RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Le champ scientifique québécois: structure, fonctionnement et fonctions” (1975)
Résumé de l'article


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Marcel Fournier, Annick Germain, Yves Lamarche et Louis Maheu, “ Le champ scientifique québécois: structure, fonctionnement et fonctions ”. Un article publié dans la revue Sociologie et sociétés, vol. 7, no 1, mai 1975, pp. 119-132. Montréal: Les Presses de l'Université de Montréal. [Autorisation accordée par l'auteur le 12 décembre 2002 pour cette oeuvre et toutes celles publiées au Québec]
Résumé

À l'occasion d'une recherche sur les caractéristiques structurales du champ scientifique québécois, les auteurs tendent d'aborder le problème complexe de l'autonomie relative de la science, en utilisant les notions de champ scientifique et de positions sociales occupées par les scientifiques à l'intérieur du champ et dans les champs économique, politique et religieux. Celles-ci leur permettent de renvoyer dos à dos les analyses traditionnelles de la «communauté scientifique» - analyses dites internistes parce qu'elles ne questionnent pas les conditions sociales de développement et de diffusion de l'activité scientifique - et les analyses globales dites externistes qui, elles, négligent de resaisir la logique spécifique du champ scientifique et donc s'avèrent incapables d'appréhender les mécanismes de médiation par lesquels la science peut retraduire dans ses termes propres les demandes sociales auxquelles elle est soumise. Sont présentées aussi quelques hypothèses relatives aux caractéristiques spécifiant la position périphérique d'un champ scientifique, tel le champ scientifique québécois.

Abstract

In their research on the structural characteristics of science in Quebec, the authors attempt first to confront the complex problem of the relative autonomy of science by using the idea of a scientific field and by looking at the social positions that scientists occupy in this field and in the economic, political and religious fields. This analysis allows them the juxtapose traditional analysis of the "scientific community" - analysis which are called internal because they do not question the social conditions of the development and diffusion of scientific activity - with global analysis which are called external because they neglect to grasp the specific logic of a scientific field and are hence incapable of finding the mediating mechanisms by which science can translate the social demands to which it is subject in its own terms. Several hypotheses concerning the characteristics which are specific to a peripherial scientific field, such as the scientific field in Quebec, are also presented.

Resumen

Con motivo de una investigación sobre las características estructurales del campo científico quebequence, los autores tratan de investigar el problema complejo de la autonomiá relativa de la ciencia; para ello utilizan las nociones de campo científico y de las posiciones sociales ocupadas por los cientificos ai interior del campo y dentro de los campos económico, politico y religioso. Ello le permite no acceptar ni uno ni el otro de los análisis tradicionales de la "comunidad cientifica" - analisis Ilamados internistas porque ellos no se preguntan sobre las condiciones sociales del desarrollo y de la diffusión de la actividad científica-y los analisis globales Ilamados externistas que son negligentes en darse cuenta de la lógica específica del campo científico así se demuestran incapaces de encontrar los mecanismos de mediacion a travez de los cuales la ciencia puede retraducir en sus propios terminos las demandas sociales a las cuales está sumida. Son presentadas también algunas hipótesis relativas a las caracteriísticas que específican la posició periférica de un campo científico, tal el campo científico quebequence.

Retour au texte de l'auteur: Marcel Fournier, sociologue, Université de Montréal Dernière mise à jour de cette page le samedi 20 janvier 2007 10:25
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref