RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Maurice Cusson, Le contrôle social du crime (1983)
Sommaire


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Maurice Cusson, [professeur et chercheur, Université de Montréal], Le contôle social du crime. Paris: Les Presses Universitaires de France, 1983, 342 pp. Collection “sociologies”.

Sommaire

Remerciements

Préface d'Alain PEYREFITTE, de l'Académie française 

Introduction

La tentation
La résistance aux tentations
Le contrôle social
Une typologie du contrôle social
Les résultats du contrôle social
Une définition du crime
La connaissance et l'action 

PREMIÈRE PARTIE.
AUTOPSIE D'UN ÉCHEC

 Chapitre 1. L'effet zéro 

Le traitement des délinquants : propositions de base
Bilan des recherches évaluatives
La récidive au sens strict
Bien des délinquants ne récidivent pas
Il existe des résultats positifs isolés
Il n'est pas prouvé qu'on ne peut pas traiter
Les interventions visées
L'effet zéro : la proposition de base
L'effet différentiel des traitements 

Chapitre 2. Les facteurs lourds de la récidive 

L'habitude du crime
L'immaturité
Les handicaps
L'expérience postpénale
Les facteurs lourds et l'effet zéro 

Chapitre 3. Les finalités de l'action thérapeutique 

Les buts du traitement
L'appel du malade et l'appel du délinquant
Un double malentendu 

Chapitre 4.      La relation thérapeutico-répressive 

Le programme : aimer, ne pas punir
Le glissement dans la répression
La loi de la survivance des peines
La relation thérapeutico-répressive 

Chapitre 5. La justice et la réhabilitation 

L'idée de justice et la légitimité de l'action thérapeutique
Les exigences de justice et l'efficacité des traitements
Conclusion : L'effet zéro. Pourquoi ? 

DEUXIÈME PARTIE.
LA MORALE 

Chapitre 6. Les délinquants ont-ils leur morale propre ? 

De la morale moralisatrice à la morale immorale
Conflits de cultures
Conflits ou consensus ?
L'attitude normative des délinquants
L'ambivalence morale des délinquants
L'influence des délinquants 

Chapitre 7. Le contrôle moral de la délinquance 

Les théories du contrôle social
L'intégration au groupe
Le blâme
Le blâme dans l'éducation morale
Les sanctions informelles
La tolérance
La dynamique du contrôle moral 

Chapitre 8. La stigmatisation et la désagrégation du sens moral 

La tolérance et ses causes
Les conséquences de la tolérance
La délinquance assumée
L'escalade
La stigmatisation
L'amplification de la délinquance
L'identité négative 

Chapitre 9. Le phénomène moral 

Récapitulation
Le domaine de la morale
Stratégies et normes
Contrainte et coopération
L'intériorisation
La motivation morale 

Chapitre 10. La fonction morale du système pénal 

Dénoncer le crime
Un effet direct douteux
L'impunité affaiblit la morale et la justice
Le système pénal et la morale se supportent mutuellement

TROISIÈME PARTIE.
LA DISSUASION 

Chapitre 11. Dissuasion et prévention générale 

La doctrine de la dissuasion
Définitions
Dissuasion et morale
La certitude des peines et la criminalité
La sévérité des peines et la criminalité
Conclusion : Les difficultés d'interprétation
 

Chapitre 12. La dissuasion spécifique en cause 

Une thèse contestée
Le choix des peines, la sélection des délinquants et la récidive
La fréquence des peines et la récidive
Conclusion 

Chapitre 13. La dissuasion spécifique : les faits nouveaux 

Le degré de contrainte
La durée des sentences
Les premières interventions pénales.
Conclusion : Signaux avertisseurs et seuil pénal 

Chapitre 14. Les mécanismes de la dissuasion 

La théorie de la dissuasion dans l'impasse
À qui s'adresse la dissuasion ?
Dissuasion spéciale et exemplarité restreinte
L'estimation des risques : les délinquants sont-ils optimistes ?
Le réalisme des délinquants
Les risques cumulatifs
Hypothèse 

QUATRIÈME PARTIE.
DÉLINQUANTS MALGRÉ TOUT 

Chapitre 15. La théorie de l'étiquetage 

Le problème des délinquants chroniques
La théorie de l'étiquetage
L'impact de la première intervention pénale sur la récidive
L'effet de la condamnation sur l'entourage du délinquant
Les effets secondaires de la réaction sociale
La logique de l'étiquetage
Conclusion 

Chapitre 16. L'expérience carcérale 

Les souffrances de la vie en prison
La dissuasion subjective L'accommodation
L'art de vivre en prison
Les misérables
Conclusion : La sensibilité différentielle aux peines 

Chapitre 17. Décision et dissuasion 

Le projet criminel
Battre en retraite
Passer à l'acte
Le goût du risque
L'action rationnelle contre la peur
La faiblesse
L'effet filtrant de la menace pénale 

Chapitre 18. Se ranger 

Les bonnes résolutions
Le jeu n'est plus amusant
Réussir dans autre chose
Le prix du crime 

Chapitre 19. La prédiction de la délinquance et le contrôle social 

Postulats
Délit unique et phases criminelles
Les avantages du crime
Les coûts du crime
Les coûts relatifs
Avantages et coûts d'activités légitimes alternatives
Hypothèse
Résolutions

 CINQUIÈME PARTIE.
LA JUSTICE 

Chapitre 20. Le problème de la justice 

Le bien commun
La sympathie
La justice 

Chapitre 21.    Le délinquant et les principes de justice 

Les légitimations du délit
Le sentiment d'injustice subie
Les criminels sont-ils justes ?
La justice et le présentisme des délinquants 

Chapitre 22. L'universalité des prohibitions du vol et du meurtre 

Le relativisme culturel et ses implications
La diversité des morales
Le meurtre
Le vol
Conclusion 

Chapitre 23. La réciprocité et le vol 

La réciprocité
Le fondement rationnel du respect de la propriété d'autrui
L'autorégulation
Conclusion 

Chapitre 24. La liberté et la coercition 

La liberté
La sphère de liberté
L'intérêt bien compris
Défendre sa liberté
Conclusion 

Chapitre 5. La justice, la morale et la force 

La justice fonde la morale et la loi
Les sanctions épaulent la justice
L'ultime recours Ni ange, ni bête 

Bibliographie


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le samedi 5 août 2006 11:49
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref