RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Jean Benoist (dir.), SOIGNER AU PLURIEL. Essais sur le pluralisme médical. (1996)
Table des illustrations dans le texte


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la direction de M. Jean Benoist, SOIGNER AU PLURIEL. Essais sur le pluralisme médical. Paris: Les Éditions KARTHALA, 1996, 520 pp. Collection: Médecines du monde. [Autorisation formelle accordée par M. Benoist et les Éditions Karthala, le 20 décembre 2008, de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

L'efficacité thérapeutique en Guyane.
Photo 1. À Cayenne, un « docteur-feuille » haïtien filtre une décoction. Photo B. Taverne.
Photo 2. Projection de rhum lors de l'application de ventouses scarifiées pour le traitement de lombalgie par un « docteur-feuille » haïtien. Photo B. Taverne.
Photo 3. Cueillette nocturne de Iyann legliz (Abrus precatorius L.) par un « docteur-feuille » haïtien en Guyane. Photo B. Taverne.
L'identité dans le prisme de la maladie et des soins.
Photo 4. W..., grand pijai et grand élémi, vient de se faire enlever des jolok piles par un confrère. Photo Jean Chapuis.
Photo 5. Emplacement et matériel de l'aspersion thérapeutique éhakurmatoj. Le seau est choisi usagé, car il devra être abandonné. Photo Jean Chapuis.
Photo 6. Les enfants vont à l'école. Photo Jean Chapuis.
Photo 7. Le médecin en tournée mensuelle. Photo Jean Chapuis.
Possession par des Djinns en région parisienne.
Photo 8. Extraits de Sous le signe du saturnisme : les djinns de Hamidou Document vidéo 28 mn CNRS, URA 882, UPR 3 121, CNRS AV 1995 Algéco du centre d'hébergement du Secours catholique, Porte d'Asnières, Paris ; la première crise vidéographiée. (1) (2) Convulsions de Hamidou maîtrisées par son père sur le lit parental. (3) ... tandis que Biranté retient le dernier né Habibou qui hurle d'être séparé de sa mère qui aide son mari à contenir Hamidou. (4) M.K., le père montre les yeux de Hamidou braqués latéralement dans la direction des djinns apparus dans l'algéco.
Photo 9. Appartement de Saint-Denis, l'acmé des crises. (5) Entre deux crises, Hamidou effectue maladroitement ses prières. (6) Quelques-uns des remèdes, ici des amulettes obtenues au cours du long et complexe itinéraire diagnostique et thérapeutique. (7) Le calendrier accroché au mur sur lequel sont écrits les événements domiciliaires importants : chacune des flèches horizontales correspond à une visite des djinns. (8) À cette époque, lors des crises les djinns qui possèdent Hamidou le forcent à se saisir de ses frères Seydou et Habibou, nés comme lui un jour de djinns. (9) Seydou et Biranté contemplant Hamidou possédé s'affronter à leur père. (10) Thérapies à base d'onctions et de fumigations prescrites par le guérisseur d'Aulnay-sous-Bois à qui sera attribuée la conversion des crises de Homidou. (11) Amulettes de cou de diverses origines. Appartement de Saint-Denis, la guérison, l'annonce de la voyance (12) Hamidou et ses djinns acceptent que MK annonce la voyance-guérison, mais refusent à présent d'être vidéographies lorsqu'ils conversent entre eux.
Rencontres thérapeutiques dans l'Inde méridionale.
Photo 10. Marche sur le feu dans le village de Tottipalayann (Tamil Nadu). Photo F. Bourdier.
Photo 11. Un prêtre possédé, soutenu par des villageois, ouvre la cérémonie. Photo F. Bourdier.
Photo 12. Festival de la Kumbabishegam au village de Kovilpalayam « cérémonie de régénération de la déesse amma ». Photo F. Bourdier.
Photo 13. Un initié, « pris » par la divinité, accomplit, au nom du village, une série de mortifications. Il doit notamment traîner un chariot - arimé par deux crochets portant une effigie de la déesse. Photo F. Bourdier.
Photo 14. Deux vieillardes entrent en transe avant de pratiquer les séances divinatoires. Photo F. Bourdier.
Photo 15. Les prêtres maîtres de cérémonie œuvrent au sacrifice des capridés. Certains morceaux consacrés seront distribués à la foule. Photo F. Bourdier.
L'Umbanda et ses malades au Brésil.
Photo 16. Aspect extérieur d'un terreiro d'umbanda dans un quartier central de Sac Paulo. Photo Armelle Jacquemot.
Photo 17. Une consultation umbandiste : le père de saint possédé (au contre) converse avec deux médiums femmes, non possédées. Il a revêtu l'habit caractéristique de Zé Pilintra (chapeau enrubanné de rouge, faux œillet rouge à la boutonnière, veste de costume blanche), l'un des esprits umbandistes qui « descendent » sur terre pour « donner des consultations ». Photo Armelle Jacquemot.


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le lundi 19 janvier 2009 16:51
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref