RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Huguette Dagenais
anthropologue, Département d'anthropologie, Université Laval.


Huguette DAGENAIS

Professeure retraitée associée
Doctorat, École des hautes études en sciences sociales, Paris, 1976. Études féministes, méthodologie, épistémologie, rapports sociaux de sexe et développement ; Vietnam, Québec, Caraïbes, Afrique de l'Ouest..


Intérêts de recherche :

Professeure au Département d'anthropologie depuis 1976, après l'obtention d'un doctorat en sociologie à Paris (1976), mes intérêts en recherche, comme en enseignement, ont principalement porté sur les rapports sociaux de sexe, l’analyse féministe et les questions liées au développement international.

J'ai longtemps travaillé dans la région caraïbe (1967-1969 ; 1975; 1983-1993), notamment sur les rapports entre le travail des femmes et la fécondité. J’ai aussi collaboré avec des collègues en Afrique de l'Ouest, particulièrement au Sénégal. Depuis 1997, je suis impliquée dans un projet de coopération internationale entre des universités canadiennes (Université de la Colombie Britannique et Université Laval), le Centre national de la recherche en sciences sociales et humaines (Hanoi) et plusieurs universités vietnamiennes (Dalat, Ho Chi Minh Ville, Hue, Thai Nguyen, Vinh); ce projet est subventionné par l’ACDI. Depuis 1999, je suis responsable du projet « Consolidation des acquis dans l’intégration de l’analyse des rapports sociaux de sexe en recherche pour le développement durable au Vietnam», un projet de formation à la recherche subventionné par le CRDI, dont la phase 2 se poursuivra jusqu’en juillet 2004.

Autres activités professorales :

Cependant, j'ai toujours continué de m’impliquer au Québec. J’ai notamment mené des recherches sur le tabagisme et les représentations des femmes et des hommes chez les adolescents et adolescentes; la qualité de vie en agriculture au Québec; les couples mixtes québécois-dominicains; le changement et la résistance au changement dans les rapports sociaux de sexe parmi les professeurs et professeures d'université. J’ai aussi participé activement aux activités syndicales et intersyndicales; je suis présentement membre du Comité sur les femmes de la Fédération québécoises des professeures et professeurs d’université, après en avoir assumé la présidence de 1999 à 2003.

Le développement des études féministes me tient particulièrement à cœur. Cofondatrice et première coordonnatrice (1983-86) du Groupe de recherche multidisciplinaire féministe (GREMF), j’ai participé à la fondation, en 1986, de la revue internationale francophone Recherches féministes, dont j’ai été la directrice jusqu'en septembre 1997. En tant que titulaire de la Chaire d'étude sur la condition des femmes de l'Université Laval (1993-1997), j'ai organisé en 1996 le premier colloque international francophone intitulé «La recherche féministe dans la francophonie : état de la situation et pistes de collaboration», qui a réuni à l’Université Laval plus de 500 chercheuses francophones venues d'une trentaine de pays. Comme je l’avais souhaité, la tradition de tels colloques s’est instaurée et un deuxième a eu lieu à l’Université de Dakar (1999) puis un troisième à l’Université de Toulouse-Le Mirail (2002) et un quatrième est en préparation à l’Université d’Ottawa.

Je suis directrice du Diplôme de deuxième cycle en études féministes de l’Université Laval depuis juin 2001; j’y ai donné pendant plusieurs années le cours de Théories féministes. Cette année, j’ai eu le plaisir d’organiser la première «édition» de l’Université féministe d’été, une formation pluridisciplinaire intensive, qui a eu lieu du 16 au 20 juin 2003, sur le thème des «Rapports entre les sexes et les générations». Inédite au Québec, cette formation prit la forme d’un colloque auquel il était possible de s’inscrire pour l’obtention de trois crédits universitaires ou d’une attestation de participation.

Source: Département d'anthropologie, Université Laval.

HUGUETTE DAGENAIS

Professeure agrégée au Département d'anthropologie de l'Université Laval

Née à Montréal en 1943. Études en anthropologie à l'Université de Montréal (baccalauréat en 1968 et maîtrise en 1969) et àl'École Pratique des Hautes Études VI-section et à l'Université de Paris-V (doctorat en 1976). 

Expériences de recherche 

1968-1969 Communauté haïtienne au Québec : Éducation et trajectoires sociales.

1967-1969 1975 et depuis 1983 : Guadeloupe, Antilles françaises : Système de plantations et agriculture (1967-1975) ; Condition des femmes (depuis 1983).

1969-1972 Le crédit à la consommation en milieu ouvrier à Paris.

1976-1979 Un quartier urbain de la ville de Québec : parenté et réseaux sociaux. 

Travaux liés au texte 

1969 Une plantation de canne à sucre à la Guadeloupe, thèse de maîtrise en anthropologie, Université de Montréal. 

1975 Étude de la mise en valeur de la Côte-sous-le-Vent : Enquête sociologique, suivie d'une Note technique, Département de la Guadeloupe et Centre de recherches des Caraïbes de l'Université de Montréal. 

Autres publications 

1980 « Les femmes dans la ville et dans la sociologie urbaine : les multiples facettes d'une même oppression », dans Anthropologie et Sociétés, vol. 4, no 1, pp. 21-36. [Texte en préparation dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.] 

1981 « Quand la sociologie devient action : l'impact du féminisme sur la pratique sociologique », dans Sociologie et Sociétés, vol. XIII, no 2, pp. 49-65. 

1984 « Les femmes et le pouvoir dans le domaine de la santé », dans Les femmes et la santé sous la direction de Colette Gendron, Gaëtan Morin éditeur, pp. 107-118.

Source: Sous la direction de Serge Genest, La passion de l'échange: terrains d'anthropologues du Québec, pp. 301-302. Montréal: Gaëtan Morin, Éditeur, 1985, 309 pp.


Retour à l'auteur: Marc Bélanger Dernière mise à jour de cette page le dimanche 25 novembre 2007 11:10
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref