RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Dr Didier Désiré DANGA [ - 2014]
Chaire UNESCO de philosophie, UQAM


Dr Didier Désiré Danga

CANADA: ACTUALITÉS


Canada-Cameroun: Narration ad litteram pour le Dr Désiré Didier Danga de la Chaire de l’Unesco de Philosophie de l’Université du Québec à Montréal, CANADA

Facebook.

Narration ad litteram pour le Dr Désiré Didier Danga de la Chaire de l’Unesco de Philosophie de l’Université du Québec à Montréal décédé le 09-10-2014.... Dr Désiré Didier Danga, je voudrais ici te rendre ce que le philosophe Bergson appelle la politesse de cœur et de l’esprit, c’est-à-dire, ce sentiment profond qui se vit et ne se dit pas aussi aisément parce qu’il est partage de considération, de fraternité et de sympathie. Contrairement aux habitudes qui veulent que le discours soit dithyrambique, mon propos sera volontairement sobre, voire, pour certains, indigent. En effet, si de là où il repose, Désiré Didier Danga peut nous voir et nous entendre, il me reprocherait véhémentement de pérorer et de sombrer dans ce qu’il exécrait le plus, à savoir, penché sur sa pierre tumulaire, la découverte des qualités post mortem. Par respect pour sa mémoire, je m’en tiendrai donc à une narration ad litteram. Désiré Didier Danga était marié et père d’une famille nombreuse, il a fait de brillantes études d’abord à l’école de son village puis au Grand-Séminaire de l’Immaculée Conception de Nkolbisson de Yaoundé sanctionnées par les deux baccalauréats que pouvaient alors décerner cette maison de formation. Philosophie et Théologie. Il a été ordonné diacre et admis au presbytérat.

Avide de savoir, il a été admis à l’université Lyon III où il a soutenu une thèse en juillet 1995 sur: La question de l’interprétation du mythe et du symbole dans la pensée de Paul Ricoeur. Étude du rapport entre les différentes formes symboliques et la pensée philosophique. Identification ou dérivation ?

1995 était une année de bouillonnement des idées sur la phénoménologie de Paul Ricoeur lui-même refugié alors au Canada et suivant d’un œil vigilant ce qui se passait en Europe en général et en France en particulier autour de lui. Désiré Didier Danga a alors établi il me semble, qu’il y a possibilité d’élaborer une pensée (philosophique) véritable, à partir de l’exploration des mythes et des symboles
culturels (historiques), en usant de la méthode interprétative. Il est important de souligner que cette brillante thèse fut sous la direction du Professeur François Chirpaz auteur entre autre dans la célèbre collection Que-sais-je ? d’un ouvrage culte Le tragique.

En 1997 après trois ans d’enseignement à l’université catholique de Lyon, Désiré Didier Danga a posé ses valises à Montréal, a intégré La Chaire Unesco de Philosophie de l’Université du Québec à Montréal, puis depuis 2011 a commencé à dispenser des cours au département de philosophie de la même université. Désiré Didier Danga fut un intellectuel accompli, qui nous laisse de nombreux mélanges que le temps nous permettra certainement un jour de décrypter. Il a autorisé les Classiques des sciences sociales de l’Université du Québec à Chicoutimi à rendre public certaines de ses productions et publications.

Au moment où disparait Désiré Didier Danga, nous pouvons reconnaître qu’il fut un  travailleur acharné, rigoureux, voire perfectionniste, il a profité de ses rares moments de liberté pour poser un regard bien aimable sur ses semblables. Ce départ devrait nous interroger sur notre enracinement dans l’histoire, comment construisons-nous notre rapport à l’histoire, à l’eschatologie ? Comment construisons-nous le monde dans lequel nous voulons voir vivre les nôtres, nos semblables. Les terres qui nous ont vus naître méritent une réponse construite sur la base de nos acquisitions si nous ne voulons pas que le Cameroun demeure une pépinière sauvage pour des plantations ailleurs toujours florissantes.

 Maintenant à toi Désiré Désiré Danga, je garde en mémoire combien tu es resté stoïque et digne devant la douleur et la maladie jusqu’à ton dernier souffle. Tu étais un homme d’honneur. Tu m’as particulièrement préparé en hypokhâgne, exigeant de moi après mes huit heures de cours de philosophie par semaine et d’une heure de français, que je te rende une dissertation philosophique de 8 pages une fois par mois et un compte rendu d’un ouvrage de philosophie, ce n’est pas tout, il fait encore un résumé d’un roman ou d’une pièce de théâtre de la littérature mondiale ou française. Je peux de mémoire citer en littérature : Sophocle, Oedipe Roi, Hemingway Pour  qui sonne le glas ; Proust, Un amour de Swann ; Dostoïevsky, Les Frères Karamazow ; Kafka, Le Procès.

En philosophie : Pascal, Les Pensées, Mounier, Le Personnalisme ; Marx, le Manifeste communiste ; Nietzche, Ainsi parlait Zarathoustra ; Hegel, Esthétique ; Rousseau, Le Contrat social, Heisenberg, La Nature dans la physique contemporaine ; Kant, Fondements de la métaphysique des meurs.

Tu étais animé d’une profonde foi. Mieux que Bergson, tu n’as pas laissé un testament exprimant ton voeu de te convertir au christianisme. Tu l’as fait de ton vivant, tu l’as vécu jusqu’au bout. Durant les dernières semaines de ta vie, cette foi profonde a été merveilleusement soutenue par ta famille. Tous tes enfants t’ont entouré et ton épouse était tout simplement là, à tes côtés, attentive et courageuse.

Désiré-Didier Danga, tu as une victoire éternelle à présent sur la mort. C’est pourquoi comme ce poète, je dis : “Ô mort ! Ô néant ! Que tu es cruelle ! Aujourd’hui encore tu brûles mon coeur ! Mais où est ta victoire ? Il est mort, Je pleure, moi j’ai tort, Là-bas, il dort.”

Si tu arrives là où tu vas, salue de ma part Jean-Marc Ela, Engelberg Mveng, Marcien Towa, Sylvain Atangana, Lucien Anya Noah, Mgr Jean-Baptiste AMA. Tu auras enfin une ultime explication avec Mgr Jean Zoa.

Je te confie tout ceci parce que tu as été un homme de paix, voyant en chaque être humain une manifestation de la grandeur de la création, laquelle création tu contemples mieux aujourd’hui.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, gens d’ici et gens d’ailleurs, Au nom des anciens de Lyon, au nom des gens de Montréal et de Québec, au nom du modeste cercle des universitaires camerounais de la diaspora, Et en mon nom personnel,

J’ai dit.

© Correspondance : Dr Vincent-Sosthène FOUDA

Paru le Dimanche 12 Octobre 2014

Source : Camer.be.



Source: Camer.be. [EN LIGNE] Consulté le 3 novembre 2014.


Retour à l'auteur: Dr Didier Désiré DANGA, philosophe, UQAM. Dernière mise à jour de cette page le Lundi 08 août 2005 14:53
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref