RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Tout était dans Montesquieu. Une relecture de L’Esprit des lois. (1996)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Gérard Bergeron, Tout était dans Montesquieu. Une relecture de L’Esprit des lois. Paris-Montréal: L’Harmattan, 1996, 266 pp. Collection Logiques juridiques. Une édition numérique réalisée par Réjeanne Toussaint, bénévole, Chomedey, Ville Laval, Québec. [Autorisation formelle accordée, le 12 avril 2005, par Mme Suzane Patry-Bergeron, épouse de feu M. Gérard Bergeron, propriétaire des droits d'auteur des ouvres de M. Gérard Bergeron]

Quatrième de couverture

Le grand paradoxe au sujet d'Étienne Parent (1802-1874) consiste en ce que celui qui passe pour avoir été le plus important penseur critique du Canada français au siècle dernier possède un nom à peine connu des générations intellectuelles de notre époque. Quant à le lire... Pourtant, la plupart des historiens et analystes de ce siècle placent son oeuvre écrite (de journaliste), puis parlée (de conférencier), à un sommet, où ne se retrouvent guère que l'action flamboyante d'un Louis-Joseph Papineau et l'histoire monumentale d'un François-Xavier Garneau.

Gérard Bergeron a trouvé opportun et passionnant de prendre connaissance de l'œuvre multiforme de celui qui fut certes l'intellectuel le plus complet, et probablement le plus pénétrant, dans la phase particulièrement critique des années 1830-1850. Bien que menée sans complaisance, ni quelque indulgence de circonstance, l'évaluation minutieuse de cette pensée conclut à un jugement plutôt positif. Par l'ampleur de ses vues, cette oeuvre présente encore de singulières résonances pour la compréhension de nos problèmes fondamentaux un siècle et demi plus tard.

Quatre années plus tôt, chez le même éditeur, l'auteur nous avait offert Quand Tocqueville et Siegfried nous observaient... Après l'œuvre de ces deux « classiques étrangers » sur notre destin politique, voici maintenant la substance de l'œuvre du premier « classique autochtone » sur le même sujet et à la même époque. Il est toujours utile de connaître, en même temps que leur authenticité, la vivacité de nos racines de groupe.

bergeron_gerard_1996C'est pourquoi il importe - et au sens fort - de LIRE Étienne PARENT.

Après des études aux universités Laval, Columbia, de Genève et de Paris, Gérard Bergeron a enseigné la plus grande partie de sa carrière à l'Université Laval, puis, les dix dernières années, à l'École nationale d'administration publique de Québec. En 1991, il était nommé professeur émérite de l'Université du Québec.

En outre d'une oeuvre volumineuse portant sur les problèmes politiques du Canada et du Québec, il s'est surtout fait connaître, hors de son pays, par ses ouvrage sur la théorie de 1'État, ainsi que sur l'analyse historique de la Guerre froide. Plus récemment, il explorait un nouveau filon, celui des idées politiques. Après un premier livre, consacré à la pensée de Tocqueville et de Siegfried sur le Canada, le présent livre, traitant de l'oeuvre d'Étienne Parent, procède d'une même lancée...



Retour au texte de l'auteur: Gérard Bergeron, politologue, Université Laval Dernière mise à jour de cette page le mardi 12 octobre 2010 12:39
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref