RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

L'ultime fleur. Ekulunpï Tïhmelë. Essai d'ethnosociogenèse wayana. (2007)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Jean Chapuis, L'ultime fleur. Ekulunpï Tïhmelë. Essai d'ethnosociogenèse wayana. Orléans: Les Presses universitaires Orléans, 2007, 164 pp. Encyclopédie wayana 1. Une édition numérique en préparation par Marcelle Bergeron, professeure retraitée de l'enseignement à l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation formelle accordée par l’auteur le 22 février 2011 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Quatrième de couverture


Qui sont vraiment les Wayana, ce groupe karib longtemps mystérieux le plus gros agrégat réside maintenant sur le Litany, en Guyane française ? D'où viennent-ils ? Quelles sont leurs origines ? L'auteur tente de répondre à ces questions en s'appuyant sur l'hypothèse novatrice, qu'il défend de façon convaincante, de l'existence de clans totémiques dont il remonte la trace jusqu'au XVIe siècle grâce à deux types de sources : l'auto-histoire orale, dont il a recueilli et publié une version majeure qui prend en compte la longue durée ; les traces écrites laissées par des Européens, religieux, militaires, naturalistes, voyageurs...

Au fil des pages, on assiste à la succession des principales modifications de la structure sociale, aux fusions, aux bouleversements géographiques, démographiques et culturels, qui ont affecté, au cours des siècles, un ensemble de groupes hétérogènes dont les plus influents provenaient du berceau des Karib, à plusieurs milliers de kilomètres à l'est : la région du Roraima.

La reconstitution ainsi opérée donne également accès au vécu des évènements : peur, souffrances et frustrations ressenties, voire même cruauté lors des guerres sont bien exprimées, notamment de façon dramatique, par le discours indigène.

L'auteur insiste sur l'identité de genèse des groupes karib voisins, Apalai et Tïlïyo, qui partagent un fonds commun et de nombreux éléments culturels avec les Wayana. il est également question de la rencontre de ces derniers avec les Blancs et surtout avec leurs productions, si déterminante, et de celle, cruciale, avec les Noirs Marrons Aluku.

Il apparaît clairement que le groupe wayana a eu une histoire mouvementée, une histoire chaude qui détermine largement toute lecture de sa société actuelle, laquelle n'en constitue qu'une émanation récente et encore fragile.

Jean Chapuis

Jean Chapuis est docteur en anthropologie et docteur en médecine. Entre 1992 et 1998, il a passé trente mois chez les Wayana du Litany, auxquels il a consacré plusieurs articles et ouvrages sur des thèmes variés : notion de personne, corps, plantes magiques, mythologie, auto-histoire... Ancien allocataire de recherches au laboratoire du Professeur Jean Benoist à Aix-en-Provence, où il a soutenu sa thèse, il a collaboré au projet européen Avenir des Peuples des Forêts Tropicales (APFT) de 1995 à 2000 et a été membre associé de l'Équipe de Recherche en Ethnologie Amérindienne (EREA) du CNRS, (Paris) de 2000 à 2005.

Jean Chapuis occupe actuellement un poste de médecin hospitalier en psychiatrie. Il n'a pas pour autant abandonné ses recherches et travaille à présent, grâce aux matériaux qu'il a réunis sur le terrain, à un livre sur le système wayana de la maladie et des soins, où une large place sera faite au chamanisme et aux invocations thérapeutiques.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le dimanche 3 juillet 2011 17:17
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref