RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Richard Arès, s.j. [1910-1989]
jésuite, humaniste québécois, directeur de la revue RELATIONS.


L'oeuvre de Richard Arès se distingue par quelques traits omniprésents, en particulier le souci presque cartésien de définir, de distinguer, de clarifier. Et la volonté de restreindre toute passion, pour laisser au lecteur la responsabilité des conséquences qu'il tirera.

Source: Julien Harvey, L'année politique au Québec 1988-1989. in L'Action nationale, 22 mai 2006. [EN LIGNE] Consulté le 25 juillet 2011.
Révérend Père Richard Arès, s.j.

Né le 6 janvier 1910 à Marieville, de Georges Arès, cultivateur, et de Dorila Théberge. Il a fait ses études classiques au Séminaire de Saint-Hyacinthe, 1923-31. En 1931, il entrait chez les Pères Jésuites et il fut ordonné prêtre en 1944. Durant sa régence, après ses études philosophiques, il fut deux ans asistant-directeur de l'École sociale populaire, puis professeur à la fois de classe de grammaire à Brébeuf et professeur d'économie politique. Il fut aussi professeur de philosophie au collège de Saint-Boniface et directeur de l'académie des sciences de ce collège. Après sa prêtrise, commence une longue carrière qui s'exercera surtout dans le domaine social, soit de 1947 à 1983 ; alors qu'il fut successivement assistant directeur de l'École sociale populaire, directeur de la revue Relations, professeur de sciences sociales à l'Université de Montréal, président des Semaines sociales durant 14 ans sans compter son travail de pastorale scolaire. En plus du bac obtenu en 1931, il obtint les degrés universitaire suivants : maîtrise ès Arts de l'Université de Montréal, en 1935, ainsi qu'une licence en sciences sociales en 1939; licence en philosophie (1937) et licence en théologie (1945) du Collège de l'immaculée-Conception; Ph.D. (1948) de l'institut Catholique de Paris ; doctorat en droit international de l'Université de Paris, (1948). Il était membre de plusieurs associations: membre de la Commission royale sur les problèmes constitutionnels (1953-56); membre de l'Académie des Sciences morales et politiques du Québec; président des Semaines sociales du Canada et directeur de la revue Relations (1956-69); membre de la Société royale du Canada (Ordre du Canada) depuis 1963; aumônier de la Société Saint-Jean-Baptiste. Il fut aussi membre de la Commission sacerdotale de l'Éducation, fondée par les évêques du Québec, ainsi que conseiller moral de l'Institut de formation sociale du Québec. Parmi ses publications, nous notons: Notre question nationale (en trois tomes), 1945, ouvrage complété par un quatrième tome en 1972, sous le titre de Nos grandes options politiques et constitutionnelles, L'Église et la société internationale, 1949; La Confédération, Pacte ou Loi 1949; Pour un Québec fort, 1963; Le rôle de l'État dans un Québec fort, 1962; Dossier sur le pacte fédératif de 1867, 1967; Les Positions ethniques, linguistiques et religieuses des Canadiens français à la suite du recensement de 1971. 1975; L'Église dans le monde d'aujourd'hui, 1971. Il écrivit aussi de nombreux articles dans différentes revues sociales de langue française ou anglaise. Le Père Richard Arès. s.j. est décédé le 9 août 1989 à l'âge de 79 ans.

Source: Ancien Séminaire de Saint-Hyacinthe. [EN LIGNE] Consulté le 25 juillet 2011.


Retour à l'auteur: Marc Bélanger Dernière mise à jour de cette page le lundi 25 juillet 2011 14:29
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref