault. Collection Essais critiques. Éditions Nota Bene, Québec, 1999, 333 pages.

  • Mondialisation : L'urgence de choisir !
    Dossier préparé par la Librairie Pantoute en prévision du Sommet des Amériques de Québec, du 20 au 22 avril 2001, que le libraire a préparé ce dossier spécial sur la mondialisation.

  • Daniel Dompierre (Le Magazine, Librairie Pantoute), “Michel Freitag : Ne pas se laisser envahir par le marché”. Michel Freitag a enseigné plusieurs années au département de sociologie de l'UQAM. Il a dirigé, en collaboration avec Éric Pineault, la publication d'un ouvrage regroupant les contributions de divers universitaires québécois, Le monde enchaîné (Nota bene), qui représente une sorte de manifeste critique sur l'évolution de nos sociétés à l'aune du libéralisme.
  • L'UQAM branché, Numéro 5, 28 octobre 1996, “MICHEL FREITAG, Sociologue et philosophe de la société postmoderne

  • Lauréat du prix littéraire du Gouverneur général de 1996 : Michel Freitag: Le naufrage de l'Université: http://www.nlc-bnc.ca/litterature/8/t8-4003-f.html

Revenir à l'auteur: Michel Freitag, sociologue (UQAM) Dernière mise à jour de cette page le mardi 20 novembre 2012 16:27
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref