RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Famille, État et structuration d'un champ familial ” (1995)
Table des matières


Une édition numérique réalisée à partir du texte de mesdames Renée B.-Dandurand (anthropologue) et Françoise-Romaine Ouellette, “ Famille, État et structuration d'un champ familial .” Un article publié dans la revue Sociologie et sociétés, vol. 27, no 2, automne 1995, pp. 103-119. [Autorisation accordée par l'auteure le 18 février 2004]

Résumé

Nous proposons dans cet article de considérer le domaine du familial à la manière d'un champ, soit comme un espace social structuré de positions, défini par des enjeux et des intérêts mobilisant spécifiquement divers types d'agents, qu'il s'agisse d'individus, de groupes ou d'institutions. D'abord considérée en rapport avec l'investissement des familles concrètes dans le travail de la reproduction humaine, la dynamique d'un tel champ est aussi examinée en rapport avec l'investissement des agents externes aux foyers familiaux, qu'ils appartiennent au réseau des proches (parentèles, amis, voisins, collègues) ou qu'ils s'inscrivent dans le cadre de rapports plus formels (agents publics qui dispensent des services aux familles dans les instances scolaires, sanitaires, psychosociales, judiciaires ou communautaires).

Summary

In this paper, we propose to consider the family domain in the manner of a field, that is, as a structured social space of positions, defined by the issues and interests which specifically mobilize different types of agents, be they individuals, groups or institutions. Considered first in relation to the investment by actual families in the labor of human reproduction, the dynamics of such a field is also examined in relation to the investment of agents outside of homes, should these agents belong to the network of close relations (parents, friends, neighbours, colleagues) or fall within the framework of more formal relationships (public agents dispensing family services in school, health, psychosocial, legal or community organizations).

Resumen

En este artículo nosotros proponemos considerar el dominio de Io familiar como un campo, es decir como un espacio social estructurado de posiciones, definido por aquelle, que está en juego y por los intereses que movilizan específicamente diversos tipos de agentes, que se trate de individuos, de grupos o de instituciones. Primeramente considerada en relación con la contribución de las familias concretas al trabajo de la reproducción humana, la dinámica de tal campo es también examinada en relación con la contribución de los agentes externos a los hogares familiares, que ellos pertenezcan a la red de los allegados (parentelas, amigos, vecinos, colegas) o que ellos se inscriban en el marco de relaciones más formales (agentes públicos que dispensan servicios a las familias en las instancias escolates, sanitarias, psicosociales, judiciales ou comunitarias).

Retour au texte de l'auteure: Renée B.-Dandurand, anthropologue, INRS-culture Dernière mise à jour de cette page le dimanche 21 janvier 2007 16:39
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref