RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Philippe Cibois, LES MÉTHODES D'ANALYSE D'ENQUÊTES. (2007)
Avertissement


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Philippe Cibois, LES MÉTHODES D'ANALYSE D'ENQUÊTES. Paris: Les Presses universitaires de France, 2007, 127 pp. Collection: Que sais-je ? no 3782. [Autorisation formelle accordée par l'auteur 16 décembre 2010, de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]


[3]

Les méthodes d’analyse d’enquêtes. (2007)

Avertissement

Par Philippe Cibois

Sociologue, professeur émérite  de sociologie
à l’Université de Versailles-St-Quentin-en-Yvelines


Ce livre se substitue au Que sais-je ? 2095 intitulé l'Analyse factorielle paru en 1983. En effet les attentes des lecteurs ne sont plus les mêmes : quand une nouvelle technique apparait, on cherche à comprendre comment elle fonctionne et on soulève volontiers le couvercle pour démonter l’intérieur. Dans les années 1980, je me souviens avoir dû expliquer comment fonctionnait un ordinateur mais ces temps sont révolus : on n’éprouve plus ce besoin aujourd'hui pas plus que pour le téléphone ou pour un moteur électrique. Pour utiliser le vocabulaire de la sociologie des sciences [1], l’ordinateur est utilisé aujourd’hui comme une boite noire : on veut n’en connaitre que ce qui est utile à un bon usage.

Il en est de même pour les techniques statistiques : en vingt ans d’enseignement régulier de ces techniques, j’ai vu la demande des utilisateurs évoluer, passant d’un désir très fort de savoir comment l’analyse factorielle produisait ses résultats à un objectif différent, comment bien utiliser la méthode. Le présent livre prend acte de cette évolution : la part du principe de la méthode y est réduite pour laisser plus de place à des exemples commentés d’utilisation et à des règles de bonne pratique. Cependant des annexes permettront à ceux qui le désirent de parvenir à une compréhension des algorithmes utilisés par l'analyse des correspondances et la régression logistique.

Comme dans le précédent ouvrage, je veux redire ici ma dette à l'enseignement de Georges Th. Guilbaud [4] qui est à l'origine de la présentation de l'analyse des correspondances faite ici, ainsi qu'aux formalisations opérées par Henry Rouanet et son équipe. Pour la régression logistique, Louis-André Vallet reste celui vers lequel on peut toujours se tourner en cas de doute sur la méthode.



[1] Dominique Vinck, Sociologie des sciences, Paris, A. Colin, 1995.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le lundi 19 décembre 2011 9:08
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref