RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

L'invention des Landes. L'État français et les territoires. (2008)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Dominique d'Antin de Vaillac, L'invention des Landes. L'État français et les territoires. Paris: L’Harmattan Éditeur, 2008, 301pp. Collection “Pouvoirs comparés” dirigée par Michel Berges, professeur des universités, agrégé de science politique, Université de Bordeaux IV Montesquieu. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, professeure retraitée de l'enseignement à l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation formelle accordée par l'auteur et le directeur de la collection “Pouvoirs comparés”, Michel Bergès, respectivement 7 avril 2011 et le 5 mars 2011 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]


Quatrième de couverture

Cet ouvrage, non sans rappeler les interprétations d'Alexis de Tocqueville ou de Fernand Braudel sur « l'identité de la France  », étudie l'évolution historique des territoires à partir de l'exemple symptomatique des Landes de Gascogne.

Là, l'État a voulu « coloniser » un espace dominé par la nature: océan, sables, marais, vents, eaux phréatiques ou ruisselantes, inondations, forêts de plantation, tempêtes, incendies... Sur cette terre peuplée d'habitants clairsemés, perçus comme autant de « sauvages » rachitiques, incultes, ne comprenant pas le français, ont été projetés des modèles de normalisation : plans de « développement » agronomiques, immobiliers, touristiques...

Prenant le contre-pied d'une science politique officielle qui perçoit les territoires comme un attribut « naturel » de la souveraineté étatique sans déconstruire les faux-semblants qui l'actionnent, l'auteur dévoile les dispositifs de la territorialisation. De l'Ancien Régime à nos jours, il montre l'importance de « la construction symbolique de la réalité » et du social sur les identités et les pratiques.

D_d_ANTINComment peut-on encore être « landais » ?

Dominique d'Antin de Vaillac, docteur d'État en Science politique, est professeur associé à l'Université Montesquieu de Bordeaux et chercheur au CAPCGRI (Centre d'Analyse politique comparée, de Géostratégie et de Relations internationales). Il s'est spécialisé dans l'analyse des politiques publiques de la forêt, de la sécurité environnementale et maritime.


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le vendredi 23 mars 2012 11:40
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref