RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Georges Anglade, CARTES SUR TABLE. VOLUME 2.
CONVERGENCES ET DIVERGENCES. Réponse à 15 ans de commentaires: 1974-1988
. (1990)
Remerciements


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Georges Anglade, CARTES SUR TABLE. VOLUME 2. CONVERGENCES ET DIVERGENCES. Réponse à 15 ans de commentaires: 1974-1988. Port-au-Prince, New York, Montréal: Coéditions Éditions Henri Deschamps / Études et recherches critiques d'espace, 1990. Éditions ERCE et Georges Anglade, pp. 201-399. Une édition numérique en préparation par Marcelle Bergeron, professeure retraitée de l'enseignement à l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation accordée par l'auteur le 28 mai 2009 de diffuser toutes ses publications dans Les Classiques des sciences sociales.]

Remerciements

Tome 2


Pendant la période du 7 février 1986 à nos jours nous avons pu passer, en huit voyages, le tiers du temps sur le terrain de la Capitale et des Provinces en Haïti ; aussi nous remercions le CRESH, Conseil de Recherches en Sciences Humaines du Canada, pour son financement de nos recherches fondamentales alors que le PNUD, Programme des Nations Unies pour le Développement, finançait par deux fois nos recherches appliquées par le programme Tokten en 1988, et à travers l'Agence CNUEH-Habitat, Centre des Nations Unies pour les Établissements Humains, en 1989, tandis que la CEE, Communauté Économique Européenne, par l'entremise de la Broederlijk Delen contribuait à une recherche impliquée. Dans ces cadres de travail, le ministère des Affaires Sociales qui nous a accueilli six mois à titre de Consultant en 1988 et le ministère du Plan qui nous a agréé trois mois à titre de Conseiller spécial en 1989, nous ont permis de camper nos observations au carrefour du politique et du scientifique. Essentiel. Notre Département de Géographie ainsi que l’UQAM, Université du Québec à Montréal, ne nous ont pas ménagé leur aide habituelle sous forme de subventions, de dégrèvement d'enseignement et de modulation de tâches. Hors tous les moyens que permettaient de mobiliser ces supports, nous n'aurions pas organisé au long de cette période ces quelque quinze mois intensifs de terrain pour courir en randonnées, effectuer les relevés, passer les enquêtes et recueillir les entrevues qui sont les accumulations récentes au fondement de nos avancées dans cette publication du coffret CARTES SUR TABLE en trois volumes. À toutes celles et à tous ceux avec qui nous avons ainsi collaboré d'une manière ou d'une autre, sous une forme ou sous une autre, UN GRAND MERCI.

Des trois centaines de publications principales, dûment répertoriées, pour cette transition haïtienne de quatre ans, trois d'entre elles ont été pour nous des livres beaucoup relus : c'est L'autre moitié du développement de Mireille Neptune qui au bout d'une longue maturation nous a laissé ce texte d'incontestable rupture. Elle saura reconnaître son influence déterminante dans la "Quatrième donne : La Vigie" ; c'est Roger Dorsinville dont Les accords perdus font le bilan à hauteur d'homme d'un demi-siècle à tous les carrefours pour que ne meure de politiques ce pays qui mérite définitivement mieux ; c'est Philippe Rouzier qui En deux ans comme en deux siècles a le plus haut annoncé la nécessaire construction d'un nouveau paradigme dont il n'a cessé de piocher les fondations, sans complaisances et sans concessions.

Dans cette période de réinsertion au pays natal au service des affaires publiques, le monde en charge du territoire, Plan, Aménagement, Urbanisme, Agriculture.... des dirigeants aux consultants, des antennes provinciales aux services centralisés, de la cartographie aux statistiques, des moins politiques aux plus scientifiques, ou inversement.... nous a fait un accueil à donner l'impression que notre place avait toujours été là, vacante, à nous attendre. Pour cette chaude impression, merci à tous et à chacun en particulier.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le dimanche 26 juin 2011 15:29
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref