RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Le mouvement populaire et communautaire:
de la revendication au partenariat (1963-1992)
” (1992)
Bibliographie


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Paul R. Bélanger et Benoît Lévesque [sociologues, UQAM], “ Le mouvement populaire et communautaire: de la revendication au partenariat (1963-1992) ” in ouvrage sous la direction de Gérard Daigle et Guy Rocher, Le Québec en jeu. Comprendre les grands défis. Chapitre 26 (pp. 713 à 747). Montréal: Les Presses de l’Université de Montréal, 1992, 812 pp. [Autorisation accordée par MM. Bélanger et Lévesque le 8 avril 2004]

Bibliographie

ACEF DE MONTRÉAL (1968), «Qu'est-ce que l'ACEF de Montréal?», dans P. Hamel, J.-F. Léonard et R. Mayer, Les mobilisations populaires urbaines, Montréal, Nouvelle Optique, 1982, p. 39-43.
BÉLANGER, P.R. (1988), «Les nouveaux mouvements sociaux à l'aube des années '90», Nouvelles Pratiques sociales, vol. 1, n° 1, pp. 101-114.
BÉLANGER, P.R. et B. LÉVESQUE (1987), «Le Mouvement social au Québec: continuité et rupture (1960-1985)», dans P.R. Bélanger, B. Lévesque, R. Mathieu et F. Midy, Animation et culture en Mouvement: Fin ou début d'une époque?, Québec, Presses de l'Université du Québec, pp. 253-266.
BÉLANGER, P.R. et B. LÉVESQUE (1988), «Une forme mouvementée de gestion du social: les CLSC», Revue internationale d'action communautaire, vol. 19, no 59, pp. 49-64.
BÉLANGER, P.R. et B. LÉVESQUE (1991), «La théorie de la régulation, du rapport salarial au rapport de consommation. Un point de vue sociologique», Cahiers de recherche sociologique, n° 17, automne, pp. 17-52.
BÉLANGER, P.R. et B. LÉVESQUE (1992), «Amérique du Nord: la participation contre la représentation?», Travail, n° 24, pp. 71-90.
BHÉRER, H. et A. JOYAL (1987), L'entreprise alternative. Mirages et réalités, Montréal, Éditions Albert Saint-Martin.
BISSONNETTE, J.-G. (1990), «Le secteur bénévole et communautaire. Faits et tendances», dans Rapport du Comité d'analyse et des tendances sociales. Au tournant des années '90, Montréal, Centraide, pp. 61-67.
BLANCHARD, M. (1986), Organisations populaires et transformation sociale, Rimouski, Cahiers du GRIDEQ, n° 18.
BLONDIN, M. (1968), «Vie urbaine et animation sociale», Recherches sociographiques, vol. 9, nos 1-2, janvier-août, pp. 111-119.
BOIVIN, R. (1988), Histoire de la Clinique des citoyens de Saint-Jacques (1968-1988). Des comités de citoyens au CLSC du plateau Mont-Royal, Montréal, VLB éditeur.
BOUCHARD, M. (1991), «Le logement coopératif», Relations, no 575, pp. 272-274.
BOUDREAULT, P.W. (1986), Luttes régionalitaires et société post-industrielle. Dix ans d'actions socio-politiques au Saguenay, Chicoutimi, Sagamie/Québec.
BROUSSEAU, A. (1992), Place et contribution des organismes communautaires en santé mentale, Montréal, UQAM (mémoire de maîtrise).
CARRIER, R. (1979a), «La coopérative du JAL: des rapports nouveaux entre la population et les travailleurs», Possibles, 3, n°! 3-4, pp. 225-247.
CARRIER, R. (1979b), Théories et pratiques Coopérative nouvelles. Le cas du JAL (St-Juste, Auclair, Lejeune), Montréal, Université de Montréal (mémoire de maîtrise).
CASTELS, M. (1972), La Question urbaine, Paris, Maspero.
CHÈVREFILS, A. (1978), Le rôle des animateurs sociaux, Montréal, Éditions Albert Saint-Martin.
COLLIN, J.-P. et J. GODBOUT (1975), Les Organisations populaires en milieu urbain: contre-pouvoir ou nouvelle pratique professionnelle, Montréal, INRS (UQ).
COMITÉ D ACTION POLITIQUE DE SAINT-JACQUES (1971), «Pour I’organisation politique des travailleurs québécois», dans P. Hamel, J.-E. Léonard et R. Mayer, Les mobilisations populaires urbaines, Montréal, Nouvelle Optique, 1982, pp. 45-52.
COMITÉ DE LA SANTÉ MENTALE DU QUÉBEC (1987), Pour un partenariat élargi, Québec, Ministère de la Santé et des Services sociaux.
COMMISSION D’ENQUÊTE SUR LES SERVICES DE SANTÉ ET LES SERVICES SOCIAUX (1988), Rapport de la Commission d’enquête sur les services de santé et les services sociaux, Québec, Les Publications du Québec.
CONSEIL DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL (1966), Opération: Rénovation sociale, Montréal, Conseil de développement social.
CONSEIL DES AFFAIRES SOCIALES (1989), Deux Québec dans un. Rapport sur le développement social et démographique, Boucherville, Gaëtan Morin Éditeur.
CONSEIL DES AFFAIRES SOCIALES (1990), Agir ensemble. Rapport sur le développement, Boucherville, Gaëtan Morin Éditeur.
CORPORATION COMMUNAUTAIRE DES BOIS-FRANCS (1986), Le bottin communautaire du Québec, Victoriaville, Corporation communautaire des Bois-Francs.
COTÉ, C. et Y. HARNOIS (1978), L'animation sociale au Québec: sources, apports et limites, Montréal, Éditions Albert Saint-Martin.
DESCENT, D., Louis MAHEU, M. ROBITAILLE et G. SIMARD (1989), Classes sociales et mouvements sociaux au Québec et au Canada, Montréal, Éditions Albert Saint- Martin.
DESLAURIERS, J.-P. et al. (1985), Les générations de groupes populaires de Sherbrooke (1970-1984), Sherbrooke, Université de Sherbrooke.
DÉSY, M., Marc FERLAND, Benoît LÉVESQUE et Yves VAILLANCOURT (1979), La conjoncture au Québec au début des années '80, Rimouski, Librairie socialiste de l'Est du Québec.
DINEL, Y. et Y. BELLAVANCE (1990), PDE... quand tu nous tiens!, Les impacts du financement PDE sur les groupes populaires et communautaires, Montréal, Table des OVEP de Montréal
DIONNE, H. (1983), Aménagement intégré des ressources et luttes en milieu rural, Rimouski, Université du Québec à Rimouski, GRIDEQ, Cahiers n° 11.
DIONNE, H. (1987), «Les sociétés d'aménagement des ressources et la difficile gestion collective», Coopératives et Développement, vol. 19, n° 1, pp. 83-93.
DIONNE, H. et J.-L. KLEIN (1982), «L'aménagement intégré des ressources: une alternative à la marginalité rurale», dans Intervention économique pour une alternative sociale, n° 8, pp. 85-90.
DRAPEAU, M. et J.-G. GAGNON (1982), Défaire la défaite! Histoire des luttes des paroisses du Bas du Fleuve, Rimouski, SAIREQ.
DUMAIS, S. et R. COTÉ (1989), Enquête sur les conditions de salaire et les conditions de travail des travailleuses et travailleurs au sein des groupes populaires, Montréal, Services aux collectivités de l'UQAM et le Centre de formation populaire.
EZOP (1981), Une ville à vendre, Montréal, Éditions Albert Saint-Martin.
FAVREAU, L. (1983), «Le FRAP en 1970: ébranler le cœur du Québec», Vie ouvrière, n° 179, mai-juin, pp. 25-31.
FAVREAU, L. (1989), Mouvement populaire et intervention communautaire de 1960 à nos jours, Montréal, CFP - Les Éditions du Fleuve.
FECTEAU, J.-M. (1988), Association et autonomie populaire: I'émergence de l'idéal coopératif et l'État au Québec, 1850-1914, Montréal, Chaire de coopération Guy Bernier, cahier n° 003.
FONTAN, J.-M. (1991), Les Corporations de développement économique communautaire montréalaises. Du développement économique communautaire au développement local de l'économie, Montréal, Université de Montréal (thèse de doctorat).
FORUM POUR L EMPLOI (1990), Les Actes du Forum pour I emploi, Montréal.
GAGNON, A.G. (dir.) (1981), Les Opérations Dignité: Naissance d'un mouvement social dans l'Est du Québec, Ottawa, Université Carleton.
GAGNON, A.G. (1985), Développement régional, État et groupes populaires, Hull, Asticou.
GAGNON, G. (1989), «Dualisme, partage du travail et autogestion», dans B. Lévesque, A. Joyal et O. Chouinard (dir.), L'autre économie, une économie alternative?, Québec, PUQ, pp. 155-162.
GAGNON, G. et M. RIOUX (1988), A propos d'autogestion et d'émancipation, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture.
GODBOUT, J. et N.V. MARTIN (1974), L'implantation des centres locaux de services communautaires et les organismes communautaires autonomes, Montréal, INRS-Urbanisation, Université du Québec.
GORZ, A. (1980), Adieux au prolétariat, Paris, Galilée.
GOUVERNEMENT DU QUÉBEC (1989), Politique en santé mentale, Québec, Les Publications du Québec.
HAMEL, P. (1991), Action collective et démocratie locale: les mouvements urbains montréalais, Montréal, Presses de l'Université de Montréal.
JEAN, B. (1982), L'agriculture périphérique dans l'Est du Québec, Paris, EPHESS (thèse de doctorat).
JOYAL, A. et R. LÉGER (dir.) (1989), Alternatives d'ici et d'ailleurs, Montréal, Les Éditions du Fleuve.
KLEIN, J.-L. (1989), «Autonomie et dépendance des mouvements sociaux dans la régulation post keynésienne», dans B. Lévesque, A. Joyal et O. Chouinard (dir.), L'autre économie, une économie alternative?, Québec, PUQ, pp. 297-307.
KLEIN, J.-L. et C. GAGNON (1989), Le social apprivoisé: le mouvement associatif, I'État et le développement local, Hull, Asticou.
LAMOUREUX, H. (1992), «Les effets pervers de la réforme de la santé», Le Devoir, 17 juin, p. B-8.
LAROCQUE, P. (1991), «Dévitalisation rurale et créativité sociale: la Coalition Urgence rurale dans l'Est-du-Québec», dans J. Chevalier, B. Jean, J.-L. Klein et N. Sztokman (dir.), De la Loire au Saint-Laurent. Des régions rurales face aux recompositions socio-territoriales, Rimouski, Chicoutimi, GRIDEC, GRIR, URA915, p.p 125-134.
LAVILLE, J.-L. (1992), Économie et Démocratie. Contribution à une approche sociologique de l'économie, Paris, Institut d'études politiques de Paris (thèse de doctorat).
LEBEAU, A. et C. VIENS (1991), «L'exercice du partenariat: une analyse exploratoire à travers le développement d'un service d'intervention de crise dans le territoire du Haut-Richelieu», Santé mentale au Québec, vol. XVI, n° 1, pp. 121-138.
LECOMTE, Y. (1991), «Quelques réflexions en marge du congrès d'orientation du Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec (RRASMQ)», Santé mentale au Québec, vol. XVI, n° 1, pp. 7-15.
LEFEBVRE, Y. et F. COUDARI (1991), «L'Entreprise: de l'autonomie à l'entreprise... institutionnelle», Santé mentale au Québec, vol. XVI, n° 2, pp. 289-314.
LÉVESQuE, B. (1984), «Le mouvement populaire au Québec: de la formule syndicale à la formule coopérative», Coopératives et Développement, vol. 16, n° 2, pp. 43-66.
LÉVESQUE, B., A. COTÉ, O. CHOUINARD et J.-L. RUSSEL (1985), Profil socio-économique des coopératives de travail au Québec, Montréal, UQAM - Comité provincial des coopératives de production, de travail et précoopératives.
MATTÉI, B. (1985), «Alternatives québécoises», Autogestions, nos 21-22, p. 510.
McGRAW, D. (1978), Le développement des groupes populaires à Montréal (1963-1973), Montréal, Éditions Albert Saint-Martin.
MESSINE, P. (1987), Les saturniens. Quand les patrons réinventent la société, Paris, Éditions La Découverte.
MINISTÈRE DE L INDUSTRIE, DU COMMERCE ET DE LA TECHNOLOGIE (1991), Coopératives du Québec: données statistiques 1989, Québec, Ministère de l'lndustrie, du Commerce et de la Technologie.
MINISTÈRE DÉLÉGUÉ À LA CONDITION FÉMININE (1988), Énoncé de politique sur les services de garde à l'enfance: pour un meilleur équilibre, Québec, Les Publications du Québec.
NINACS, W.A. (1991), «L'organisation communautaire en milieu semi-urbain/ semi-rural», dans L. Doucet et Louis Favreau, Théorie et pratiques en organisation communautaire, Québec, PUQ, pp. 257-272.
PÉLADEAU, N., C. MERCIER et L. COUTURE (1991), «Les centres de crise et les services en santé mentale: l'expérience du Sud-Ouest de Montréal», Santé mentale au Québec, vol. XVI, n° 2, pp. 267-288.
PELCHAT, M. (1989), Réflexion sur le financement des groupes populaires, Montréal, Montréal Centraide.
POIRIER, R. (1986), Qui a volé la rue Principale?, Montréal, Éd. Départ.
RENAUD, G. (1978), L'éclatement de la profession en service social, Montréal, Éditions Albert Saint-Martin.
RENAUD, G. (1984), A l'ombre du rationalisme. La société québécoise, de sa dépendance à sa quotidienneté, Montréal, Éditions Albert Saint-Martin.
RIOUX, M. (1982), «Remarques sur les pratiques émancipatoires dans les sociétés industrielles en crise», dans J.-P. Dupuis et al., Les pratiques émancipatoires en milieu populaire, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture.
SANTÉ MENTALE AU QUÉBEC (1989), «Dossiers: Le vieillissement et La recherche psychosociale et ses enjeux», vol. XIV, n° 1.
SIMARD, J.-J. (1979), La longue marche des technocrates, Montréal, Éditions Albert Saint-Martin.
TREMBLAY, H. (1987), Les Ressources communautaires: problématiques et enjeux, Québec, Ministère de la Santé et des Services sociaux.
TURCOTTE, D. (en collaboration avec C. Marquis) (1991), Le monde des médias et des communications au Québec. Répertoire descriptif, Sainte-Foy, Québec dans le monde.
VIENNEY, C. (1986), Les activités, les acteurs et les règles des organisations de l'économie sociale, Paris, Université de Paris 1.
WHITE, D. et C. MERCIER (1989), «Ressources alternatives et structures intermédiaires dans le contexte québécois», Santé mentale au Québec, vol. XIV, n° 1, pp. 69-80.
WHITE, D., C. MERCIER, H. DORVIL et L. JUTEAU, «Les pratiques de concertation en santé mentale?», Nouvelles Pratiques sociales (à paraître).


Retour au texte de l'auteur: Paul-R. Bélanger, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le lundi 5 février 2007 19:38
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref