RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Luc Duhamel
Professeur agrégé, département de science politique, Université de Montréal


Luc Duhamel, qui vient d’entamer sa 34e année d’enseignement au Département de science politique de l’UdeM, dont il est d’ailleurs diplômé, est un expert de la Russie et de l’ex-Empire soviétique. Des étudiants, il en a vu défiler des centaines et des centaines. Et, à une époque où les frontières des pays de l’Est étaient passablement étanches, il a été l’un des premiers à organiser des séjours d’études en Russie, mais également en Pologne et en Bulgarie.

«J’ai toujours aimé bousculer les idées reçues», avoue Luc Duhamel. Cette philosophie lui a servi de fil conducteur et son intérêt pour l’ancienne URSS, initialement le résultat d’un antiaméricanisme adolescent, s’est peu à peu mué en véritable passion, pour prendre une place grandissante dans sa vie.

«Lorsque j’ai commencé à enseigner, en 1975, deux courants cohabitaient parmi les étudiants : il y avait les marxistes, les léninistes et les maoïstes d’un côté, fascinés par la révolution culturelle de Mao Zedong et qui estimaient pour la plupart que l’État communiste russe n’était pas assez à gauche, et de l’autre les partisans, beaucoup plus nombreux, du mouvement indépendantiste du Québec», raconte M. Duhamel.

Michel Saint-Laurent, secrétaire général de l’Association des diplômés de l’Université de Montréal et ancien étudiant du professeur Duhamel, confirme : «Parallèlement à la guerre entre fédéralistes et péquistes qui occupait beaucoup d’espace, Luc Duhamel nous présentait un autre horizon, celui des rouges, qui revêtait même quelque chose de mystérieux. Une chose est certaine, ajoute-t-il, personne ne manquait jamais un de ses cours.» M. Saint-Laurent se rappelle encore la fois où le professeur avait invité la grande experte de l’histoire russe et soviétique Hélène Carrère d’Encausse. «Mémorable», résume-t-il.

[...]

Source: La revue des diplômés de l'Université de Montréal, automne 2008. [EN LIGNE] Consulté le 6 février 2011.


Retour à l'auteur: Marc Bélanger Dernière mise à jour de cette page le dimanche 6 février 2011 9:43
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref