RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Georges Anglade, LEURS JUPONS DÉPASSENT. LODYANS. (2004)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Georges Anglade, LEURS JUPONS DÉPASSENT. LODYANS. Montréal: Lanctot Éditeur et Georges Anglade, 2004, 136 pp. Petite collection Lanctot. 1re édition: Cidhca, 2000. [Autorisation accordée par l'auteur le 28 mai 2009 de diffuser toutes ses publications dans Les Classiques des sciences sociales.]

Quatrième de couverture


Deuxième volet d'une trilogie consacrée à la vie rêvée et pourtant bien réelle de la diaspora haïtienne établie à Montréal, Leurs jupons dépassent réunit quelque vingt-six lodyans comme autant d'exils racontés tout en métaphores par la voix grave et chantante de l'Orateur. La mémoire fragilisée des voyageurs sans retour est ici apaisée par ce père narrateur qui se souvient pour nous d'histoires savoureuses, d'anecdotes de la plus haute importance et de contes populaires typiquement haïtiens.

« [...] À preuve, les délicieux recueils de lodyans publiés depuis quelques années par Georges Anglade, oralitture par excellence "classique" ancrée dans le présent de l'exil et de la diaspora. Qu'ils parlent d'une veillée aux morts à Quina, du duvaliérisme, du football ou qu'ils nous entourloupent avec des exercices de style au sujet de Port-aux-Morts ou de Nédgé (Notre-Dame-de-Grâce), les lodyans disent peut-être toujours un certain lyrisme réaliste. "Il faut pas se tromper, Haïti, le goût d'Haïti, n'a rien à voir avec tous les exotismes isléens." Non, il ne faut pas se tromper. La lodyans énonce toujours la vérité, quelle qu'elle soit, impossible ou fantasmée, noire et atemporelle. »

MICHEL PETERSON, Nuit Blanche,

no 92, octobre 2003


Écrivain et géographe, Georges Anglade est professeur honoraire à l'Université du Québec à Montréal ; mention d'honneur du prix international José Marti de l'UNESCO, en 1999, pour sa contribution au développement et à la préservation de l'identité des pays de l'Amérique latine et des Caraïbes, en hommage à sa carrière triple dans les domaines scientifique, politique et littéraire.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le lundi 8 mars 2010 16:24
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref