RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Luttes de classes et question nationale au Québec. 1948-1968. (1979)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre Roch Denis (1979), Luttes de classes et question nationale au Québec, 1948-1968. (1970). Montréal: Les Presses socialistes internationales, 1979, 601 pages. (Autorisation formelle de l'auteur accordée par M. Denis le 12 décembre 2002

Table des matières

Introduction

Préambule historique : La fondation de l'État au Canada


1. De la rébellion à l'Acte d'Union de 1841
2. De l'Acte d'Union à l'Acte de l'Amérique du Nord Britannique de 1867
3. Le Canada, un pacte entre deux peuples fondateurs ?


Première partie : Une démocratie du XIXe siècle en 1959


Chapitre I : Les institutions

1. Institutions politiques, carte électorale, suffrage
2. L'Église et l'État : les structures de l'Éducation héritées du régime de l'Empire
3. Une législation anti-ouvrière


Chapitre II : L'emprise de l'Église sur la force de travail

1. La Confédération des travailleurs catholiques du Canada (CTCC)
2. La Corporation des Instituteurs catholiques (CIC)


Chapitre III : La question nationale, dimension capitale du retard démocratique

1. Un phénomène d'oppression nationale
2. Question nationale et question de l'État
3. Structure économique et question nationale
4. Des conséquences politiques


Deuxième partie : La révolte de la base contre le sommet


Chapitre IV : Une structure politique anachronique par rapport à l'évolution sociale

1. Urbanisation et industrialisation
2. La répartition de la force de travail
3. Faiblesse économique de la bourgeoisie autochtone
4. Organisation et concentration de la force de travail
5. Enrayer la force montante des villes : une politique consciente
6. Le coup d'envoi : la grève de l'amiante
7. Des caractéristiques de la grève
8. Une brèche dans l'idéologie officielle de la CTCC


Chapitre V : La montée ouvrière

1. La grève de Dupuis Frères
2. La grève de Louiseville
3. Une grève générale ?
4. La création de la FUIQ
5. La riposte contre les Bills 19 et 20
6. L'unification de l'AFL et du CIO et ses conséquences au Québec
7. Le congrès de la CTCC vote pour l'affiliation au CTC
8. La grève de Murdochville
9. La déconfessionnalisation de la CTCC
10. La reconstitution de l'Alliance des Professeurs de Montréal


Chapitre VI : Un « parti », des travailleurs ?

1. Quelle alternative au régime ?
2. L'appel de la FUIQ
3. Un « Manifeste au Peuple du Québec »
4. La défaite des partisans du « troisième parti » au Québec
5. Les tenants de l'éducation politique préalable
6. Non au « troisième parti » : la thèse du Parti Libéral
7. La nouvelle initiative : la résolution de Winnipeg
8. La FTQ appelle au parti des classes laborieuses
9. La CTCC décide de participer aux pourparlers


Chapitre VII : Union des forces démocratiques ou parti des travailleurs ?

1. Comment vaincre Duplessis ? le désarroi des intellectuels
2. Le Manifeste pour une union démocratique
3. Un point commun : l'opposition au parti du travail
4. Une première tentative : le Rassemblement
5. Deux options contradictoires
6. Un deuxième manifeste
7. La critique du PSD
8. L'offensive du Parti Libéral contre le parti du travail
9. Révolution par étapes ou révolution démocratique et sociale combinée ?


Troisième partie : Nationalisme ou socialisme


Chapitre VIII : La fin du vieux régime et le déclenchement de la révolution tranquille

1. Traits dominants de la période
2. Signification politique et limites des réformes


Chapitre IX : La bataille de l'Éducation

1. L'enjeu décisif
2. La réforme proposée
3. Un ministère coordonnateur et une École confessionnelle
4. Deux camps s'affrontent
5. L'ancien système sous une enveloppe nouvelle

Chapitre X : La bataille du Travail

1. Des promesses de 1960 au bill 54
2. Une première version
3. Une deuxième version
4. Une troisième version
5. Une quatrième version : la conquête du droit de grève dans les services publics
6. Ailleurs au Canada
7. Unité syndicale et combativité ouvrière

Chapitre XI : Réformisme gouvernemental ou conquêtes sociales ?

1. Une interprétation de la révolution tranquille
2. Trois aspects de la politique gouvernementale

Chapitre XII : La politique gouvernementale et l'orientation politique du mouvement ouvrier

1. Les élections de 1960 : le mouvement ouvrier n'est pas prêt
2. Distance, méfiance et rapprochement
3. Les élections de 1962 : la neutralité partisane
4. L'appui de la CSN et de la FTQ : une victoire du Parti Libéral
5. L'ère de la planification démocratique
6. Adapter les structures syndicales
7. Servir la planification par l'action politique
8. Pression gouvernementale et rivalités intersyndicales

Chapitre XIII : Vers la fondation d'un troisième, parti au Québec

1. La création du « Nouveau Parti » au Canada
2. Les revendications des Québécois
3. Principales étapes du projet de fondation du parti au Québec
4. Deux tendances : nouvelle fédération d'États provinciaux ou confédération
d'États souverains associés

Chapitre XIV : L'échec du mouvement ouvrier

1. Un parti séparé
2. Un parti affilié
3. L'affrontement ouvert
4. Le congrès d'orientation : impasse, compromis et scission
5. Une tendance fédéraliste
6. Une tendance nationaliste
7. Un parti écartelé entre la défense du « Canada uni » et le « socialisme québécois »

Chapitre XV: Les intellectuels et le triomphe de la révolution par étapes

1. La « classe ethnique »
2. De Cité Libre à Parti-Pris
3. La création de Parti-Pris
4. Pour un Québec libre, laïque et socialiste
5. Quelle stratégie ?
6. L'appui « tactique »
7. Une révolution par étapes, l'appui au gouvernement libéral
8. Le nationalisme radical
9. Démocratie d'abord ! Indépendance d'abord ! Cité Libre et Parti-Pris


Quatrième partie : Crise et scissions


Chapitre XVI : Une révolution « inachevée »

1. « La réaction tranquille »
2. Des aspirations non satisfaites
3. Les élections du 5 juin 1966
4. Trop de « réformes » et trop vite ?
5. L'absence d'alternative

Chapitre XVII : Grèves et lois d'exception

1. Travailleurs d'hôpitaux et enseignants
2. Les directives gouvernementales d'octobre 1966
3. La bataille du « Bill 25 » ; première loi d'exception
4. Défaite syndicale et « impasse politique »
5. Le front uni des travailleurs du transport public
6. Deuxième loi d'exception : le « Bill 1 »
7. Dans le bâtiment : la crise des relations de travail
8. Une solution exemplaire : la loi 290

Chapitre XVIII : Au Canada, « l'équilibre est rompu »

1. La « formule Pearson »
2. La multiplication des grèves illégales
3. Comment rétablir « l'équilibre » : le diagnostic des experts
4. Les grandes enquêtes gouvernementales
5. Le rapport Woods
6. L'initiative aux organisations ouvrières

Chapitre XIX : La course aux solutions, les réalignements et les scissions

1. De la Démocratie d'abord ! au Parti Libéral
2. Le recul du bi-partisme
3. Crise et scission du Parti Libéral du Québec
4. Le mouvement politique de dissidents libéraux
5. 1968 : l'élection du gouvernement Trudeau et la fondation du Parti Québécois
6. Approfondissement de la crise de l'État fédéral et dépendance politique du mouvement ouvrier

Chapitre XX : Les intellectuels : la recherche d'un nouveau parti-pris

1. L'impact des luttes ouvrières
2. Du premier au deuxième manifeste de Parti-Pris
3. L'abandon de la « révolution par étapes »
4. L'empreinte de la « révolution permanente »
5. « Programme minimum » ou « programme de transition » ?
6. Première crise du Mouvement de Libération Populaire

Chapitre XXI : Unité de la gauche ou Parti des travailleurs ?

1. Relancer le Parti Socialiste du Québec
2. Un nouveau mot d'ordre transitoire du MLP : le Parti des travailleurs
3. Construire le Parti de travailleurs en ralliant le PSQ
4. Le congrès de mars 1966 et leg base politiques de « l'unité de la gauche »
5. La bataille électorale
6. Unité de la gauche, recrutement individuel, ou Parti fondé sur les syndicats ?
7. Fallait-il rompre avec le NPD ?
8. Division, scission et mort lente du PSQ

Chapitre XXII : « Gauchir le RIN »

1. Parti-Pris se réoriente vers la « pratique théorique »
2. Entre « l'hégémonie de la petite bourgeoisie » et le parti des travailleurs fondé sur les syndicats
3. Le retour à la « révolution par étapes »
4. Construire le Parti des travailleurs en transformant le RIN
5. Crise, scission, fondation du MSA-PQ et dissolution du RIN

Chapitre XXIII : De la « révolution par étapes » à l'adhésion au Parti Québécois

1. La scission de Parti-Pris
2. Pour un mouvement indépendantiste et socialiste
3. « À l'avant-garde du mouvement Lévesque »
4. Vers l'« État de démocratie nationale »
5. Désintégration rapide et dissolution de Parti-Pris
6. Le choix entre deux classes
7. Action individuelle, pouvoir culturel et minorités radicales
8. Le « troisième parti »

Conclusion
Chronologie sommaire
Notices biographiques
Index
Bibliographie


Retour au texte de l'auteur: Roch Denis, politologue québécois Dernière mise à jour de cette page le mardi 13 février 2007 7:29
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref