RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Philippe Combessie, PRISONS DES VILLES ET DES CAMPAGNES. Étude d'écologie sociale. (1996)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Philippe Combessie, PRISONS DES VILLES ET DES CAMPAGNES. Étude d'écologie sociale. Paris: Les Éditions de l'Atelier/Les Éditions ouvrières, 1996. 239 pp. Collection: Champs pénitentiaires. Une édition numérique réalisée par Réjeanne Toussaint, bénévole, Chomedey, Ville Laval, Québec. [Autorisation accordée par l'auteur le 21 novembre 2008 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Table des matières

Avant-propos

Introduction

PREMIÈRE PARTIE.
« LA PRISON TENUE À DISTANCE »

Chapitre 1. De la relégation à l’occultation, comment l’extérieur traite la prison

Relégation géographique et sociale des prisons
Masques et écrans
La prison tenue hors-jeu
Les riverains occultent la prison

Chapitre 2. Stratégies d’adaptation des agents du champ péri-carcéral

Le champ social péri-carcéral
Groupe de direction
Groupe des agents chargés des tâches de surveillance
Groupe « administratif »
Groupe des agents investis de mission(s) « socio-éclucative(s) »

Chapitre 3. Des prisons bien fermées

Quand la prison limite son ouverture
Comment on fait visiter les prisons
La commission de surveillance

Synthèse de la première partie

DEUXIÈME PARTIE.
« FLUX ET FLUCTUATIONS ÉCONOMIQUES »

Chapitre 1. Le « marché » de la prison, gestion sociale des relations économiques

Flux financiers entre la prison et les budgets locaux
La prison et le commerce local

Chapitre 2. Évolution de la valeur des patrimoines fonciers autour des prisons

À Joux-la-Ville, les prix montent quand s’installe la prison
À Fresnes, la prison maintient des prix bas
À Bois-d’Arcy, la baisse des prix circonscrite dans un périmètre réduit
À Clairvaux, une incidence indirecte maintient les prix
Conclusion sur l’évolution de la valeur des patrimoines fonciers

Synthèse de la deuxième partie

TROISIÈME PARTIE.
« À CHAQUE MILIEU SA PRISON »

Chapitre 1. Un pouvoir qui s’établit sur la durée

Le pouvoir interstitiel
Une négociation exemplaire

Chapitre 2. Clairvaux, Bois-d’Arcy : deux logiques opposées

À Clairvaux, le pouvoir des surveillants
À Bois-d’Arcy, le pouvoir des agents investis de missions « socio-éducatives »

Chapitre 3. Fresnes, Joux-la-Ville : d’autres groupes en position de force

À Fresnes, le pouvoir des « administratifs »
À Joux-la-Ville, le pouvoir de la direction

Synthèse de la troisième partie

Conclusion

Annexe 1. De drame en drame, comment s’est façonnée l’image de Clairvaux

Annexe 2. L’auteur et les prisons

Références bibliographiques


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le jeudi 23 juillet 2009 12:26
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref