RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Jean Benoist, Hindouismes créoles. Mascareignes, Antilles. (1998)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Jean Benoist, Hindouismes créoles. Mascareignes, Antilles. Paris: Éditions du C.T.H.S. (Comité des travaux historiques et scientifiques, Ministère de l'Éducation nationale, de la recherche et de la technologie), 1998, 303 pp. [Autorisation formelle accordée par l'auteur, 28 janvier 2011 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Quatrième de couverture


HINDOUISMES CRËOLES
MASCAREIGNES, ANTILLES


JEAN BENOIST

Les Dieux de l'Inde ont suivi les émigrants vers les îles où ils sont venus, travailleurs engagés pour le travail de la canne. Que devient l'hindouisme dans des sociétés où il est en exil ? Et que devient-il à mesure que ces sociétés changent ? Pour répondre à ces questions, cet ouvrage combine la description minutieuse de réalités religieuses très complexes et le souci constant de les insérer dans le courant de l'histoire sociale et dans les équilibres délicats des sociétés créoles.

Par‑delà le cas de l'hindouisme à la Réunion, aux Antilles françaises et à l'île Maurice, l'auteur pose un problème général de notre temps : comment passe-t-on des anciennes croyances aux nouvelles prières, et comment le religieux s'enchâsse-t-il dans le social ? Si le langage du sacré ne meurt pas, les rites et les mythes se transforment. Après de longs cheminements souterrains, ils resurgissent en trouvant de nouvelles significations. En réponse aux angoisses devant un monde incertain, ils sont le point d'amarrage de l'identité, et souvent lieu d'une nouvelle création esthétique, religieuse et philosophique.

Dans les sociétés créoles, la part indienne, longtemps occultée, apporte le souffle de sa profondeur historique et de sa richesse culturelle. Les nouvelles générations ne s'y trompent pas : les hindouismes créoles font partie de leur patrimoine et participent de l'élargissement des îles vers le « Tout-Monde ».

Jean Benoist, est actuellement professeur d'anthropologie à l'université d'Aix-Marseille après avoir été longtemps professeur à l'université de Montréal dont il a dirigé le Centre de Recherches Caraïbes. Il a effectué de nombreux travaux dans les sociétés créoles des Antilles et de l'Océan Indien, portant successivement sur le métissage, les sociétés de plantation, l'anthropologie médicale et les religions. Cet ouvrage est le résultat d'une longue fréquentation des cultes hindous des îles créoles et de leur comparaison avec l'Inde du sud.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le vendredi 11 février 2011 9:19
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref