RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

LE MERVEILLEUX. Deuxième colloque sur les religions populaires, 1971. (1973)
Avant-propos


Une édition électronique réalisée à partir du livre LE MERVEILLEUX. Deuxième colloque sur les religions populaires, 1971. Textes des travaux du second colloque organisé en 1971 par l'Institut supérieur des sciences humaines de l'Université Laval. Textes présentés par Fernand DUMONT, Jean-Paul MONTMINY et Michel STEIN. Québec: Les Presses de l’Université Laval, 1973, 162 pp. Collection: Histoire et sociologie de la culture, no 4. [Autorisation formelle accordée le 7 décembre 2009, par le directeur général des Presses de l’Université Laval, M. Denis DION, de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Avant-propos

En octobre 1970 se tenait au presbytère Saint-Gervais de Bellechasse le premier colloque international sur les religions populaires. L'initiative était due à l'Institut d'études médiévales de l'Université de Montréal où un Centre très actif stimule la recherche en cette difficile et passionnante matière. Rassemblés à l'invitation de Benoît Lacroix et de Pietro Boglioni, un groupe restreint de chercheurs en diverses disciplines ont tenté de préciser les notions fondamentales et de faire un premier bilan des travaux. Un livre a rassemblé les résultats de ces échanges [1].

Le livre que voici réunit les travaux du second colloque, organisé en 1971 par l'Institut supérieur des sciences humaines de l'université Laval. Les responsables ont toutefois voulu rester au plus près des orientations qu'avaient su conférer à ces dialogues les initiateurs de ces rencontres.

Le thème de ce deuxième colloque n'était guère plus facile à cerner que le premier. Est-il, en effet, notion plus complexe que celle de « merveilleux » ? Pourtant elle se trouve obligatoirement au centre de toute réflexion sur les « religions populaires » et il nous a semblé qu'il fallait l'aborder de front. D'ailleurs, il s'agissait moins de la définir que d'en faire surgir les riches suggestions. Des échanges exploratoires comme ceux-là ne peuvent être féconds pour la recherche que si on ne les brime pas dans des cadres trop systématiquement posés.

[2]

D'où le plan du colloque, qui est aussi celui de cet ouvrage. Après quelques prises de vues directes sur la notion elle-même, des problèmes plus circonscrits visent à l'éclairer. Ces problèmes ont été choisis en fonction des intérêts des participants ; certains renvoient à des recherches empiriques en cours.

Est-il besoin de faire remarquer le caractère provisoire de tous ces textes ? C'est peut-être là que réside leur principal intérêt. Ils recommencent une réflexion plutôt qu'ils ne la concluent ; ils donnent l'impatience d'aller plus loin. Parmi toutes les lacunes d'un pareil ouvrage, l'une tout particulièrement paraît grave : nous n'avons pu y reconstituer le climat fervent et fraternel de la rencontre dans le décor, bien propre au sujet, du Petit Séminaire de Québec.

Fernand DUMONT,

Jean-Paul MONTMINY,

Michel STEIN.



[1] Les Religions populaires, textes présentés par Benoît LACROIX et Pietro BOGLIONI, Les Presses de l'université Laval, collection « Histoire et sociologie de la culture », Québec, 1972. [Livre disponible dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.]



Retour au texte de l'auteur: Fernand Dumont, sociologue, Université Laval Dernière mise à jour de cette page le mercredi 1 décembre 2010 13:36
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref