RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Autour de Jacques Lavigne, philosophe.
Histoire de la vie intellectuelle d’un philosophe québécois de 1935 à aujourd’hui
accompagnée d’un choix de textes de JACQUES LAVIGNE
.
(1985)
Textes sur Jacques Lavigne


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Jacques BEAUDRY, Autour de Jacques Lavigne, philosophe. Histoire de la vie intellectuelle d’un philosophe québécois de 1935 à aujourd’hui accompagnée d’un choix de textes de JACQUES LAVIGNE. Trois-Rivières, Qc.: Les Éditions du Bien public, Jacques Beaudry, 1985, 168 pp. Une édition numérique réalisée par Alain Martineau, bénévole, retraité du Collège Bréboeuf, Montréal, Québec. [Le 23 décembre 2013, l'auteur a accordé aux Classiques des sciences sociales son autorisation formelle de diffuser ce livre en accès ouvert et gratuit à tous.]



BIBLIOGRAPHIE

Textes sur Jacques Lavigne

Une compilation d'Alain Martineau


1939

–––, «Jacques Lavigne président » in Brébeuf, vol. 6, no 8, 17 mai 1939, p. 8. 

1941

–––, «Jacques Lavigne » in Brébeuf, vol. 8, no 9, 19 juin 1941, p. 5.

1951

–––, «Conférence de M. Lavigne » in Le Quartier latin, vol. 34, no 21, 11 déc. 1951, p.2. 

1952

–––, « Cours de culture philosophique » in Le Quartier latin, vol. 35, no 7, 30 oct. 1952, p.4. 

1953

–––, «"Philosophie de l’esprit" — Jacques Lavigne, professeur à l’Université de Montréal - L’inquiétude humaine. » in L’Ami du Clergé, Langres, 63e année, 7e série, no 43, 22 oct. 1953, pp. 645-646.

Ariane de Laval : BR1 A1 A516 1953.

–––, « 118-Lavigne, Jacques » in Bulletin bibliographique de la Société des écrivains canadiens, Montréal, Éditions de la S.E.C., 1953, p. 47. 

COLLIN, W.E., « Publications in french», in point 6 de « Letters in Canada: 1953 », in MACGILLIVRAY, J.R., éd., University of Toronto Quarterly, vol. 23, no 3, avril 1954, pp. 305-32.

D’ANJOU, Marie-Joseph, s.j., « Jacques Lavigne: L’inquiétude humaine » in Relations, l3e année, no 151, juil. 1953, p. 198. 

FILIATRAULT, Jean, [Homme de lettres québécois] « L’inquiétude humaine de Jacques Lavigne » in Notre Temps, vol. 8, no 35, 27 juin 1953, p. 3.

LÉGER, Jules, [Le très honorable Jules Léger, CP, CC, CMM, CD, le vingt-et-unième gouverneur général du Canada, de 1974 à 1979, et le frère cadet du cardinal Paul-Émile Léger.] « L’inquiétude humaine » in Le Quartier latin, vol. 36, no 11, 26 nov. 1953, p.4. 

MARCOTTE, Gilles, [Écrivain, professeur et journaliste québécois né en 1925, écrivain honoré 14 fois entre 1962 et 2008], « L’inquiétude humaine » in Le Devoir, vol. 44, no 14,  samedi 20 juin 1953, p. 7. 

NADEAU, Roger, « Un philosophe parmi nous » in Le Quartier latin, vol. 36. no 11, 26 nov. 1953, p. 4. 

ROBILLARD, Jean-Paul, « L’inquiétude humaine » in Le Petit journal, vol. 27, no 50, 4 oct. 1953, p. 51.  

SYLVESTRE, Guy, « La vie de l’esprit - L’inquiétude humaine » in La Patrie, 19e année, no 37, 13 sept. 1953, p.80 ; URL. 

article avec la photo de Guy Sylvestre de la Société royale du Canada dans l’édition nationale.

Id., «Canadian Literature » in Britannica Book of the Year 1954, Events of 1953, Chicago, Encyclopaedia Britannica Inc., 1954, pp. 146-147. 

Id., « La littérature canadienne française » in Le livre de l’année 1954, Montréal, la Société Grolier Québec limitée, 1954, pp. 197-198.

1954

–––, «478-Lavigne, J. L’inquiétude humaine » in Bulletin thomiste, 31e-33e année, t. 9, 1954-1956, no 1, 1954, p. 252.

DUQUESNE, M., « J. Lavigne, L’inquiétude humaine » in Recherches et Débats, no 7, avril 1954, pp. 209-13. 

GEIGER, L.-B., « Bulletin de philosophie » in Revue des sciences philosophiques et théologiques, vol. 38, no 2, avril 1954, p. 264-303. 

L’auteur écrit à la page 292 :« Sous le titre, L’inquiétude humaine M. J. LAVIGNE, professeur à l’Université de Montréal, nous donne un exposé de toute la vie humaine, vie sensible, vie de la science et de l’art, vie sociale et vie spirituelle, dont il montre qu’elle ne peut s’apaiser et s’équilibrer et trouver sa vérité, si elle ne s’oriente vers Dieu. Pages d’une belle élévation spirituelle, nourries d’une réflexion personnelle, où l’intelligence et le cœur ont leur part, rédigées dans un style limpide et direct, où il nous plaît de saluer un nouveau témoignage de l’essor culturel du Canada français. » Il écrit aussi que le livre a 213 pages alors qu’il a en fait 232 pages.

ROBILLARD, Hyacinthe-Marie, «Jacques Lavigne et L’inquiétude humaine» in Amérique française, vol. 12, no 2, juin 1954, pp. 105-114.  

SAINT-DENIS, Henri, « Jacques Lavigne - L’inquiétude humaine » in Revue de l’Université d’Ottawa, vol. 24, no 2, avril-juin 1954, pp. 251-252.

1955

–––, «Lavigne, Jacques » in Répertoire bio-bibliographique de la Société des écrivains canadiens 1954, Montréal Éditions de la S.E.C., 1955, p. 133.

CHARTIER, Émile, p.d., « compte rendu de Collège Jean-de-Brébeuf, (éd.), Mélanges sur les humanités, Québec-Paris, P.U.L.-Vrin, 1954, 265 p. » in Notre temps, 24 déc. 1955, ce monseigneur n’est pas mentionné dans BEAUDRY (1985) mais est cité par HÉBERT, Robert, « Manières de l’hétérodoxie » [compte-rendu de BEAUDRY (1985)], in La libre pensée québécoise, Dossier Jacques Lavigne,  no double 14-15, 1991, pp. 7-32, cf. pp. 13-15.

COLLIN, W.E., «Publications in french», point 6 de «Letters in Canada: 1955 », in GRANT, Douglas, éd., University of Toronto Quarterly, vol. 25, no 3, avril 1956, pp. 370-400.   

1956

–––, «M. Jacques Lavigne, C. 39 - conseiller du collège » in Bulletin du Collège et des anciens, Collège Jean-de-Brébeuf, vol. 2, no 3, mai-juin-juil. 1956, p. 7. 

–––, «Jacques Lavigne apprécié par la critique française » in Bulletin du Collège et des anciens, Collège Jean-de-Brébeuf, vol. 2, no 3, mai-juin-juil. 1956, p. 4.

GRANDPRÉ, Pierre de, « L’inquiétude spirituelle et son expression dans les lettres récentes ", in L’Action nationale, vol. 45, no 10, juin 1956, pp. 870-888, cf. p. 888.

ROBERT, Guy, « Mon inquiétude d’homme » in Revue dominicaine, vol. 62, t. 1, juin 1956, pp. 282-286. 

1957

GRANDPRÉ, Pierre de, «Veut-on rester français? » in L’Action nationale, vol. 46,  no 7, mars 1957, pp. 529-541, cf. pp. 530-531 et 536. 

1959

–––, « Lavigne réengagé? » in Le Quartier latin, vol. 41, no 25, 16 avril 1959, p. 1. 

–––, « Rapport de l’Association des professeurs sur l’Affaire Lavigne» in Le Quartier latin, vol. 41, no 25, 16 avril 1959, pp. 4-5.

COUPAL, Monique et Guy LECAVALIER, «Monsieur Jacques Lavigne, professeur à Jean-de-Brébeuf » in Le Quartier latin, vol. 42, no 11, 22 oct. 1959, p. 9.

THÉRlEN, Gilles, « Jacques Lavigne » in Brébeuf, vol. 27, no 8, 6 avril 1959, pp. 4-5.

1960

ANGERS, Pierre, Problèmes de Culture au Canada français, Montréal, Beauchemin, 1960, 116 p. 

1963

SYLVESTRE, Guy, « Notre littérature philosophique » in Mémoires de la  Société royale du Canada, première section, 4e série, t. 1, juin 1963, pp.117-123, cf. pp. 122-123.

1964

JOLIVET, Régis, « Divers », dernière partie de « Le courant néo-augustinien » in SCIACCA, M.F. (dir.), Les grands courants de la pensée mondiale contemporaine, Paris, Librairie Fishbacher-Marzorati, 1961, vol. 3(/6) Les tendances principales, pp. 709-793 biblio. 794-814, cf. p. 791.

Jolivet n’a donc pas inscrit Lavigne dans les trois courants qu’il analyse à savoir I.- Blondel et les blondéliens, II.- La philosophie de l’esprit, III.- Le spiritualisme chrétien.

SYLVESTRE, Guy, Panorama des lettres canadiennes-françaises, Québec, Ministère des Affaires culturelles, 1964, 82 p., « Art, vie et sciences au Canada français».

L’auteur écrit à la page 42 :« L’ouvrage philosophique le plus remarquable, le plus per­sonnel en tout cas, est L’inquiétude humaine, de Jacques Lavigne, petite somme de philosophie chrétienne qui doit beaucoup à saint Thomas, mais plus encore à saint Augustin et à Blondel, et qui, reposant sur l’intuition première du caractère fini de tout ce qui est objet d’expérience humaine, débouche immédiatement sur la conscience de l’existence d’un Absolu qui seul peut combler l’insatisfaction congénitale de l’homme. Toute cette réflexion porte en définitive sur l’usage que l’homme fait du temps comme instrument de son salut ou de sa perte. Jacques Lavigne a échappé au jargon scolastique et son livre est de ceux dont on peut dire qu’alors qu’on s’attendait à y trouver un auteur, on est tout heureux d’y trouver un homme. »

1965

BRAULT, Jacques, « Pour une philosophie québécoise », Parti-pris, vol. 2, no 7, mars 1965, pp. 9-16 (ou 176-179). 

L’auteur écrit « ce jeune maître qui enseigne à Montréal et dont le beau livre sur l'inquiétude humaine est une œuvre admirablement située hors du climat intellectuel canadien ».

« 1953 Jacques Lavigne publie L'inquiétude humaine. Les critiques remarquent qu'il n'y a là nulle inspiration thomiste, mais que le livre est tributaire de la philosophie chrétienne. Un article (anonyme, bien entendu) paraît dans Cité Libre: « Sur la condition du philosophe. » On y revendique la liberté de pensée, on y fait une distinction non équivoque entre philosophie et théologie et on demande que la philosophie « se risque » hors des cadres étouffants, c'est-à-dire hors du système alors régnant. »

1966

GRANDPRÉ, Pierre de, Dix ans de vie littéraire au Canada français, Montréal, Beauchemin, 1966, 293 p., cf. pp. 17, 219, 221, 243.

1969

MARCEL, Jean, «Jacques Lavigne » in GRANDPRÉ, Pierre de (dir.), Histoire de la littérature française du Québec, Montréal, Beauchemin, 1967-1969, t. 4, p. 281. 

L’auteur écrit avant de citer deux paragraphes de la page 198 : « L’Inquiétude humaine de Jacques Lavigne est sans nul doute l’un des essais philosophiques les plus importants écrits au Québec depuis une génération. Participant de la philosophie de saint Augustin et de Maurice Blondel, l’auteur recrée, avec sa sensibilité de Nord-Américain, les principes de l’existentialisme chrétien. Sa philosophie est proprement créatrice et fait appel à une très large culture non seulement philosophique mais artistique, littéraire et scientifique. Récemment fasciné par l’interprétation psychanalyti-que des symboles et par les théories freudiennes, Jacques Lavigne dirige maintenant ses travaux du côté de la recherche philosophique appliquée à l’interprétation des archétypes moraux qui hantent l’esprit humain. »

1972

LAMONDE, Yvan, Historiographie de la philosophie au Québec 1853-1971, Montréal, HMH, 1972, 245 p., coll. : « Cahiers du Québec-Philosophie », cf. pp. 41, 142 & 180.

Pour « la période 1950-1970 » l’auteur mentionne « les volumes de Jacques Lavigne et Bertrand Rioux et les Essais publiés par les étudiants de la Faculté de Philosophie de Montréal », Essais in Cahiers no 9 de l’A.G.E.U.M. qui comprennent des articles de Jean-Marc PIOTTE, Maurice LAGUEUX, Alain MARTINEAU etc…

Puis il reprend à la page 180 sans guillemets le texte de BRAULT (1965) : « 1953… ».

1979

CHÉNARD, Rosaire, « L’enseignement de la philosophie au collégial » in Bulletin de la Société de philosophie du Québec, vol. 6, no 2, mai 1980, pp. 68-80, reprise d’un art. publié dans Le Journal syndical des professeurs du Collège Lionel-Groulx.

HOUDE, Roland, Histoire et philosophie au Québec - Anarchéologie du savoir historique, Trois-Rivières, Bien Public, 1979, 183 p.

1980

BEAUDRY, Jacques, Fragments pour une philosophie de l’écriture québécoise, mémoire de maîtrise en Études québécoises, présenté à l’Université du Québec à Trois-Rivières, mai 1980, 87 p.

1981

LAROSE, Jean, Le mythe de Nelligan, Montréal, Quinze, 1981, coll. :« Prose exacte »,140 p., cf. pp. 94-96 sur le concept de faux-féminin. 

1982

SAVARY, Claude, « La philosophie et la sociologie et leur rapport à la culture » in Dumont, Fernand et  Martin Yves (dir.), Imaginaire social et représentations collectives, Mélanges offerts à Jean-Charles Falardeau, Québec, Les Presses de l'Université Laval, 1982, 441 pp., cf. pp. 75-93 sur le concept d’intellectualisme.

1983

BEAUDRY, Jacques, «Hommage au philosophe Jacques Lavigne à l’occasion du trentième anniversaire de la publication de L’inquiétude humaine », Fragments, no 8, mai-juin-juil. 1983, pp. 1-3.

HÉBERT, Robert. « Cadeaux philologiques » in Revue et corrigée, vol. 3, no 1, 1ier sept. 1983, pp. 31-35. 

1985

BEAUDRY, Jacques, Autour de Jacques Lavigne, philosophe. Histoire de la vie intellectuelle d’un philosophe québécois de 1935 à aujourd’hui accompagnée d’un choix de textes de Jacques Lavigne, Trois-Rivières, Éditions du Bien Public, 1985, 168 p.,

compte rendu par CLOUTIER, Yvan in Philosophiques, vol. 13, no 2, 1986, pp. 429-431, [Document PDF chez érudit.]

MARCIL-LACOSTE, Louise,(épouse du recteur), « L’essai en philosophie : problématique pour l’établissement d’un corpus » in Archives des lettres canadiennes, vol. 6 : L'essai et la prose d'idée au Québec, Fides, 1985, repris in Philosophiques, vol. 13, no 1, printemps 1986, pp. 65-111. [Document au format PDF chez érudit. URL.]

 

1986

BEAUDRY, Jacques, Roland Houde, un philosophe et sa circonstance, Trois-Rivières, Éditions du Bien Public, 1986, 195p., cf. pp. 12, 14, 50, 81-82, 89, 99, 190.

DEVAUX, André-A. [maître de conférence et directeur de Alain Martineau à la Sorbonne en 1961-62], « Naissance et essor de la collection « Philosophie de l’Esprit » (1934-1984) » in Revue de l’Institut catholique de Paris, vol. 18, 1986, pp. 5-23, cf. p. 19, précédé de COLIN, Pierre, « Louis Lavelle et René Le Senne fondateurs de la collection "Philosophie de l’Esprit" » in ibid., pp. 3-4, et suivi de ALBERT, Karl, « Louis Lavelle et la philosophie allemande » in ibid., pp. 25-35.

Cet article est essentiel pour avoir une connaissance exacte de la collection « Philosophie de l’esprit » de Lavelle et de Le Senne qu’il faut distinguer de la revue Esprit de Mounier.

1988

BEAUDRY, Jacques, La philosophie & le Québec, Des noms et des notes, Ex libris, coll. : « Itinéraires intellectuels », 1988, 205 p., cf. pp.14-15, 54, 59, 71-73, 90, 93, 98-99, 102, 104-107, 127-128, 134, 139, 143, 146-147,

compte-rendu par SIMARD, Jean-Claude in Urgences, no 30, 1990, pp. 111-114. http://www.erudit.org/revue/urces/1990/v/n30/025630ar.pdf

CLOUTIER, Yvan, « Philosophie et marketing : Sartre à Montréal, mars 1946 » in Philosophiques, vol. 15, n° 1, printemps 1988, p. 169-190, cf. pp. 180 et 188, [note 80 Lettre de Jacques Lavigne à Y.C. (27 juin 1983)], [http://id.erudit.org/iderudit/027041ar].

Id., compte-rendu de Frayages, La naissance de la psychanalyse … à Montréal, no 3, 1987, 151 p., in Philosophiques, vol. 15, no 1, 1988, pp. 221-225.

CAUCHY, Venant, « Au Québec et au Canada Français » in ROBINET, André, Doctrines et concepts: 1937-1987 : actes du Colloque pour le Cinquantenaire de l'Association des Sociétés de Philosophie de Langue Française, Paris, 6-8 juillet 1987 : rétrospective et prospective, cinquante ans de philosophie de langue française, Paris, Vrin, 1988, 368 p., cf. p. 22.

1991

BEAUDRY, Jacques, « Autour de Jacques Lavigne, philosophe »

CHABOT, Marc, « Jacques Lavigne existe, je l'ai lu »

CHÉNARD, Rosaire, « Un intellectuel »

CUERRIER, Jacques, « Hommage à Jacques Lavigne »

HÉBERT, Robert, « Manières de l'hétérodoxie »

LA RIVIÈRE, Bernard, « Présentation »

Id., « L'inquiétude aux aguets: entretien avec Jacques Lavigne »

RUELLAND, Jacques G., « Éditorial »

VADEBONCŒUR, Pierre, « Pages d'album »

VIDRICAIRE, André, « Jacques Lavigne, critique de notre philosophie nationale » in La libre pensée québécoise, Dossier Jacques Lavigne, no double 14-15, 1991, pp. 7-33.

1993

DUMONT, François, Usages de la poésie, P.U.L.,1993, cf. p. 213. URL.

1997

LEROUX, G. « La philosophie au Québec depuis 1968 : esquisse d’une trajectoire » in HAMEL, Réginald, dir., Panorama de la littérature québécoise contemporaine, Montréal, Guérin, 1997, 822 p., cf. pp. 562-573, republié avec un titre différent et des auteurs différents in LEROUX, G. et STEVENSON, John T., « La philosophie au Canada »  in JACOB, André (dir.), Encyclopédie philosophique universelle, vol. 4 MATTÉI, Jean-François (dir.), Le discours philosophique, 1998, 2746 p., cf. pp. 415-426, et extrait de Lavigne pp. 428-430.

Ce texte fait mention de VACHET, André, Marcuse, la révolution radicale et le nouveau socialisme: essai de synthèse, Ottawa, Éd. de l'Université d'Ottawa, 1986, 229 p., compte-rendu par MARTINEAU, Alain in Philosophiques, vol XIV, no 2, automne 1987, pp. 455-456, [érudit], mais omet MARTINEAU, Alain (1940-), Herbert Marcuse's utopia, trad. par Jane Brierley, Montréal, Harvest House, 1986, 156 p. compte-rendu par ALFORD, C. Fred in Contemporary Sociology Vol. 17, No. 2 (Mar., 1988), pp. 264-265 [jstor] et par GERVAIS, Richard, in Philosophiques, Revue de la Société de philosophie du Québec, vol. 15, no 1, printemps 1988, pp. 240-241 [érudit].

1998

CLOUTIER, Yvan, « Sartre à Montréal en 1946 une censure en crise » in Voix et images, vol. 23/2, no 68, hiver 1998, pp. 266-280 et 421-437, cf. p. 275, www.erudit.org.

SIMARD, Jean-Claude, « La philosophie française des XIXe et XXe siècles », in Klibansky Raymond et al., La pensée philosophique d'expression française au Canada. Le rayonnement du  Québec, chapitre 1, pp. 45-118, Québec, P.U.L., 1998, 686 p. coll. : « Zêtêsis », cf. pp. 63 et 112. URL.

1999

BARIL, André, « entrevue avec Michel Morin » in Combats, vol. 4, no 2, automne 1999, cf. p. 26. URL, Combats.

BOULAD-AYOUB, Josiane et al. «  La philosophie au Québec, De la discipline à la culture » in LAHAISE, Robert, (dir.), Québec 2000. Multiples visages d'une culture, Montréal, Éd. Hurtubise, HMH, 1999, 462 p., coll. : « Cahiers du Québec », cf. pp. 233-251, voir pp. 9 et 20, « On ne peut (…) singulariser aucune œuvre personnelle avant le travail de Jacques Lavigne en 1954 (sic 1953). »

LAROSE, Jean, Professeur en études littéraires, Université de Montréal, «Adieu Lavigne ! » in Le Devoir, 27 mai 1999, p. A6, repris in Combats, vol. 7, no 1 et 2, 2003-2004, p. 8.

LAVIGNE, Louis-Dominique, [son fils], « Jacques Lavigne aura été un intellectuel muselé » in Le Devoir, Éditorial, vendredi 4 juin 1999, p. A8.

Voir BRISEBOIS, René, « LAVIGNE, Louis-Dominique » in WILLIAM, H. New, éd., Encyclopedia of literature in Canada, p. 637. URL.

LEROUX, G., « Le risque de la pensée » in Le Devoir, 8 juin 1999, p. A7.

2000

CHABOT, Marc « Hommage à Jacques Lavigne » (1919-1999) in Combats, vol. 4, no. 3, hiver 2000, pp. 11-12. URL, Combats.

OLSCAMP, Marcel, « Un air de famille. Entre La relève et Refus global : la génération cachée » in Tangence,  no 62, 2000, pp. 7-33, cf. pp. 8, 24, 28. URL: érudit.

2003

BARIL, André, « Lire ou relire Lavigne » in Combats, vol. 7, no 1 et 2, 2003-2004, pp. 9-10.

CHABOT, Marc, « Aux sources d’une philosophie vivante, entretien avec Marc Chabot », in Combats, vol. 7, no 1 et 2, 2003-2004, pp.5-7. URL, Combats.

2004

LEROUX, G., « De la résistance au consentement, La philosophie au Québec et les enjeux de la modernité » in MICHAUD, Ginette et NARDOUT-LAFARGE, Élisabeth (dir.), Constructions de la modernité au Québec, Actes du colloque tenu à Montréal les 6, 7 et 8 novembre 2003, Lanctôt Éditeur, 2004, 380 p., cf. pp. 351-374.

2005

WARREN, Jean-Philippe, « Petite typologie philologique du « moderne » au Québec (1850-1950) » in Recherches sociographiques, XLVI, no 3, sept.-déc. 2005, pp. 495-525.

2006

Encyclopédie de l'Agora, “Dossier Jacques Lavigne” [EN LIGNE] Consulté le 9 mai 2014.

LEROUX, G., « Jacques Lavigne, L’inquiétude humaine (1953) » in CORBO Claude, dir., Monuments intellectuels québécois du XXe siècle. Grands livres d’érudition, de science et de sagesse, Sillery, Québec, Éd. du Septentrion, 2006, 290p., pp, 107-115.

compte-rendu par CORNELLIER, Louis, « Essais québécois - Nos monuments intellectuels » in Le Devoir,  samedi 19 août 2006.

2007

BARIL, André, Philosopher au Québec, Entretiens, PUL, 2007, 201 p., passim,

compte rendu par GIROUX, Dalie, « Complexe géophilosophique [concept deleuzien] » in Le devoir, samedi, 12 janvier 2008, p. 15. URL: Le Devoir.

BARIL, André, « Jacques Dufresne et le projet encyclopédiste, entretien » in Combats, vol. 9, no 3-4, automne-hiver 2006-2007, cf. pp. 22-23. URL, Combats.

LEROUX, G., « LAVIGNE, Jacques » in L’encyclopédie canadienne, Historica. URL: encyclopédie canadiana.

2008

CÔTÉ, Rénald, « Les services aux étudiants : le bonheur est-il un objectif éducatif ? » in HÉON, Lucie et als (dir.), Les cégeps : une grande aventure collective québécoise, Québec, P.U.L., 533 p., cf. p. 24 « Lisez-vous les uns les autres ».

LABELLE, Gilles, « Le problème théologico-politique dans l’œuvre de Jacques Lavigne », in Colloque Modernité et religion au Québec, Université Laval, 21-23 avril 2008. URL, Université Laval.

2009

Wikipédia, l'encyclopédie libre, “Jacques Lavigne (philosophe)” [EN LIGNE] Consulté le 9 mai 2014.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le vendredi 9 mai 2014 14:24
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref