RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

L'Inde dans les arts de la Guadeloupe et de la Martinique. Héritages et innovations (2004)
Bibliographie


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Jean BENOIST, Monique DESROCHES, Gerry L'Étang et Gilbert Francis PONAMAN, L'Inde dans les arts de la Guadeloupe et de la Martinique. Héritages et innovations. Matoury: IBIS ROUGE Éditions, Presses universitaires créoles - GEREC-F, 2004, 138 pp. [Autorisation formelle accordée conjointement par M. Benoist, Mme Desroches et l'éditeur, le 26 mars 2008 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

 Bibliographie

 AMOUNY A. 2004, Baktip Patalkalum Cepankalum, Saint-Louis, Réunion, Association Naada. 

BARAT C. 1989, Nargoulan. Culture et rites malbar à la Réunion, Saint-Denis, Réunion, Éditions du Tramail, 479 p. 

BENOIST J. 1961, Offrande aux dieux exilés, (film documentaire, 16 millimètres), Martinique, 20 minutes. 

BENOIST J. 1998, Hindouismes créoles, Mascareignes, Antilles, Paris, CTHS, 303 p. 

BENOIST J., DESROCHES M., L'ÉTANG G. et PONAMAN G.F. 2001, Pratiques indiennes, pratiques hindoues : espace religieux, identité culturelle et esthétique à la Martinique et à la Guadeloupe, Rapport au ministère de la Culture (Direction du Patrimoine, Mission du Patrimoine ethnologique), Aix-en-Provence, 88 p. 

BERNABÉ J. 1994, « Entretien avec le Professeur Jean Bernabé », (C. Moutoussamy éd.), Fortde-France, ADEVI, L'Inde en nous. 'Lend an nou' , 1, pp. 7-9 

BUFFA-MOÏSE E. 2000, Percussions rituelles malbars, France, Arion. 

CHRISTOPHE-TCHAKALOFF T-N. 1987, « L'Apport de l'Inde comme foyer iconographique dans les arts décoratifs réunionnais aux XVIIIe et XIXe siècles », t. 1, pp. 213-226, Les Relations historiques et culturelles entre la France et l'Inde, XVII-XXe siècles (actes de la Conférence internationale France-Inde, Saint-Denis, 1986), Association historique internationale de l'océan Indien (Sainte-Clotilde, Réunion), 2 vol., 426, 435 p., ill. 

COLLECTIF, 2004, 1853 : l'Inde du sud, berceau de l'immigration indienne en Martinique, (catalogue exposition), Conseil régional de la Martinique, Fort-de-France, 59 p. 

CONFIANT R. 2004, La panse du chacal, Paris, Mercure de France, 365 p. 

DEQUIREZ G. 2002, Situations urbaines d'inter-ethnicité : le cas du quartier La Chapelle. Les Tamouls face à la population locale. Mémoire de DEA de sciences politiques, Université de Lille 2, 127 p. 

DESROCHES M. 1996, Tambours des Dieux. Musique et sacrifice d'origine tamoule en Martinique. Paris, Montréal, L'Harmattan, 180 p. 

DESROCHES M. 1999, Musique et identité à la Réunion. CD ROM interactif, Laboratoire de recherches sur les musiques du monde, Université de Montréal. 

DESROCHES M. 2000, « Music and the Tamil Diapora : Martinique », N.Y. and London, Garland Encyclopedia of World Music, vol. V, pp. 594-599. 

DESROCHES M. 2000, « Musique et identité culturelle des Tamouls de la Réunion », Au Visiteur lumineux, Mélanges offerts à Jean Benoist, (J. Bernabé, J.-L. Bonniol et G. L'Étang, éd.), Matoury, Ibis Rouge Editions, pp. 312-330. 

DESROCHES, M. 2004 « Musique, rituel et identité culturelle », Enciclopedia della musica Einaudi, éd. J.J. Nattiez, vol. III, Italie, pp. 483-501. 

DESROCHES M. et BENOIST J. 1982, « Tambours de l'Inde à la Martinique. Structure sonore d'un espace sacré », Études créoles 5, pp. 39-56. 

DESROCHES M. et BENOIST J. 1991, Musiques de l'Inde en pays créoles, CD audio, Collection Traditions-UMMUS, Faculté de musique, Université de Montréal. 

DESROCHES M. et BENOIST J. 1997, Musique, culture et société indienne à La Réunion, Anthropologie et sociétés, 2 1, 1, pp. 39-52. 

DESROCHES M. et DES ROSIERS B. 2000, « Music, cult an ethnicity », N.Y and London, Garland Encyclopedia of World Music, Vol. V, pp. 606-611. 

DESROCHES M. et GUERTIN G. 1997, « Regards croisés de l'esthétique et de l'ethnomusicologie », Montréal, Protée, 25, 2 pp. 77-83. 

DESROCHES, M. et GUERTIN G. 2004 « Musique, authenticité et valeur ». Enciclopedia della musica Einaudi, éd. J.J. Nattiez, vol. III, Italie, pp. 685-696. 

DEVA B.C. 1974, Indian Music, Indian Council for cultural relations, New Delhi. 

DEVA B.C. 1977, Musical Instruments (India : the Land and the People), National Book, Trust India. 

DIEHL C.G. 1956, Instrument and Purpose. Studies on Rites and Rituals in South India, Gleerups, LUND. 

DOMOISON P. 1996, Présences indo-martiniquaises en milieu créole, Mémoire pour le DULCR option indienne, Université des Antilles et de la Guyane, Schoelcher, 159 p. 

DURING J. 1994, Quelque chose se passe, Éd Verdier, 446 p. 

FARRUGIA L. Les Indiens de Guadeloupe et de Martinique, Basse-Terre, Imprimerie Collet, 180 p. 

GAMESS R et GAMESS Y 2003, De l'Inde à la Martinique. Le droit d'exister, Fort-de-France, Désormeaux, 214 p. 

GOVINDIN S. 1992, Vanavarson, St-Pierre, Réunion, GERM, 46 p. 

JAYADAN S. 1998, Initiation aux rituels et aux arts magiques de la Caraïbe. La grande magie de Shakti, Paris, Éditions Tajectoire. 

JEANNE M. 1980, La chasse au racoon, Paris, Karthala, 194 p. 

KRISHNASWAMI S. 1976, « Drums of India through the Ages », Madras, Journal of Music Academy, 38 pp. 72-82. 

LECOMTE H. 1996, « A la recherche de l'authenticité perdue », Cahiers de musiques traditionnelles 7 pp. 157-173. 

LEE R.L.M. 1989, « Taipucam in Malaysia : Ecstasy and identity in a Tamil hindu festival », Contributions to Indian sociology (n.s.) 23, 2 pp. 317-337. 

L'ÉTANG G. 1999, La grâce, le sacrifice et l'oracle. De l'Inde àla Martinique, les avatars de l'hindouisme, Villeneuve D'Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 552 p. 

L'ÉTANG G. Entrées : « Hinduism in Martinique », « Mariemen », « Madevilen », « Kattlayen », « Nagoumila », Encyclopeadia of Caribbean religions, (F. Case, P. Taylor eds), Urbana, University of Illinois Press (sous presse). 

MADRE Vishuen 2004, Thappu : shivering beats, Iswara Group, CD audio, Madurai Mariemen Kovil, île Maurice. 

MANDELBAUM D.G. 1954, « Form, variation and meaning of a ceremony », Method and Perspective in Anthropology (R.F. Spenser ed), University of Minnesota Press pp. 60-101. 

MANET R. 1995, Les Bayadères. Danseuses sacrées du temple de Villenour, Pondichéry, Tala Sruti, 145 p. 

MANET R. 2001, La musique carnatique, Pondichéry, Editions Pondicherry's Artists, 232 p. 

MANGATAL L. 2001, Mon aventure indienne, Fort-de-France, Imprimerie Désormeaux, 176 p. 

MANGATAL L. 2003, Semailles indiennes en mer Caraïbe, Fort-de-France, 112 p. 

MAQUET J. 1993, L'anthropologue et l'esthétique, Paris, Métaillé. 304 p. 

MINATCHY-BOGAT A. 2000, Terre d'exil et d'adoption, Matoury, Ibis rouge, 192 p. 

MOUTOUSSAMY C. 2003, Éclats d'Inde, Paris, L'Harmattan, 316 p. 

MOUTOUSSAMY E. 1987, Aurore, Paris, L'Harmattan, 180 p. 

MOUTOUSSAMY E. 1987, La Guadeloupe et son indianité, Paris, Éditions caribéennes, 119 p. 

MOUTOUSSAMY E. 1989, « L'indianité dans les Antilles 'françaises' », L'Inde et nous (G. L'Étang éd), Fort-de-France, Carbet 9, pp. 69-76. 

MOUTOUSSAMY E. 2004, A la recherche de l'Inde perdue, Paris, L'Harmattan, 100 p. 

PANOU J-M. 2001, Changy. Contribution à l'histoire orale d'un temple hindou de la Guadeloupe. Mémoire pour la Maîtrise d'Histoire, Schoelcher, Université des Antilles et de la Guyane, 84 p. 

PEPIN E. 1995, Coulée d'or, Paris, Gallimard, 206 p. 

PINALIE P. 1994, « Le parcours utopique vers l'Inde », Présences de l'Inde dans le monde (G. L'Étang, éd.), Paris, L'Harmattan, pp. 15-50. 

PONNAMAH M. 1991, Dérive de Josaphat, Paris, L'Harmattan, 111 p. 

PONAMAN G.F. 1994, « D'une déesse l'autre », Présences de l'Inde dans le monde (G. L'Étang éd.) Paris, L'Harmattan, pp. 235-242. 

SACARABANI C. 2003, L'Indien au sang noir, Fort-de-France, Imprimerie Désormeaux, 158 p. 

SHITALOU E. 1998, Symbolique des temples et lieux de culte hindous en Guadeloupe. Mémoire pour le DULCR option indienne, Pointe-à-Pitre, Université des Antilles et de la Guyane, 119 p. 

SINGARAVELOU 1975, Les Indiens de la Guadeloupe, Bordeaux, Imprimerie Deniau, 239 p. 

SINGARAVELOU 1987, Les Indiens de la Caraïbe, Paris, L'Harmattan, 3 vol. 

SMÉRALDA-AMON J. 1994, « Quelques éléments de réflexion sur l'auto-représentation et la représentation des Indo-Martiniquais », Présences de l'Inde dans le monde (G. L'Étang éd.), Paris, L'Harmattan, pp. 189-204. 

SULTY M. 1986, « L'esthétique de l'art religieux des Indiens de Guadeloupe et de Martinique », Esthétique antillaise, Fort-de-France, Carbet 5, pp. 53-59. 

SULTY M. et NAGAPIN J. 1989, La migration de l'Hindouisme vers les Antilles. Imprimé en Belgique, 255 p. 

TLF 2002, Trésor de la Langue Française, (dictionnaire en ligne, http ://atilf.atilf.fr/), Paris, CNRS. 

TORABULLY K. 1996, « Coolitude », Paris, Notre librairie, 128, pp. 59-71. 

TORABULLY K. 1999, Chair corail. Fragments coolies, Matoury, Ibis rouge, 125 p. VIRASSAMY M. Le petit coolie noir, Paris, Gédalge, 220 p. 



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le samedi 12 juillet 2008 16:08
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref