RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

RETOUR AU PARANÁ. CHRONIQUE DE DEUX VILLAGES GUARANÍS. (1993)
Lexique


Une édition électronique réalisée à partir du texte du livre du Père Sélim Abou, s.j., RETOUR AU PARANÁ. CHRONIQUE DE DEUX VILLAGES GUARANÍS. Avec 74 photographies hors texte et 13 cartes dans le texte. Paris: Hachette, 1993, 379 pp. Collection “Pluriel — intervention.” Une édition numérique réalisée par Jacques Courville, médecin et chercheur en neurosciences à la retraite, bénévole, Montréal, Québec. [Autorisation accordée par l'auteur de diffuser le texte de cette conférence dans Les Classiques des science sociales le 12 avril 2011.]


[369]

Retour au Paraná.
Chronique de deux villages guaranís.

Lexique


Abuelo (a)

Grand-père, grand-mère. Se dit aussi de toute personne âgée, en général au diminutif : abuelito, abuelita.

Acutí 

Cobaye, cochon d’Inde.

Agwyjé 

Perfection spirituelle

Agwyjevéte 

Formule guaraníe de salutation, de remerciement ou d'action de grâces.

Anchico

Arbre de 18 à 30m. de hauteur, à l'écorce grise, fréquent au Brésil, au Paraguay et dans le Nord-Est de l'Argentine. Le bois d'anchico est utilisé pour la construction des planchers et la fabrication des cadres de portes et de fenêtres.

Arroyo 

Littéralement « ruisseau », mais il s'agit le plus souvent de cours d'eau au moins aussi larges que la Seine.

Asado 

Viande de bœuf non désossée, grillée sur feu de bois.

Asentamiento 

Équivalent exact de l'anglais settlement, établissement, lieu de regroupement.

Bandeira 

Milice constituée à São Paulo pour capturer des Indiens et les vendre [370] comme esclaves sur les marchés du Brésil. Les membres d'une bandeira - Portugais, métis et indiens tupis - étaient appelés bandeirantes, paulistas (de São Paulo) ou encore, en raison de leur cruauté, mamelucos.

Bandeirantes

Membres d'une bandeira.

Canastero 

Adj., de canasto (panier), fabricant ou vendeur de paniers. Dans le texte : indio canastero.

Caña 

La canne à sucre ou l'eau-de-vie qui en est issue.

Capitán

Capitaine, titre donné au chef civil d'une communauté guaraníe, également appelé sargento, sergent.

Cedro 

Arbre de 25 à 30 m. de hauteur, à l'écorce grisâtre, originaire de l'Amérique tropicale et subtropicale. Le bois de cedro, parfumé, est très apprécié en ébénisterie.

Cerrado 

Fermé. L'expression guaraní cerrado désigne un guaraní dialectal, passablement distant du guaraní standard du Paraguay.

Chamamé 

Musique et danse d'origine correntine (de la province de Corrientes) répandues dans toute la zone Nord du littoral argentin.

Chacra 

Ferme. Se dit aussi d'une petite plantation familiale, comme c'est le cas à Fracrán  et Perutí.

Chipa 

Sorte de galette paraguayenne, très prisée par les enfants. Composants : amidon de manioc, oeufs, graisse ou margarine, fromage, lait.

Chiví 

Mot générique utilisé pour désigner les diverses espèces de chats-tigres ou [371] félins sauvages : jaguarete, jaguar, guépard, etc.

Colon 

On appelle colons (colonos) les immigrés d'origine européenne qui, au cours de la première moitié du XXe siècle, ont «colonisé» et déboisé la forêt vierge qui couvrait la plus grande partie de la province de Misiones, pour y établir fermes et plantations.

Colonie 

Propriété d'un colon consacrée à l'agriculture et à l'élevage.

Computadora 

De l'anglais computer, ordinateur.

Cuatí 

Coati, animal de taille moyenne, caractérisé par sa gueule allongée et pointue. Sa chair, savoureuse, est consommée grillée, frite ou bouillie. Sa graisse est employée pour soigner les enflures provoquées par des coups.

Encomenderos

Les conquistadores qui, par décret royal, bénéficiaient d'une encomienda, c'est-à-dire avaient le droit de prendre des Indiens à leur service, à charge pour eux de les instruire et de les protéger.

Finca 

Propriété consacrée à l'élevage.

Guatambú 

Arbre à l'écorce châtain rougeâtre, au bois dur et blanc, à usages multiples.

Gwembé 

Plante grimpante qui adhère aux arbres les plus hauts de la forêt et porte des fruits comestibles. Typique du Sud du Brésil et de la province argentine de Misiones. Domestiquée, elle est essentiellement d'usage ornemental.

Gwembepí 

Plante de la famille du gwembé.

Gyrapapé

Arme de jet utilisée pour la chasse. Autrefois arme de guerre.

Hogar 

Foyer, résidence.

[372]

Indigénistes 

En Argentine on appelle indigénistes les fonctionnaires qui exécutent la politique indienne de leur gouvernement ou les membres d'associations privées qui travaillent auprès des indiens. Il s'agit donc de personnes engagées dans l'action et non dans l'étude et la recherche comme les ethnologues ou les anthropologues.

Justicialisme 

Doctrine de Juan Domingo Perón (1895-1974). La doctrine a beaucoup évolué, le nom demeure. Le Parti qui se réclame de Perón est dit équivalemment péroniste ou justicialiste.

Kapi'ia 

Sorte de paille ou de chaume. Avec les fruits de kapi’ia, les Indiens fabriquent des colliers.

Karaí 

Ce terme guaraní, qui signifie «seigneur», désignait les chefs religieux prestigieux, guérisseurs et prophètes. Aujourd'hui, les Guaranís l'emploient aussi pour qualifier les Blancs qu'ils estiment et respectent.

Lapacho 

Un des plus beaux arbres des forêts du Nord-Est argentin, dont il est originaire. Haut d'une trentaine de mètres, il commence à fleurir à la fin de l'hiver, pour se convertir, au début du printemps, en un gigantesque bouquet de fleurs roses. Le bois de lapacho, dur et lourd, est utilisé dans la construction et l'ébénisterie. L'écorce et les feuilles ont des propriété médicinales.

Laurel 

Laurier.

Locro 

Ragoût de maïs et de viande.

Loro blanco 

Arbre de 10 à 15 m. de hauteur, de 50 cm. de diamètre, aux branches raides [373] et au feuillage touffu. Le bois du loro blanco est utilisé pour la fabrication des meubles et l'armature des toits. Fréquent dans le Brésil méridional, au Paraguay et dans la province argentine de Misiones.

Maestra 

Maîtresse, institutrice.

Maté 

Arbrisseau d’Amérique du Sud, voisin du houx. On fait de ses feuilles une infusion stimulante et diurétique, appelée « thé du Paraguay» ou «thé des Jésuites ».

Media luna 

Débris de planche contigu à l'écorce arrondie de l'arbre, d'où le nom de media luna, demi-lune.

Misionero (a) 

Originaire de la province de Misiones.

Ñuha 

Piège. Nom générique qui désigne diverses sortes de pièges destinés à la capture des bêtes dans la forêt.

Ñuha koty 

Piège spécialement conçu pour la capture du tatou. Fabriqué avec des tiges de tacuapí, des branches flexibles et des lianes.

Ñuha mombé 

Piège destiné à la capture de certaines bêtes de la forêt, telles que le coati, le tatou, le jaguar. Construit avec un gros tronc de quelque cinquante kilos – en général un tronc de pindó - et des lianes d'ysipó.

Opuy 

En espagnol les Indiens l'appellent casa de la oración, maison de la prière. Pour sa description, voir texte p. 122.

Pa'í 

Prêtre, père.

Paisano 

Compatriote. Se dit d'une personne du même pays, de la même région, du [374] même village ou du même groupe ethnique.

Palmito 

Le bien connu «cœur de palmier». Usage métonymique du mot qui désigne en fait l'arbre lui-même, un palmier de 20 à 30 m. de hauteur, fréquent au Brésil, dans le Nord-Est argentin, au Mexique, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient…

Palo jabonado 

Jeu qui consiste à grimper sur un mât savonné et essayer d'en atteindre le sommet.

Pari 

Piège aquatique, dont les éléments sont composés de tacuapí, de tacuara et d'ysypó.

Paye 

Sort, maléfice ou objet qui produit un maléfice.

Picada 

Percée déboisée à travers la forêt vierge.

Pindó 

Arbre de la famille des palmiers d'une élégante stature, au tronc parfaitement cylindrique et élancé. Par métonymie, le fruit de l'arbre, particulièrement apprécié par les enfants.

Piques 

Ou niguas, insectes infinitésimaux, invisibles à l’œil nu, familiers des prairies humides, qui pénètrent sous la peau et y génèrent des ampoules purulentes suivies d'infections inflammatoires.

Porongo 

Calebasse.

Reviro 

Bouillie à base de farine, de graisse et de sel, d'origine paraguayenne, répandue dans les milieux populaires de Misiones.

Río 

Fleuve, rivière.

Sapukai 

Lamento.

[375]

Sargento 

Sergent, titre donné au chef civil d'une communauté guaraníe, également appelé capitán, capitaine.

Tacuapú 

Variété de tacuara. Bâton de tacuara avec lequel les femmes guaraníes battent le rythme durant la prière et la danse rituelle.

Tacuara 

Espèce américaine de bambou géant de 12 à 20 m. de hauteur. Les massifs de tacuara croissent au bord des grands fleuves qui traversent les forêts de l'Amazonie et de la Plata.

Tacuarembo 

Plante semi-grimpante de la famille des tacuaras, mêlée à la végétation tropicale de la forêt vierge, au Brésil, au Paraguay et dans le Nord-Est argentin.

Tacuaruzú 

Ou tacuara brava, variété de tacuara. Tiges creuses de 8 à 12 m. de longueur, utilisées pour la construction des ranchos.

Tarefa 

Nom donné à la cueillette de la yerba maté.

Tarefero 

Péon appliqué à la cueillette de la yerba maté.

Tawirongo 

Fou à lier.

Timbó 

Arbre massif, à l'écorce grise et aux feuilles vert obscur. Typique de l'Amérique centrale et méridionale. Le bois de timbó sert à la fabrication des pirogues, et aussi de certains meubles.

Turcos 

Nom donné, dans les premières décennies du XXe siècle, aux immigrés libanais et syriens, alors sujets de l'empire ottoman. Est encore parfois utilisé de nos jours. Les Turcos sont réputés pour leur sens des affaires.

[376]

Voro 

Substance toxique que les pêcheurs répandent sur l'eau de la rivière pour paralyser les poissons.

Yerba 

Voir Maté.

Ysipó 

Volubile de 3 à 4 m. de hauteur, aux  tiges liégeuses. Fréquent au Sud du Brésil, en Uruguay et en Argentine (Entre Ríos, Corrientes).

Yuyos 

Herbes, broussailles.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mercredi 8 février 2012 12:16
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref