RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

LES FRONTIÈRES DE L'IDENTITÉ. Modernité et postmodernité au Québec. (1996)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la direction de Mikhaël ELBAZ, Andrée Fortin et Guy Laforest, LES FRONTIÈRES DE L'IDENTITÉ. Modernité et postmodernité au Québec. Québec: Les Presses de l’Université Laval; Paris: L'Harmattan, 1996, 384 pp. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole, professeure retraitée de l'École polyvalente Dominique-Racine, Chicoutimi, Québec. [Autorisation accordée par la direction des Presses de l'Université Laval, via M. Denis Dion, directeur général, le 2 novembre 2010, de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Table des matières

Quatrième de couverture

Avant-propos, Mikhael Elbaz, Andrée Fortin et Guy Laforest. [pp. 1-3.]

Mikhael Elbaz, “
Introduction”. [pp. 5-10.]

Alain Touraine, “
Identité et modernité”. [pp. 11-19.]

PREMIÈRE PARTIE


Andrée Fortin, “Les trajets de la modernité”. [pp. 23-28.]

Kenneth McROBERTS, “La thèse tradition-modernité: l'historique québécois.” [pp. 29-45.]

André J. Bélanger, “
Les leçons de l'expérience québécoise. «L'accès inusité du Québec à la modernité»”. [pp. 46-64.]

Gilles Gagné, “
Tradition et modernité au Québec: d'un quiproquo à l'autre”. [pp. 65-81.]

Jacques T. Godbout, Johanne Charbonneau et Vincent Lemieux, “
L'étrange modernité de la famille québécoise”. [pp. 82-94.]

Nicole Laurin, “
Le projet nationaliste gestionnaire. De l'hôpital des religieuses au système hospitalier de l'État”. [pp. 95-104.]

Daniel SALÉE, “
La mondialisation et la construction de l'identité au Québec”. [pp. 105-125.]


DEUXIÈME PARTIE


Guy LAFOREST, “
La tourmente planétaire.” [pp. 129-134.]

Jane JENSON, “La démocratie politique à l'ère de la globalisation.” [pp. 135-154.]

Philip RESNIK, Démocratie et nationalisme.” [pp. 155-164.]

Joseph-Yvon Thériault, “
La démocratie et le trouble identitaire”. [pp. 165-179.]

Dorval Brunelle, “
La quête de soi dans un Québec post-moderne”. [pp. 180-190.]

Louise Fontaine et Danielle Juteau, “
Appartenance à la nation et droits de la citoyenneté”. [pp. 191-205.]

Denise Helley et Nicolas Van Schendel, “
Variations identitaires sur la nation. Tradition, territoire et langue”. [pp. 206-218.]

Roberto Miguelez, “
Hegel et le Québec”. [pp. 219-230.]


TROISIÈME PARTIE


Mikhaël Elbaz, “Bifurcations postmodernes et frontières de l'identité”. [pp. 233-238.]

Yvan Simonis, “
Retour aux pratiques: postmodernité, institution et apparences”. [pp. 239-253.]

Ellen Corin, “
Dérives des références et bricolages identitaires dans un contexte de postmodernité”. [pp. 254-269.]

Diane Lamoureux, “
Féminins singuliers et féminins pluriels”. [pp. 270-286.]

Bernard Arcand (1945-2009), “
L'ennemi dans la réécriture de l'identité moderne du Québec”. [pp. 287-294.]

Régine Robin, “L'impossible Québec pluriel : la fascination de « la souche».” [pp. 295-310].

Gilles Bibeau, “
Une identité en fragments. Une lecture ethnocritique du roman québécois”. [pp. 311-346.]

Charles TAYLOR, “Les sources de l'identité moderne.” [pp. 347-363]

Notices biographiques.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le samedi 8 janvier 2011 14:59
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref