RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Le crépuscule des États-nations. Transnationalisation et crispations nationalistes (2000)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre d'Alain Bihr, Le crépuscule des États-nations. Transnationalisation et crispations nationalistes, Lausanne, Éditions Page deux, 2000, 207 pp. Collection: Cahiers libres. [Autorisation conjointe de l’auteur et de l'éditeur, Page deux, accordée le 10 juillet 2015 de diffuser ce livre en accès libre dans Les Classiques des sciences sociales].

[8]

Table des matières


Quatrième de couverture

Introduction [9]

Mise au point sur les concepts de nation et de nationalisme [17]

I. La nation entre le marché et l'État [17]
II. les facteurs constitutifs du bloc national [24]
III. les deux nationalismes [28]

De l'État « inséré » à l'État « démultiplié » [31]

I. Le « tout-à-l'État » [32]
II. La pression de la transnationalisation du capital [39]
III. La pression de la « société civile » [50]
IV. Le divorce entre l'État et la nation [60]

Le devenir des récentes politiques d'aménagement du territoire [69]

I. La loi d'aménagement du territoire de 1995 : velléités et double langage. [70]
II. La loi d'aménagement du territoire de 1999 : quelques pas de plus sur la voie de la soumission volontaire à l'ordre mondial. [81]

Politiques de développement local : des illusions aux effets pervers [93]

I. Retour aux sources [94]
II. Des résultats limités ou illusoires [97]
III. Des effets pervers bien réels [99]

Demain la nation ? [103]

I. La fin de Yalta [105]
II. De la crise de l'État-nation... [107]
III. ... à la renaissance des nationalismes [110]
IV. La crise du mouvement ouvrier [115]

Le front national en Alsace : une exception en trompe-l'œil [119]

I. La carence des explications habituelles [120]
II. « Identité négative » et « demande de France » [121]

La nation dans le discours du Front national [125]

I. La nation comme communauté bio-ethnique [126]
II. La nation par-dessus tout [131]
III. La dramaturgie nationaliste du FN [134]

Identité menacée, identité menaçante : l'Europe dans l'imaginaire du Front national [139]

I. L'Europe, identité menacée [140]
II. L'Europe, identité menaçante [147]

L'extrême droite en Europe occidentale : unité et diversité du phénomène [155]

I. La crise symbolique [156]
II. la crise politique [159]
III. la crise économique [165]
IV. Les spécificités nationales [167]

Pour une euthanasie de la nation [179]

La démocratie au défi [189]

I. Le défi de la transnationalisation [189]
II. le défi de la « dualisation » [191]
III. le défi de la crise culturelle [192]
IV. Quelques pistes pour refonder le projet démocratique [194]

Notes [199]



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mardi 15 septembre 2015 14:36
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref