RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

LA POLICE SECRÈTE AU QUÉBEC. La tyrannie occulte de la police. (1978)
Table des figures


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la direction de Louis Fournier, LA POLICE SECRÈTE AU QUÉBEC. La tyrannie occulte de la police. Montréal: Éditions Québec/Amérique, 1978, 229 pp. Une édition numérique réalisée par Réjeanne Toussaint, bénévole, Chomedey, Ville Laval, Québec. [Autorisation formelle accordée par l’auteur le 30 novembre 2006 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales, l'éditeur n'ayant plus aucun droit sur l'oeuvre.]


Figure p. 41. Un agent de la G.R.C.
Figure p. 42 A.
Figure p. 42 B.
Figure p. 43 A.
Figure p. 43 B.
Figure p. 44 A.
Figure p. 44 B.
Figure p. 45 A.
Figure p. 45 B.
Figure p. 75 A. Paul-A. Benoît, Sûreté du Québec.
(photo Michel Giroux)
Figure p. 75 B.
Police de la CUM: écoute électronique.
Figure p. 76. Maurice Nadon, ci-devant commissaire de la GRC. Dans une inter-view à La Presse, en janvier 1974, M. Nadon déclarait: «Les dernières élections au Québec (29 octobre 1973) ont clairement indiqué que la population est opposée à l'option du séparatisme que favorisent les terroristes»... (photo Antoine Désilets Le Jour)
Figure p. 77. Jean-Paul Drapeau, le N° 2 de la GRC au Canada, ex-commandant de la Division «C» (Québec): au nom de la sacro-sainte «sécurité natio-nale». (photo Antoine Désilets, Le Jour)
Figure p. 78. René Bouliane, agent infiltré de la GRC. [Un faux ami de la famille de Jean-Marie Tremblay et Marie-Thérèse Tremblay à Jonquière. JMT.]
Figure p. 79. Ce dangereux terroriste se trouve, croyez-le ou non, sur l'un des murs du quartier général des Services de sécurité et de renseigne-ment de la police de la Communauté urbaine de Montréal, rue Hochelaga... Du FLQ à la police, il n'y a pas loin, surtout depuis le faux communiqué felquiste rédigé par la GRC en décembre 1971. (photo Le Jour)
Figure p. 80. Police de la CUM: Services de renseignements criminels (SRC). Organigramme au centre d'écoute de la police.
Figure p. 81 A. L'escouade de choc de la police de la Communauté urbaine de Montréal: briser les piquets de grève, réprimer les manifestations, etc... (photo Antoine Désilets Le Jour)
Figure p. 81 B. L'escouade de choc de la police de la Communauté urbaine de Montréal: briser les piquets de grève, réprimer les manifestations, etc... (photo Antoine Désilets Le Jour)
Figure p. 136. L'organisation interne. * ÉTROITE COLLABORATION AVEC LA DIRECTION DES OPÉRATIONS * ÉTROITE COLLABORATION AVEC TOUS LES CORPS POLICIERS DU QUÉ-BEC (Tiré de la revue Sûreté du Québec, novembre 1977).
Figure p. 167. La collaboration des politiciens et de la police: l'ex-ministre québécois de la Justice, Jérôme Choquette, en plein travail... (photo Le Jour)
Figure p. 168. Jean-Jacques Blais.
(photo John Evans)
Figure p. 169.
Jean-Pierre Goyer.
Figure p. 170.
Francis Fox.
Figure p. 171. Warren Allmond.
(photo Antoine Désilets)


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le samedi 13 août 2011 10:43
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref