RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Daniel Baril
Anthropologue, journaliste, porte-parole du Mouvement laïque québécois



Depuis plusieurs années, Daniel Baril est un ardent défenseur de la laïcité et de la défense des droits et libertés des citoyens du Québec, grâce à sa participation à d'innombrables colloques, débats et conférences, ainsi qu'à ses nombreuses publications sur ce sujet.

Avant de devenir le premier président élu du Mouvement laïque québécois (MLQ) en 1981, M. Baril avait été militant de l'Association québécoise pour le droit à l'exemption de l'enseignement religieux (AQADER) qui est le précurseur du MLQ.

Anthropologue de formation et journaliste scientifique à l'hebdomadaire Forum de l'Université de Montréal, Daniel Baril est également un écrivain engagé. En 1995, son ouvrage « Les mensonges de l'école catholique » a largement contribué à la prise de conscience en faveur de la séparation de l'Église et de l'État au Québec. D'innombrables articles, mémoires et conférences ont également alimenté la réflexion publique sur l'importance de la laïcité.

Avec sa thèse de maîtrise en anthropologie à l'U. de M. portant sur la sélection sexuelle et les différences intersexes dans la religiosité, il a apporté un regard renouvelé de la science sur le phénomène religieux. Cette analyse a été poursuivie dans son récent essai - La grande illusion ; comment la sélection naturelle a créé l'idée de Dieu (éditions MultiMondes, 2006) - où il explique, à l'aide des concepts de la théorie de l'évolution, l'universalité et la persistance de la religion. Ceci en fait l'un des meilleurs spécialistes québécois des fondements biologiques du comportement religieux.

Avant d'être journaliste, Daniel Baril a été enseignant en formation morale auprès des élèves exemptés de l'enseignement religieux à une époque où ces élèves étaient de véritables parias du système scolaire confessionnel. C'était ses convictions d'humaniste laïque et sa position critique à l'égard du fait religieux qui l'avaient amené à cette carrière au début des années 80.

Au-delà de son expertise scientifique, de sa rigueur intellectuelle et de ses talents de polémiste, Daniel Baril est connu, dans les milieux qu'il fréquente, d'abord et avant tout comme une personne aux convictions profondes. Son implication importante, notamment au sein du MLQ, dont il a occupé le poste de président à de nombreuses reprises depuis sa fondation, démontre l'énergie qu'il déploie sans relâche pour l'obtention d'une laïcité complète au sein des institutions publiques du Québec. Cette énergie se reflète également dans toutes ses autres démarches, écrits et discours. Pour souligner cette constante implication, le MLQ est très fier de lui décerner le Prix Condorcet 2006.

Source: Mouvement laïque québécois.


Retour à l'auteur: Marc Bélanger Dernière mise à jour de cette page le lundi 26 novembre 2007 13:14
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref