RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Alain Caillé (1944- )
professeur de sociologie à l'Université de Paris X-Nanterre et directeur de la Revue du MAUSS
(Mouvement anti-utilitariste dans les sciences sociales)


Alain CAILLÉ, né en 1944, professeur de sociologie à l’université Paris-X-Nanterre, où il dirige le GÉODE (Groupe d’étude et d’observation de la démocratie), est le directeur de La Revue du MAUSS. Il est notamment l’auteur de : Anthropologie du don. Le tiers paradigme (Desclée de Brouwer, 2000) ; Histoire raisonnée de la philosophie morale et politique (sous la dir. de A. Caillé, Ch. Lazzeri et M. Senellart, La Découverte, 2001) ; Dé-penser l’économique. Contre le fatalisme (La Découverte/MAUSS, 2005).
Alain Caillé est un sociologue français né en 1944 à Paris. Père d'un garçon, Quentin, il est docteur en économie et docteur en sociologie.

Il est professeur de sociologie à l'Université de Paris X, où il dirige la spécialité du Master Science Sociale et Sociologie: Société, Économie et Politique. Membre du directoire de l'école doctorale Economie, Organisations et Société,il est également co-directeur du SOPHIAPOL (ex-GEODE), Laboratoire de sociologie, philosophie et anthropologie politiques de l'université Paris-X Nanterre.

Alain Caillé a fondé le MAUSS (Mouvement Anti-utilitariste dans les sciences sociales) en 1981, et dirige aux éditions La Découverte.
Thèmes [modifier]

Les travaux d'Alain Caillé suivent deux directions principales.

Tout d'abord, il s'impose au cours des années 1980 et 1990 comme l'un des chefs de file d'une critique radicale de l'économie contemporaine et de l'utilitarisme dans les sciences sociales. Son manifeste Critique de la raison utilitaire constitue ainsi un tournant décisif dans les sciences humaines et sociales : il appelle à la mise en place une alternative au paradigme utilitariste qui domine selon lui ces sciences depuis plusieurs siècles. La critique par Alain Caillé du paradigme utilitariste s'étend à tous les savoirs - de la psychologie freudienne (fondée sur le principe du plaisir), à la micro-économie, en passant par la philosophie, la sociologie, l'anthropologie etc. Toutefois, loin de nier que l'intérêt soit un motif puissant de l'action, il critique surtout la position qui consiste à en faire une explication ultime de tous les phénomènes sociaux. D'ailleurs, le paradigme du don (inspiré de l'Essai sur le don de Marcel Mauss)qu'il propose avec d'autres, accorde toute sa place à l'échange intéressé.

La démarche critique d'Alain Caillé se veut pluridisciplinaire. Elle doit aller au delà des clivages idéologiques. On ne peut donc la confondre avec celle d'un économiste ou d'un sociologue d'obédience marxiste, puiqu'il rejette les présuposés utilitaristes de l'économie politique marxiste.

Dans les faits, les travaux d'Alain Caillé mèlent adroitement des analyses sociologiques, historiques, anthropologiques, philosophiques et économiques.

D'autre part, il a également produit des études anthropologiques et sociologiques sur l'économie vue sous l'angle du don. On peut dire qu'il a grandement participé à la redécouverte de Marcel Mauss dont les analyses avaient parfois été délaissées au profit de celles d'Émile Durkheim. Il a en outre contribué à repenser la notion d'intérêt dans les sciences sociales, et a produit une analyse sociologique critique sur les sciences sociales contemporaines.

Bibliographie

Critique de la raison utilitaire, La Découverte, 1989
Don, intérêt et désintéressement, La Découverte, 1994
Anthropologie du don, Paris, Desclée de Brouwer, 2000
Histoire raisonnée de la philosophie morale et politique; le bonheur et l'utile (sous la dir. de A. Caillé, Ch. Lazerri et M. Senellart) La Découverte, 2001
Dé-penser l'économique - Contre le fatalisme, La Découverte, 2005 (Bibliothèque du M.A.U.S.S.)
Quelle démocratie voulons-nous? ( sous la dir.), La Découverte, collection Sur Le Vif, 2006

Retour à l'auteur: Marc Bélanger Dernière mise à jour de cette page le dimanche 22 juillet 2007 15:38
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref