RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

La raison démasquée. Sociologie de l’acteur et recherche sociale en Afrique. (2007)
Avant-propos

Une édition électronique réalisée à partir du texte de Yao Assogba, La raison démasquée. Sociologie de l’acteur et recherche sociale en Afrique. Préface de Célestin Monga. Québec: Les Presses de l’Université Laval, 2007, 106 pp. Une édition numérique réalisée par mon épouse, Diane Brunet, bénévole, guide de musée à la retraite. [Autorisation de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales accordée par l’auteur le 9 juillet 2012.]

[21]

La raison démasquée.
Sociologie de l’acteur et recherche sociale en Afrique.

Avant-propos


Ce livre est motivé par l'intérêt que je porte aux questions épistémologiques et méthodologiques. De façon particulière, je me suis toujours interrogé sur le statut constitutif de la sociologie en Afrique noire et ceci en raison d'un certain ethnocentrisme occidental qui tend à lui nier cette discipline qui essaie de comprendre le social en modernité. Le paradigme déterministe, avec son approche holiste qui a dominé les sciences sociales pendant toute la période qui s'étend de la fin de Seconde Guerre mondiale jusqu'à la fin des années 1970, a fait perdurer cette négation. La capacité de la sociologie de la rationalité de l'acteur à mieux expliquer nombre de phénomènes reliés au développement en Afrique permet de postuler le potentiel heuristique de cette sociologie dans des domaines autres que le développement. C'est ce que j'ai tenté de montrer dans cet ouvrage. Mon intention est d'amorcer parmi les spécialistes africains et africanistes en sciences sociales un débat orienté, que j'espère productif, sur cette question épistémologique.

La recherche qui nourrit la théorie et l'empirisme s'inscrit dans les mutations de l'intelligence au sein d'une société dans son évolution historique. En d'autres termes, les activités scientifiques ne s'inscrivent pas en dehors du contexte social où elles se déroulent. Une partie non moins importante du livre rappelle cette donne dans le cas des sociétés africaines. je tiens à remercier ici Caroline Gagnon, Jean-Marc Ela, Célestin Monga, Michel Houndjahoué, Louise Lahaye et Jean-Paul Mutombo pour leurs précieuses remarques sur une version antérieure du manuscrit.

[22]



Retour au texte de l'auteur: Yao Assongba, sociologue, Université du Québec en Outaouais Dernière mise à jour de cette page le samedi 27 juin 2015 7:22
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref