RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

L’ACTION POLITIQUE DES OUVRIERS QUÉBÉCOIS (fin du XIXe siècle).
Recueil de documents. (/976)
Avant-propos


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la direction de Robert Comeau, Richard Desrosiers, Stanley Bréhaut Ryerson (historiens) et Céline Saint-Pierre (sociologue), tous professeurs à l’UQAM. Par le Groupe de chercheurs de l’UQÀM sur l’histoire des travailleurs québécois. L’ACTION POLITIQUE DES OUVRIERS QUÉBÉCOIS (fin du XIXe siècle). Recueil de documents. Par le Groupe de chercheurs de l’UQÀM sur l’histoire des travailleurs québécois. Montréal: Les Presses de l’Université du Québec, 1976, 176 pp. Collection: Histoire des travailleurs québécois, no 4. Une édition numérique réalisée par Simon Villeneuve, bénévole, professeur de physique et géologie au Cégep de Chicoutimi et membre du CA des Classiques des sciences sociales. [Autorisation accordée par l'auteur le 4 novembre 2010 de publier tous ses écrits publiés il y a plus de trois ans dans Les Classiques des sciences sociales.]


[xiii]

Avant-propos


Le Groupe de chercheurs de l'Université du Québec à Montréal sur l'histoire des travailleurs québécois s'est constitué au printemps 1972. Il a participé à la fondation, vers ce même moment, d'un groupe de liaison interdisciplinaire unissant des chercheurs travaillant à Rimouski, Trois-Rivières, Chicoutimi, Québec, Montréal et Ottawa : le Regroupement de chercheurs en histoire des travailleurs québécois (RCHTQ). L’une des premières initiatives de ce Regroupement fut de lancer la Collection « Histoire des travailleurs québécois » des Presses de l'Université du Québec, dont le présent volume est le quatrième à paraitre.

Notre Groupe de chercheurs s'est fixé comme tâche une première étude des mouvements ouvriers politiques au Québec (d'où le sobriquet, le « MOP »). On a commencé par un travail de repérage et de dépouillement des sources , la constitution d'une bibliographie et d'une chronologie pour la période, ainsi que la sélection d'un certain nombre de textes illustrant les premiers pas des travailleurs du Québec vers une action politique ouvrière autonome. La chronologie est publiée sous la forme d'un Cahier du RCHTQ. Le présent ouvrage comprend le Recueil des documents, des Annexes statistiques et explicatives, la Bibliographie, celle-ci précédée par une note où sont détaillés le principe de sélection et quelques-uns des problèmes confrontant les chercheurs dans le domaine des sources. Une introduction tente de situer à grands traits dans son contexte historique l'objet de nos recherches : le mouvement ouvrier québécois à l'heure de la mise en place des premiers éléments d'une organisation politique indépendante par rapport aux « vieux partis » bourgeois et petits-bourgeois. La période allant des années 1890 jusqu'à 1919 nous a semblé correspondre à cette étape plus ou moins précise. En amont, on peut déceler bien [xiv] des signes avant-coureurs épars tout au long d'un demi-siècle qui conduit au présent. (Nous abordons actuellement le travail de déblaiement des années 1920 à 1940.)

Privilégiant nécessairement le mouvement syndical et les velléités d'expression politique autonome (Parti ouvrier, groupements socialistes), il nous a fallu, pour l'instant du moins, laisser de côté les organisations de cultivateurs aussi bien que les mutuelles et les coopératives. Elles ont pourtant leur place non négligeable dans l'histoire de l'ensemble des travailleurs.

Pour ce qui est de la présence de lacunes, d'imprécisions ou d'erreurs du présent travail, nous en sommes pleinement conscients : nous remercions d'avance les lecteurs qui nous aideront à les identifier.

Ce que nous avons surtout voulu faire est de mettre entre les mains de militants et de chercheurs des instruments de travail qui leur seront utiles.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le jeudi 2 février 2012 14:11
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref