RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Fernand Dumont
sociologue, Département de sociologie, Université Laval



“La famille: les facteurs socio-culturels
de la désintégration.” (1965)

VOIR LES AUTRES TEXTES DU LIVRE.

Une édition électronique réalisée à partir du texte de Fernand DUMONT, “La famille: les facteurs socio-culturels de la désintégration.” Un article publié dans L’ÉTUDE DE LA SOCIÉTÉ, Section 10: “Groupes et groupements”, pp. 405-410. Textes recueillis et présentés par Jean-Paul Montminy. Québec: Les Presses de l’Université Laval, 1965, 517 pp. [Autorisation formelle accordée le 4 mai 2010, par le directeur général des Presses de l’Université Laval, M. Denis DION, de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]


Courriel, Denis Dion, directeur général des PUL:
denis.dion@pul.ulaval.ca
Les Presses de l'Université Laval: http://www.pulaval.com/

Voir la sous-collection,
Sociologie de la famille,
dans les collections: Les sciences sociales contemporaines
et Les auteurs classiques.

  • Anne Quéniart et Nicolas Rousseau, “L’exercice de la paternité suite à une séparation conjugale: un parcours semé d’obstacles”. Un article publié dans l’ouvrage sous la direction de Marie-Christine Saint-Jacques, Daniel Turcotte, Sylvie Drapeau et Richard Cloutier, Séparation, monoparentalité et recomposition familiale. Bilan d’une réalité complexe et pistes d’action, pp 101-126. Québec: Les Presses de l’Université Laval, 2004, 472 pp.

  • Jacques Grand’Maison, Grandeur et misère de la parentalité moderne. Texte d’une conférence prononcée à l'occasion de la journée d'étude "Nos enfants ont droit à leurs deux parents", tenue le 14 novembre 2003 au Centre St-Pierre.

  • Louise Toupin, “Les courants de pensée féministe.” (1998). Un texte publié dans l'ouvrage Qu'est que le féminisme? Trousse d'information sur le féminisme québécois des vingt-cinq dernières années, Montréal, Centre de documentation sur l'éducation des adultes et la condition féminine/Relais-femmes, 1997. (Une mise à jour de ce texte, effectuée en 1998, est diffusée sur le site Netfemmes: www.netfemmes.org).

  • Jacques Henripin, “L’effritement de l’institution familiale au Québec”. Un article publié dans l'ouvrage sous la direction d’André Turmel, Culture, institution et savoir. Culture française d’Amérique, pp. 71-81. Québec: Les Presses de l’Université Laval, 1997, 230 pp.

  • Jacques T. Godbout, Johanne Charbonneau et Vincent Lemieux, “L'étrange modernité de la famille québécoise.” Un texte publié dans le livre sous la direction de Mikhaël ELBAZ, Andrée Fortin et Guy Laforest, LES FRONTIÈRES DE L'IDENTITÉ. Modernité et postmodernité au Québec, pp. 82-94. Québec: Les Presses de l’Université Laval; Paris: L'Harmattan, 1996, 384 pp.

  • Renée B.-Dandurand, “La famille n'est pas une Île. Changements de société et parcours de vie familiale”. Un article publié dans l’ouvrage sous la direction de Gérard Daigle et Guy Rocher, Le Québec en jeu. Comprendre les grands défis. Chapitre 13: «La famille n’est pas une île. Changements de société et parcours de vie familiale» (pp. 357 à 383). Montréal: Les Presses de l’Université de Montréal, 1992, 812 pp.

  • Renée B.-Dandurand, “Un univers familial en changement.” Un article publié dans la revue Cahiers de recherche sociologique, no 14, printemps 1990 (pp. 117 à 124). Montréal: Département de sociologie, UQAM.

  • Renée B.-Dandurand, sociologue, chercheure, INRS urbanisation-culture-société, LE MARIAGE EN QUESTION. ESSAI SOCIOHISTORIQUE. Montréal: L’Institut québécois de recherche sur la culture (IQRC), 1988, 188 pp.

  • Colette Moreux, (1981), La famille occidentale est-elle en crise ? Une présentation au colloque international sur l’élaboration d’un cadre conceptuel sur les études familiales tenu à Banff, en Alberta en 1975 par l’Institut Vanier de la famille. Ottawa : Institut Vanier de la famille, 1981, 28 pages.

  • Guy Rocher, Le Québec en mutation. Montréal: Les Éditions Hurtubise HMH ltée, 1973, 345 pp.

L'oeuvre de Fernand Dumont

Fernand Fernand (Montmorency, Qc. 24 juin 1927 – Québec, 1er mai 1997).

Sociologue, philosophe, théologien et poète, Fernand Dumont a marqué la vie intellectuelle du Québec. Esprit interdisciplinaire préoccupé par le sort de la culture et la place de l'Homme dans la société moderne, il a toujours tenu à concilier des exigences multiples : celle du professeur attentif à la formation des étudiants, celle du chercheur préoccupé de construire une oeuvre cohérente, celle de l'animateur scientifique sachant s'entourer de collaborateurs, celle de l'intellectuel engagé dans la Cité. Nommé professeur à l'Université Laval en 1955, il y passera l'essentiel de sa carrière. De 1979 à 1990, il a été président fondateur de l'Institut québécois de recherche sur la culture, maintenant intégré à l’Institut national de la recherche scientifique.

Source: Chaire Fernand-Dumont sur la culture, INRS. [EN LIGNE] Consulté le 26 novembre 2009.


Revenir à l'auteur: Fernand Dumont, sociologue, Université Laval Dernière mise à jour de cette page le mardi 12 novembre 2013 6:11
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref