RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

  Veuillez utiliser cette adresse (DOI) pour citer ce document:
http://dx.doi.org/doi:10.1522/030268963

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Léon Dion (1922-1997)
politologue, professeur émérite, Université Laval




LA PROCHAINE RÉVOLUTION. (1973)

La table des matièresQuatrième de couverture.
Avant-propos.

Une édition électronique réalisée à partir du livre Léon Dion, LA PROCHAINE RÉVOLUTION. Montréal: Les Éditions Leméac, 1978, 358 pp. Collection: La cité de l'homme. Une édition numérique réalisée par Pierre Patenaude, bénévole, professeur de français à la retraite et écrivain, Chambord, Lac—St-Jean. [Autorisation accordée par Mme Denyse Dion, épouse de M. Dion, le 30 mars 2005, de diffuser toutes les publications et travaux de son mari, Léon Dion, décédé en 1997.]
Maître à penser d'une génération nouvelle de politicologues québécois, Léon Dion livre ses réflexions sur la double crise que traverse le Québec. Aux profondes perturbations qui agitent la civilisation occidentale s'ajoute ici l'angoisse d'une collectivité dont l'identité nationale est menacée. Les choix que font aujourd'hui et que feront demain les Québécois détermineront le caractère de la révolution désormais inévitable.

  • Gilles Bourque [sociologue, UQAM], “À propos d'un chaînon manquant. Note critique.” Un article publié dans la revue Recherches sociographiques, vol. XLII, no 1, janvier-avril 2001, pp. 101-113. Québec: Les Presses de l’Université Laval.

  • Les faits saillants touchant les changements intervenus dans la société québécoise lors de la Révolution tranquille.” Un tableau comparatif sur les caractéristiques sociologiques du Québec avant et après la Révolution tranquille, (pas si tranquille que ça puisque, pour reprendre les paroles de Charles, elle a entraîné plus de 18,000 morts violentes, c'est-à-dire 18,000 suicides) extrait du livre de Charles Côté et Daniel Larouche, Radiographie d'une mort fine. Dimension sociale de la maladie au Québec. (pp. 166 à 168) Chicoutimi: Les Éditions JCL inc., 2000, 286 pages.

  • Alain G. Gagnon [politologue, UQÀM] et Mary Beth Montcalm, Québec: au-delà de la Révolution tranquille. Traduit le l’anglais par Pierre Desruisseaux et révisé par les auteurs. Édition originale : Quebec Beyond the Quiet Revolution. Montréal, VLB Éditeur, La collection «Études québécoises», 1992, 333 pp.

  • Réjean Pelletier, “La Révolution tranquille”. Un article publié dans l’ouvrage sous la direction de Gérard Daigle et Guy Rocher, Le Québec en jeu. Comprendre les grands défis. Chapitre 21 (pp. 609 à 624). Montréal: Les Presses de l’Université de Montréal, 1992, 812 pp.

  • Roch DENIS, “Une révolution pas si tranquille... avant 1960”. Un article publié dans l'ouvrage sous la direction de Jean-François Léonard, Georges-Émile Lapalme, pp. 61-71. Montréal: Les Presses de l'Université du Québec, 1988, 303 pp. Collection: Les leaders politiques du Québec contemporain.

  • Dorval Brunelle, LES TROIS COLOMBES. ESSAI. Montréal: VLB Éditeur, 1985, 308 pp. Une édition numérique réalisée par Diane Brunet, bénévole, guide, Musée de La Pulperie, Chicoutimi.

  • Jean-Jacques Simard [sociologue, département de sociologie, Université Laval], La longue marche des technocrates. Montréal: Les Éditions coopératives Albert Saint-Martin, 1979, 200 pp. Collection Recherches et documents.

  • Dorval Brunelle, “De la «révolution tranquille» à la chute de Bourassa.” Un article publié dans la revue Politique aujourd'hui, Paris, no 7-8, 1978, pp. 5 à 16. [Dossier: Québec: de l'indépendance au socialisme].

  • Céline Saint-Pierre, “Aperçu historique du mouvement ouvrier au Québec: 1827-1976.” Un article publié dans la revue Politique aujourd'hui, Paris, no 7-8, 1978, pp. 109 à 123. [Dossier: Québec: de l'indépendance au socialisme].

  • Guy Rocher, “Du nationalisme canadien-français au projet souverainiste: quelle continuité ?”. Un texte publié dans le journal Le Devoir, Montréal, édition du lundi, 16 avril 2007, page A7 — idées.

  • Luc Racine et Roch DENIS, “La conjoncture politique québécoise, 1960-1970”. Un article publié dans Le système politique québécois, chapitre 24, pp, 519-536. Recueil de textes préparé par Édouard Cloutier et Daniel Latouche. Montréal: Éditions Hurtubise HMH, 1979, 555 pp. Collection: L'homme dans la société. Tiré de Socialisme Québécois, 21-22, 1971, p. 17-78.

  • Gérard Bergeron, Incertitudes d'un certain pays. Le Québec et le Canada dans le monde (1958-1978). Québec: Les Presses de l’Université Laval, 1979, 270 pp.

Revenir à l'auteur: Léon Dion, politologue, Université Laval Dernière mise à jour de cette page le Mercredi 27 juillet 2005 10:08
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref